Conseil scientifique de l'Éducation nationale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Conseil scientifique de l'Éducation nationale

Le Conseil scientifique de l'Éducation nationale (CSEN) est un conseil scientifique placé auprès du ministère de l'Éducation nationale, ayant pour objet d'apporter avis et conseils dans le domaine de l'Éducation nationale et de promouvoir la recherche scientifique sur les pratiques éducatives.

Selon le ministère de l'Éducation nationale, « le Conseil, doté d'un pouvoir consultatif et composé d'une vingtaine de personnalités reconnues travaillant dans différentes disciplines scientifiques, pourra être saisi sur tous les sujets afin d'apporter des éclairages pertinents en matière d'éducation. »[1], [2]

Création[modifier | modifier le code]

Ce Conseil est créé et installé[3] à Paris le par l'actuel ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, qui écrivait 4 ans auparavant : « Le lien entre enseignement et recherche est absolument matriciel, à tous les niveaux du système éducatif. »[4]

Sa création avait été annoncée le .

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

« Le conseil, doté d'un pouvoir consultatif et composé d'une vingtaine de personnalités reconnues travaillant dans différentes disciplines scientifiques, pourra être saisi sur tous les sujets afin d'apporter des éclairages pertinents en matière d'éducation. »[5]

Missions[modifier | modifier le code]

« La nouvelle instance est censée jouer un rôle complémentaire à celui d'autres structures qui existent déjà au sein de l'Éducation nationale : la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (statistiques), l'Inspection générale [de l'Éducation nationale (IGEN)] (qui pourrait prochainement être réformée), le Conseil national d'évaluation du système scolaire (créé par la loi de refondation de l'École en 2013) ou encore le Conseil supérieur des programmes. »[11]

Par ce nouveau Conseil, l'Éducation nationale entend resserrer les liens avec la recherche et promouvoir la culture de l'expérimentation et de l'innovation, pour faire bénéficier l'École des apports de la recherche, en particulier les neurosciences[12], et y développer le numérique.

Les fonctions générales assignées au Conseil scientifique de l'Éducation nationale est[13] :

  • éclairer la décision politique sur les grands enjeux éducatifs ;
  • alimenter, en complémentarité du Conseil national d'évaluation du système scolaire (CNESCO) et des inspections générales, la réflexion pédagogique, dans une approche interdisciplinaire ;
  • faire des recommandations pour aider les professeurs à mieux saisir les mécanismes d'apprentissage des élèves.

Les cinq axes particuliers de ce Conseil sont[11] :

  • l'évaluation et l'intervention,
  • la formation et les ressources pédagogiques,
  • la pédagogie,
  • réduire les inégalités,
  • choisir des stratégies d'apprentissage adaptées aux enfants.

Activités[modifier | modifier le code]

Le premier colloque du Conseil scientifique de l'Éducation nationale se déroulera le , au Collège de France.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Légende la photo “Installation du conseil scientifique de l'Éducation nationale” sur Flickr.
  2. « C'est pour cette raison que j’ai réuni un Conseil scientifique qui regroupe des chercheurs issus de disciplines variées et unanimement reconnus pour la qualité de leurs travaux. Leur réflexion sera précieuse pour éclairer les choix que nous avons à faire et pour guider les inspecteurs et les professeurs dans leurs pratiques. » Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale. « Maîtriser le français : une exigence pour la réussite de tous », Toute l'actualité, Ministère de l'Éducation nationale, 5/12/2017 (consulté le 13 janvier 2018)
  3. « Installation du Conseil scientifique de l'Éducation nationale par Jean-Michel Blanquer - Invitation à la presse », Toute l'actualité, Ministère de l'Éducation nationale (consulté le 13 janvier 2018)
  4. Jean-Michel Blanquer, L'école de la vie, Éditions Odile Jacob, Paris, 2014, p. 260.
  5. « Installation du conseil scientifique de l'Éducation nationale, mercredi 10 janvier 2018 », Toute l'actualité, Ministère de l'Éducation nationale (consulté le 13 janvier 2018)
  6. « Grands entretiens Stanislas Dehaene », 01/05/12, sur le site Eduscol
  7. [PDF] Liste complète tirée de la Notice des membres, Conseil scientifique de l'Éducation nationale, Installation - Paris, le 10 janvier 2018, Ministère de l'Éducation nationale
  8. « Cinq idées que défend Stanislas Dehaene, l'éminence grise de Jean-Michel Blanquer », France culture (consulté le 15 janvier 2018)
  9. leçon inaugurale : « Expériences, Science et Lutte contre la pauvreté »,
  10. Décret de nomination
  11. a et b « Un conseil scientifique pour « éclairer » les pratiques pédagogiques », 11/01/2018, La Croix, Denis Peiron (consulté le 13 janvier 2018)
  12. « Neurosciences contre les sciences de l’éducation: les enjeux du conseil scientifique de Blanquer », Éducation, Médiapart (consulté le 13 janvier 2018)
  13. « Conseil scientifique de l'éducation nationale », À la Une, ESENESR (consulté le 13 janvier 2018)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]