Collège Rognoni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rognoni.
Collège Rognoni
Image illustrative de l'article Collège Rognoni
L'École des enfants du spectacle
Généralités
Pays Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 50′ 54″ nord, 2° 21′ 11″ est
Adresse 24, rue du Cardinal-Lemoine
75005 Paris
Site internet http://www.ac-paris.fr/serail/jcms/s1_107241/accueil
Cadre éducatif
Type horaires aménagés - mi temps
Proviseur Madame De Beauvivier
Population scolaire 250
Formation Collège
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Point carte.svg

Le Collège Rognoni (appelé également « École des enfants du spectacle ») est un collège fondé en 1924, d'abord sous la forme d'une association à but non lucratif, ensuite sous la forme d'un établissement d'État à partir de 1945. Situé à Paris dans le 5e arrondissement (au 24, rue du Cardinal-Lemoine), c'est aujourd'hui un établissement public de l'Education Nationale, qui a la particularité de proposer un mi-temps à des enfants qui pratiquent une activité extra-scolaire intensive : arts vivants français, danse, musique, tennis, patinage, gymnastique rythmique sportive (GRS), cirque, théâtre, comédie, etc. Les élèves, venant de la région francilienne, sont sélectionnés sur la qualité de leur pratique artistique, sportive ou musicale ainsi que sur leurs résultats scolaires. Les cours ont lieu tous les jours de la semaine (du lundi au vendredi), par demi-journée.Tous les enseignements sont dispensés à l'exception du sport et de la technologie. Depuis l'année 2016-2017, l'enseignement de la technologie a été introduite en 3ème car cette matière peut être à l'épreuve du Diplôme National du Brevet.

Le Collège Rognoni porte le nom de son fondateur, Raymond Rognoni (1892-1965), sociétaire de la Comédie-Française, qui s'inquiétait que les "enfants du spectacle" ne puissent aller à l'école. Au début de sa création, les cours n'avaient lieu que l'après-midi, pour laisser aux enfants engagés dans les spectacles de la Capitale l'occasion de rattraper leur nuit. Aujourd'hui la scolarité se déroule soit le matin soit l'après-midi et favorise l'épanouissement des élèves dans leur double cursus.

Une structure unique en France[modifier | modifier le code]

L'établissement accueille environ 200 élèves au collège[1]: 52 collégiens en 6e, 52 collégiens en 5e, 52 collégiens en 4e, 52 collégiens en 3e, et 8 collégiens en ULIS. Il faut ajouter les deux classes d'élémentaires matin ou après midi (double niveau CM1-CM2). L'établissement accueille également une Unité Localisée d'Inclusion Scolaire (Troubles Envahissants du Développement).

La langue étudiée de la 6e à la 3e est l'anglais. À partir de la 5e, l'élève a le choix entre l'allemand et l'espagnol pour la deuxième langue vivante. Le latin est enseigné à titre optionnel.

Le mi-temps pédagogique est organisé par demi-journées : les classes du matin (6eA, 5eA, 4eA, 3eA) ont cours de h 25 à 12 h 50 ; les classes de l'après-midi (6eB, 5eB, 4eB, 3eB) ont cours de 12 h 55 à 17 h 20.

La restauration scolaire est assurée.

Deux spectacles par an, "les Rognonades" et le spectacle de fin d'année, sont organisés; les élèves artistes et sportifs se produisent alors sur scène.

Des projets pédagogiques portés par l'équipe éducative (visites, voyages, projets citoyenneté, parité, sorties au théâtre ou cinéma, etc...) se déroulent pendant l'année scolaire; et depuis 2013, sous l'impulsion de la nouvelle équipe de vie scolaire portée par Mme Dubois, CPE (2013 - ) et les assistants d'éducation Sarah Siegenthaler, Clément Garcin et Antoine Gautier (2013-2017), des tournois sportifs (football et tennis de table) sont également organisés.

Tous les professeurs de l'établissement offrent une aide personnalisée hebdomadaire aux élèves en difficulté, qui se sont absentés (maladie, tournage, concert, compétition, etc.) ou qui demandent à approfondir certaines connaissances.

L'afflux de demandes d'inscription est important (300 demandes par an pour 52 places en 6e) ainsi un recrutement spécifique est mis en place  : sélection sur dossier scolaire et audition artistique ou sportive. L'admission peut se faire également en CM1 et en CM2 sur dossier sans test d'entrée. La majorité des enfants intègre l'établissement en 6ème.

