Baccalauréat sciences et technologies de la santé et du social

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Baccalauréat en France.
Le baccalauréat sciences et technologies de la santé et du social dans les études secondaires en France

En France, le baccalauréat sciences et technologies de la santé et du social (ST2S) est une des huit séries du Baccalauréat technologique.

Évolution[modifier | modifier le code]

La première version de ce baccalauréat est créée en 1971 [1], pour une première promotion datant de 1973. Il est alors intitulé F8 : Sciences médico-sociales. Avec la grande réforme de 1992 qui entre en vigueur pour les classes de première en 1993, il est simplement dénommé Sciences médico-sociales (SMS)[2] et aboutit à une première promotion en 1995. En 2007, le baccalauréat ST2S remplace le baccalauréat SMS pour les élèves qui entrent en première et débouche sur une première promotion en 2009. Suite à une réforme en 2013, le programme et les épreuves changent légèrement tout en gardant le nom de ST2S.

Programme[modifier | modifier le code]

La filière ST2S se prépare dans les établissements privés et publics. La formation s'échelonne sur 2 ans et est sanctionnée par l'obtention du baccalauréat ST2S.

En seconde[modifier | modifier le code]

Il est possible dès la seconde de choisir l'enseignement d'exploration Santé et social pour entre-apercevoir le programme du baccalauréat ST2S. L'enseignement Santé et social "vise l’acquisition de compétences spécifiques des sciences et techniques sanitaires et sociales et de la biologie et physiopathologie humaines concourant ensemble à l’approche du domaine santé social et au développement de compétences méthodologiques transférablese"[3]. Les thèmes abordés y sont multiples :

  • Action humanitaire
  • Vivre ensemble sur un territoire
  • Handicap au quotidien
  • Hôpital : images et réalités
  • Les âges extrêmes de la vie
  • Accueil de la petite enfance

En première et terminale[modifier | modifier le code]

Les deux matières principales du baccalauréat ST2S sont les Sciences et Technologies Sanitaires et Sociales (STSS) et l'enseignement de Biologie et Physiopathologie Humaines (BPH).

Les STSS puisent dans différentes disciplines comme l'économie, la santé publique, la sociologie, la politique, la communication et la psychologie. Les cours s'articulent, tout au long des deux années, autour des questions suivantes[4],[5] :

  1. Qu'est-ce que la santé ? Qu'est-ce que le bien-être social ?
  2. Comment apprécier l'état de santé et de bien-être social ?
  3. Quels sont les principaux déterminants de santé et de bien-être social ?
  4. Comment émergent les problèmes de santé et les problèmes sociaux ?
  5. Quelle protection sociale pour garantir les individus contre les risques sociaux ?
  6. Comment les études contribuent-elles à la connaissance de l'état de santé et de bien-être des populations ?
  7. Quels politiques et dispositifs de santé publique pour répondre aux besoin de santé ?
  8. Quels politiques et dispositifs sociaux pour favoriser le bien-être social ?
  9. Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d'action pour améliorer la santé ou le bien-être social des populations ?

L'enseignement de BPH concerne uniquement les sciences relatives au corps humain. Les cours de BPH s'articulent, tout au long des deux années, autour des thèmes suivants[6],[7] :

  1. Organisation et fonctionnement intégré de l'être humain
  2. Système nerveux et motricité
  3. Alimentation
  4. Homéostasie
  5. Respiration
  6. Cœur et circulation sanguine
  7. Cellules, chromosomes, gènes
  8. Transmission de la vie
  9. Immunologie

Chaque thème aborde à la fois le fonctionnement normal de l'être humain, les pathologies associées et la terminologie médicale.

Horaires[modifier | modifier le code]

Enseignements obligatoires[modifier | modifier le code]

Les enseignements obligatoires sont répartis de la manière suivante[8] :

Enseignement Heures en première Heures en terminale
Sciences et techniques sanitaires et sociales 7 8
Biologie et physiopathologie humaines 3 5
Français 3 -
Langues vivantes 1 et 2 3 3
Mathématiques 3 3
Sciences physiques et chimiques 3 3
Éducation physique et sportive 2 2
Enseignement moral et civique 0,5 0,5
Histoire-Géographie 1,5 1,5
Philosophie - 2
Accompagnement personnalisé 2 2
Total hebdomadaire 28 heures 30 heures

À cela s'ajoutent 10 heures annuelles de vie de classe.

Enseignements facultatifs[modifier | modifier le code]

Peuvent également s'ajouter deux enseignements facultatifs parmi les suivants :

Enseignement Nombre d'heures
Éducation physique et sportive 3 heures par semaine
Arts (au choix : arts plastiques, cinéma-audiovisuel, danse, histoire des arts, musique ou théâtre) 3 heures par semaine
Atelier artistique 72 heures annuelles

Épreuves[modifier | modifier le code]

La répartition des épreuves, leur durée et leur coefficients sont déterminés par les tableaux suivants[9].

Épreuves obligatoires[modifier | modifier le code]

Épreuves anticipées[modifier | modifier le code]

Épreuve Coefficient Nature de l’épreuve Durée
Français 2 écrite 4 heures
Français 2 orale 20 minutes
Activités interdisciplinaires 2[N 1] orale 20 minutes

Les activités interdisciplinaires sont un travail de groupe[10].

Épreuves terminales[modifier | modifier le code]

Épreuve Coefficient Nature de l’épreuve Durée
Histoire et géographie 2 écrite 2 heures 30
Philosophie 2 écrite 4 heures
Mathématiques 3 écrite 2 heures
Sciences physiques et chimiques 3 écrite 3 heures
Langue vivante 1 4 écrite et orale[N 2] 2 heures (partie écrite)
Langue vivante 2 4 écrite et orale[N 2] 2 heures (partie écrite)
Sciences et techniques sanitaires et sociales 7 écrite 3 heures
Projet technologique 7[N 3] orale 15 minutes (oral terminal)
Biologie et physiopathologie humaines 7 écrite 3 heures
Éducation physique et sportive
  • 2
  • +2 en option
CCF

Le projet technologique est un travail de groupe[11].

