Certificat d'aptitude au professorat d'éducation physique et sportive

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le certificat d'aptitude au professorat d'éducation physique et sportive (CAPEPS) est le concours d'accès au corps des professeurs d'éducation physique et sportive, grade équivalent à celui des professeurs certifiés du secondaire (recrutés par la voie du CAPES).

Afin d'enseigner dans le second degré du système éducatif français (collège et lycée), les futurs enseignants d'EPS doivent réussir le concours du CAPEPS ou celui de l'agrégation.

Conditions d'accès[modifier | modifier le code]

Il existe actuellement deux voies d'accès au CAPEPS :

  • le concours externe, réservé aux titulaires d'un master 1 ou d'un diplôme reconnu équivalent (pour être titularisé le master complet est nécessaire)
  • le concours interne, pour les salariés de la fonction publique (titulaires ou non) ayant trois années d'ancienneté ;
  • il y a quelques années, il a existé le concours de troisième voie (pour les anciens aides-éducateurs), puis le troisième concours (pour la reconversion professionnelle).

Les épreuves du CAPEPS[1][modifier | modifier le code]

Admissibilité[modifier | modifier le code]

I. Dissertation portant sur les fondements sociohistoriques et épistémologiques de l'éducation physique et des activités physiques, sportives et artistiques (APSA) (durée épreuve h)

L'épreuve a pour but d'évaluer la capacité du futur enseignant à situer son action professionnelle au regard des permanences et des transformations de l'éducation physique, sous l'influence de déterminants endogènes et exogènes au système éducatif.

Programme :

L’évolution de l'éducation physique dans le système éducatif en France de la fin du XIXe siècle à nos jours :

- les enseignants et la diversité sociale et culturelle des élèves,

- l’éducation des corps, de la personne et la formation du citoyen,

- les enjeux sanitaires et sécuritaires de l’activité corporelle,

- la place, le statut et le rôle des activités physiques, sportives et artistiques au regard notamment de la question des identités sexuées.

II. Dissertation ou étude de cas à partir de documents portant sur l’enseignement de l’EPS dans le second degré (durée de l'épreuve 5h)

L'épreuve a pour but d'évaluer la capacité du futur enseignant à mobiliser les connaissances scientifiques, technologiques et professionnelles nécessaires à la compréhension des conditions d'enseignement et d'apprentissage requises pour favoriser les acquisitions des élèves dans le cadre de la mise en œuvre des programmes d'éducation physique et sportive dans les établissements du second degré.

Programme :

Concevoir et mettre en œuvre un enseignement favorable aux apprentissages en éducation physique et sportive et à la réussite scolaire des élèves :

- l’acquisition de compétences et le parcours de formation pour la diversité des élèves dans un EPLE, 

- le développement des différents types de ressources d’ordre physiologique, moteur, neuro-informationnel, psychologique, psychosociologique chez les élèves en EPS, 

- les savoirs académiques et professionnels (planifier, agir, interagir, réguler, évaluer) nécessaires à l’organisation du travail de l’enseignant et du travail de l’élève, 

- la prise de risque, l’émotion et l’engagement dans l’effort comme leviers d’accès aux compétences propres à l’EPS CP2 et CP5. 

Admission[modifier | modifier le code]

Les épreuves d'admission se déroulent au CREPS de Vichy, au mois de juin.[modifier | modifier le code]

  • L'oral 1, est un oral dit de leçon où le candidat doit proposer une séance à partir d'une visualisation vidéo. L'activité physique et sportive ou artistique est tirée au sort entre la compétence propre qui n'a pas été réalisée en pratique par le candidat (celui-ci réalise deux épreuves physique dans deux compétences propres différentes), et un autre ensemble d'épreuves ne renvoyant pas à une compétence propre (musculation et step notamment). Cette première partie de l'épreuve compte pour 14 points. La seconde partie de cet oral porte sur des connaissances relatives au « agir en fonctionnaire de l'État » et est créditée de 6 points.
  • L'oral 2 est un oral de spécialité. Dans cette épreuve, le candidat est amené à exposer des situations sur son épreuve de spécialité. La seconde partie de l'oral est consacrée à une ouverture sur une activité tirée au sort appartenant à la même compétence propre que celle de spécialité.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le CAPEPS est l'héritier de certificat plus ancien tel le certificat d'aptitude à l'enseignement de la gymnastique (CAEG).

Statistiques[modifier | modifier le code]

Reprise des données du site http://www.iufm.fr
Année Nombre de postes Candidats présents Admis Pourcentage de réussite
1991 680 2307 680 29,48 %
1992 865 2090 865 41,39 %
1993 820 2222 820 36,90 %
1994 820 2525 820 32,48 %
1995 830 2761 830 30,06 %
1996 830 3364 830 24,67 %
1997 1060 3962 1060 26,75 %
1998 1060 4513 1060 23,49 %
1999 1050 5409 1050 19,41 %
2000 1050 6485 1050 16,19 %
2001 1155 7280 1155 15,87 %
2002 1330 7549 1330 17,62 %
2003 1330 7867 1330 16,91 %
2004 780 8205 780 9,51 %
2005 800 6701 800 11,94 %
2006 400 6316 400 6,33 %
2007 400 4589 400 8,72 %
2008 400 3533 400 11,32 %
2009 400 2697 400 14,83 %
2010 450 2431 450 18,51 %
2011 560 1314 560 42,62 %
2012 600 1240 600 48,39 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Concours externe du Capeps et Cafep - Capeps Programme de la session 2016 », sur education.gouv.fr (consulté le 31 janvier 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]