Témoignages[modifier | modifier le code]

Marie-Thérèse Naudon, ancienne directrice[2]
« Dans la salle des professeurs, mais aussi dans la loge de la gardienne, dans la salle des surveillantes et parfois dans le préau, sont déposés, les instruments de musique les plus encombrants, parfois des violoncelles, ou des patins à glace, pour que les deux activités, scolaire et artistique, puissent s'enchaîner sans perte de temps ; personne ne songe à se plaindre de l'encombrement et chacun slalome entre ces objets pour le moins incongrus dans une école. L'autonomie et le sens des responsabilités des élèves surprennent aussi : les arrivées s'échelonnent pendant une heure avant les cours le matin ou à midi, car les aléas des trajets et du double emploi du temps des élèves ainsi que les disponibilités des accompagnateurs ne permettent pas toujours d'assurer une précision rigoureuse dans les horaires d'arrivée. Ce n'est pas grave, la porte d'entrée reste entrouverte et chacun arrive, salue l'adulte qui l'accueille et s'occupe à sa façon jusqu'au début des cours : on s'installe pour finir un travail sur les tables du préau ou on joue dans la cour après avoir demandé les balles en mousse qui sont prêtées par la gardienne. Je n'ai jamais vu un établissement scolaire fonctionner avec autant de souplesse et si peu de problèmes. Les réticences que j'ai éprouvées au début devant ces méthodes surprenantes ont vite cédé. On regarde, on écoute les enfants et les adultes qui ne cessent de répéter « qu'ici, c'est différent », et très vite, on regrette que les enfants de toutes les écoles ne puissent bénéficier de cette organisation si peu contraignante et pourtant efficace ».
Jean-Marcel Bihat (2004) - L'enseignement des disciplines artistiques à l'école. Rapport du Conseil économique et social de 2004
Un établissement à horaires alternés du type du « Collège Rognoni » à Paris devrait pouvoir être ouvert dans chaque académie. Il devrait être doté d’un pensionnat afin de pouvoir accueillir les élèves du primaire et du collège. Dans ce cadre le système de bourses devrait être étendu à ce type d’établissement pour ne pas pénaliser les enfants de familles modestes. (...)
Le collège Rognoni reçoit chaque année en classe de sixième plus de trois cents demandes d’admission et ne peut en retenir qu’une cinquantaine. Ce type d’établissement répond bien à une demande nettement supérieure à l’offre. Les enfants sont originaires de tous les milieux, pratiquent des disciplines artistiques en général à haut niveau ou des disciplines sportives très coûteuses en temps, comme le patinage artistique. Mais ce type d’établissement répond également aux besoins d’enfants précoces qui dégagent ainsi du temps pour se consacrer à d’autres disciplines que celles enseignées à l’école, tout en leur permettant de rester dans leur classe d’âge et en milieu scolaire pluriel.
Muriel Marland-Militello (2005) (dir.), La politique des pouvoirs publics dans le domaine de l'éducation et de la formation artistiques. Rapport d'information de la Commission des affaires culturelles, familiales et sociales de l'Assemblée nationale.
Pour développer les pratiques amateures et professionnelles, il est proposé de "de généraliser l'expérience menée à Paris depuis 1924 par le collège Rognoni, plus communément appelé « l'école des enfants du spectacle », dont la mission a pu constater l'originalité et les performances". Les résultats des élèves sont remarquables. Leur motivation leur fait accepter des règles et une organisation du travail très stricte. Il n'y a aucun problème de discipline dans cet établissement, d'autant plus que ces enfants, doués dans un domaine, ont une image valorisante d'eux-mêmes. « Certains élèves viennent du Ve arrondissement, mais la majorité n'habite pas le quartier. S'ils sont nombreux à résider à Paris, quelques-uns arrivent tous les jours de banlieue ou même ont laissé leurs proches en lointaine province pour vivre en famille d'accueil. On y trouve une variété d'âges, d'origines, d'activités artistiques, inconnue ailleurs. Et même si les enfants sont soumis à la difficulté d'une double vie aux horaires draconiens, et souvent stressants, cette diversité crée une atmosphère irremplaçable.

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

De nombreux élèves sont maintenant devenus acteurs professionnels. Ils exercent notamment dans le milieu du doublage.

Détails et statistiques[modifier | modifier le code]

Ce site est desservi par les stations de métro Cardinal Lemoine, Jussieu et Maubert - Mutualité.

Année 2016 2015 2014 2013 2012
Taux de réussite au Brevet[3] 98,1%[4]
96,23%

dont mention = 90,57%

100%

dont mention = 94,23%

98 %

dont mention = 82%

100%

dont mention 100%

Analyse de France Examen (france-examen.com)

En 2015, le collège public Rognoni a obtenu un taux de réussite de 96,23 % (contre 87,56 % au niveau départemental et 87,56 % au niveau académique) et un taux de mention de 90,57 % (contre 67,59 % pour le département et 67,59 % pour l’académie).

Ses résultats lui ont permis d’obtenir 3 palmes dans le palmarès  : une distinction attribuée aux établissements ayant plus de 50 inscrits au DNB et dont le taux de mention est au moins égal à 80 %. Seuls 1,59 % des collèges en France ont obtenu des résultats au moins équivalents.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Site officiel du collège

Références[modifier | modifier le code]

  • Bichat (Jean-Marcel), 2004. L'enseignement des disciplines artistiques à l'école. Rapport du Conseil économique et social. Disponible sur www.conseil-economique-et-social.fr
  • Marland-Militello (Muriel), 2005 (dir.). La politique des pouvoirs publics dans le domaine de l'éducation et de la formation artistiques. Rapport d'information de la Commission des affaires culturelles, familiales et sociales de l'Assemblée nationale. Disponible sur www.assemblee-nationale.fr
  • Naudon (Marie-Thérèse), 2002. L'École des enfants du spectacle. Historique de la réalisation d'une utopie. Saint-Étienne: Jean-François Naudon éditeur, 165 pages