Épreuves facultatives[modifier | modifier le code]

Le candidat choisit au plus deux épreuves facultatives. Seuls les points excédant 10 sont retenus.

Épreuve Nature de l’épreuve Durée
Langue vivante 3 étrangère orale
ou écrite[N 4]
20 minutes
ou 2 heures
Langue vivante 3 régionale orale 20 minutes
Langue des signes française orale 20 minutes
Musique orale 40 minutes
Arts plastiques, cinéma-audiovisuel, danse, histoire des arts, théâtre orale 30 minutes
Éducation physique et sportive contrôle ponctuel terminal

Les débouchés[modifier | modifier le code]

Les débouchés des bacheliers ST2S[12] se situent dans les domaines du paramédical, du sanitaire et du social.

Formations en BTS, DTS ou DUT[modifier | modifier le code]

Les BTS (brevet de technicien supérieur), les DTS (diplôme de technicien supérieur) et les DUT (diplôme universitaire de technologie) des domaines paramédical et social sont la poursuite logique du bac ST2S. C'est dans ces voies-ci que se dirigent la majorité des bacheliers ST2S[réf. nécessaire]. Voici une liste de formations accessibles après un baccalauréat ST2S :

Écoles spécialisées[modifier | modifier le code]

Concernant la préparation à un diplôme d'Etat (DE) au sein d'une école spécialisée, le baccalauréat ST2S est particulièrement adapté aux métiers suivants :

Université[modifier | modifier le code]

L'entrée à l'université ne nécessite ni examen ni concours. Tous les bacheliers sont acceptés dès lors que ceux-ci ont la moyenne au baccalauréat. Toutefois, comme pour chaque baccalauréat, certaines mentions semblent plus envisageables que d'autres :

  • Sciences de la vie
  • Sciences sociales
  • Sciences sanitaires et sociales
  • Psychologie
  • Sciences pour la santé

Grâce à la réforme, les bacheliers ST2S sont plus à même de réussir à l'université que les anciens bacheliers SMS (sciences et techniques médico-sociales).[réf. nécessaire]

La PACES (premier année commune aux études de santé) est, comme pour toute filière universitaire, accessible pour tous les bacheliers. Bien que les bacheliers ST2S soient avantagés dans diverses disciplines de la biologie et de la santé publique, leurs lacunes en physique, chimie et mathématiques, sans être synonymes d'échec inévitable, peuvent représenter un grand frein à la réussite du concours.

Autre[modifier | modifier le code]

Si auparavant les bacheliers issus de la filière SMS pouvaient directement prétendre au métier de secrétaire médical, ce n'est plus le cas avec le bac ST2S, la réforme ayant supprimé le stage et l'enseignement en bureautique. Il est donc nécessaire de poursuivre ses études avec une formation adéquate d'un à deux ans.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les points excédant 10 sont retenus pour ensuite être multipliés par 2
  2. a et b La partie orale de l'épreuve est évaluée en cours d'année
  3. Coefficient 4 pour l'évaluation de la conduite de projet en cours d'année + coefficient 3 pour la soutenance du projet lors de l'oral terminal
  4. Selon la langue

Sources[modifier | modifier le code]

  1. « Arrêté du 23 juillet 1971 HORAIRES ET PROGRAMMES DES CLASSES DE SECONDE, PREMIERE ET TERMINALE PREPARANT AU BACCALAUREAT DE TECHNICIEN EN SCIENCES MEDICO-SOCIALES », sur legifrance.gouv.fr,
  2. « Arrêté du 10 juillet 1992 relatif à l'organisation et aux horaires des enseignements des classes de première et terminale des lycées sanctionnés par le baccalauréat technologique, série Sciences médico-sociales », sur legifrance.gouv.fr,
  3. « Bulletin officiel spécial n° 4 du 29 avril 2010 », sur education.gouv.fr,
  4. « Bulletin officiel n° 6 du 9 février 2012 : Programme de STSS en classe de première », sur education.gouv.fr,
  5. « Bulletin officiel n° 33 du 13 septembre 2012 : Programme de STSS en classe de terminale », sur education.gouv.fr,
  6. « Bulletin officiel n° 6 du 9 février 2012 : Programme de BPH en classe de première », sur education.gouv.fr,
  7. « Bulletin officiel n° 33 du 13 septembre 2012 : Programme de BPH en classe de terminale », sur education.gouv.fr,
  8. « Arrêté du 29 septembre 2011 portant organisation et horaires des enseignements des classes de première et terminale des lycées sanctionnées par le baccalauréat technologique, série sciences et technologies de la santé et du social (ST2S) », sur legifrance.gouv.fr,
  9. « Baccalauréat technologique série sciences et technologies de la santé et du social (ST2S). Règlement d'examen et définitions d'épreuves de la série sciences et technologies de la santé et du social », sur eduscol.education.fr,
  10. « Note de service n°2012-076 du 26 avril 2012. Définition de l’épreuve d’activités interdisciplinaires dans la série ST2S, applicable à compter de la session 2014 de l’examen, dont les épreuves anticipées ont lieu en 2013) », sur legifrance.gouv.fr,
  11. « Note de service n° 2013-088 du 7-6-2013. Définition de l'épreuve de projet technologique dans la série ST2S applicable à compter de la session 2014 de l'examen) », sur education.gouv.fr,
  12. Catherina Catsaros, « Quel bac pour quelles filières ? », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)