Diplôme de comptabilité et de gestion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En France, le diplôme de comptabilité et de gestion (DCG), anciennement dénommé Diplôme d'études comptables et financières (DECF), est un diplôme d'État de niveau licence dans le domaine de la comptabilité et de la gestion et sanctionnant trois années d'études supérieures après le baccalauréat. Ce diplôme s'inscrit dans le cursus de l'expertise comptable.

Finalité[modifier | modifier le code]

Le DCG est un diplôme délivré par l’État et possède une finalité professionnelle. La préparation au DCG permet d’acquérir des bases indispensables à tous les étudiants qui se destinent à une carrière dans les domaines de la comptabilité et de la gestion. Le DCG englobe douze domaines de compétence indispensables pour exercer les métiers de la comptabilité, soit en profession libérale, soit en tant que salarié dans une entreprise.

Taux de réussite[modifier | modifier le code]

Le diplôme est connu pour afficher un faible taux de réussite. En moyenne, seulement 30 % des candidats l'obtiennent au bout de 3 ans (il faut toutefois signaler qu'il suffit d'être titulaire du baccalauréat, même sans avoir suivi le cursus de formation, pour être autorisé à s'inscrire aux épreuves). Beaucoup de matières techniques doivent être maîtrisées pour parvenir à une vision globale du fonctionnement des entreprises. Elles comportent toutes des programmes conséquents, couvrant la quasi intégralité de leur domaine.

Réforme des diplômes de comptabilité[modifier | modifier le code]

Dans le cadre de la réforme LMD, deux nouveaux diplômes sont mis en place à la rentrée 2007[1] :

  • le diplôme de comptabilité et de gestion (DCG), sanctionnant trois années d’études supérieures après le baccalauréat.
  • le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG) sanctionnant deux années d’études supérieures supplémentaires après de DCG.

Ces nouveaux diplômes remplacent le diplôme préparatoire aux études comptables et financières, le diplôme d'études comptables et financières et le diplôme d'études supérieures comptables et financières. Ces diplômes ont été délivrés pour la première fois en 2008 et font partie du cursus de l’expertise comptable.

En 2010, le ministère décide d’attribuer à ces diplômes les grades de licence et master[2],[3].

Préparation[modifier | modifier le code]

Une préparation spécifique au DCG est assurée dans les lycées. La liste des classes préparatoires autorisées par le ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche est publiée chaque année au Bulletin officiel. Ces classes préparatoires offrent à tous les bacheliers (STMG GF (anciennement STG CFE jusqu'en 2013), L option mathématiques, S, ES), et en particulier aux bacheliers technologiques déjà engagés dans ce domaine de formation, une possibilité de poursuite d’études vers l’expertise comptable. L’admission dans les classes est organisée sous la responsabilité des recteurs d’académie qui définissent avec les chefs d’établissement d’accueil les conditions de la mise en place et du déroulement de la procédure. L'admission est prononcée par le chef d’établissement d’accueil, après appréciation du dossier de candidature de l’étudiant postulant par une commission formée de professeurs de la classe demandée.

L'entrée en première année est ouverte aux titulaires du baccalauréat, d'un titre, ou diplôme admis en dispense du baccalauréat. Une admission parallèle en deuxième année est ouverte aux titulaires de diplômes bénéficiant de dispenses de certaines unités constitutives du DCG, notamment les titulaires du BTS Comptabilité et gestion des organisations (CGO) et du DUT Gestion des entreprises et des administrations (GEA).

L'Institut National des Techniques Économiques et Comptables (INTEC), établissement public faisant partie du Cnam, prépare à un diplôme spécifique, le DGC (Diplôme de Gestion et de Comptabilité) qui donne des dispenses d’épreuves du DCG. Les personnes inscrites à l'INTEC disposent ainsi d’une double chance.

Le cursus de formation pour chaque unité d'enseignement est répartie sur les trois années (pour les horaires de cours hebdomadaires par année, consulter le BO N°32 du 8 septembre 2011 [4] :

Année Unité d'enseignement Nombres d'heures
1 1 Introduction au droit 150 h
5 Économie 210 h
8 Système d'information de gestion 210 h
9 Introduction à la comptabilité 150 h
12 Anglais appliqué aux affaires 35 h
13 Relations professionnelles 30 h
2 2 Droit des sociétés 150 h
4 Droit fiscal 150 h
6 Finance d'entreprise 150 h
10 Comptabilité approfondie 150 h
12 Anglais appliqué aux affaires 80 h
3 3 Droit social 150 h
7 Management 210 h
11 Contrôle de gestion 210 h
12 Anglais appliqué aux affaires 35 h
13 Relations professionnelles 30 h

Obtention[modifier | modifier le code]

Épreuves[modifier | modifier le code]

Sont admis à se présenter aux épreuves du DCG les candidats titulaires soit d’un baccalauréat, soit d’un titre, ou diplôme admis en dispense du baccalauréat en vue de l’inscription en université, soit d'un titre étranger permettant l'accès à l'enseignement supérieur dans le pays de délivrance. Le DCG est délivré aux candidats qui ont satisfait à l’ensemble des épreuves suivantes :

Épreuve ECTS (crédits) Coefficient Nature Durée
1 Introduction au droit 12 1 Écrit 3 h
2 Droit des sociétés 12 1 Écrit 3 h
3 Droit social 12 1 Écrit 3 h
4 Droit fiscal 12 1 Écrit 3 h
5 Économie 18 1,5 Écrit 4 h
6 Finance d'entreprise 12 1 Écrit 3 h
7 Management 18 1,5 Écrit 4 h
8 Système d'information de gestion 18 1,5 Écrit 4 h
9 Introduction à la comptabilité 12 1 Écrit 3 h
10 Comptabilité approfondie 12 1 Écrit 3 h
11 Contrôle de gestion 18 1,5 Écrit 4 h
12 Anglais appliqué aux affaires 12 1 Écrit 3 h
13 Relations professionnelles 12 1 Oral 1 h
14 Épreuve facultative en langues étrangères 0 1 Écrit 3 h

L'épreuve « Relations professionnelles » prévoit la réalisation d’un stage dont la durée est d'au moins huit semaines (quatre semaines la première année, et quatre semaines la seconde) et la soutenance d'un rapport de stage (en troisième année).

Les candidats peuvent en outre se présenter à une épreuve facultative de langue vivante étrangère.

Les épreuves sont indépendantes. Le DCG est obtenu si la moyenne générale est égale ou supérieure à 10 sur 20 sur l'ensemble des épreuves, sans avoir de note inférieure à 6 sur 20. Les notes comprises entre 6 et 10 sur 20 peuvent être conservées par le candidat pour une compensation ultérieure. Les notes égales ou supérieures à 10 sont obligatoirement conservées.

Dispenses[modifier | modifier le code]

Des dispenses d'épreuves sont prévues par l’arrêté du 18 février 2007 (mise à jour le 21 mars 2010) en cas d'obtention d'un diplôme ultérieur :

Épreuves du DCG Durée 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Bac + 2 X X X X X X
DUT GEA option finance-comptabilité Bac + 2 X X X X X X X
DUT GEA option petites et moyennes organisations Bac + 2 X X X X
DUT GEA option ressources humaines Bac + 2 X X X X
DESE (Diplôme d'études supérieures économiques) spécialité comptabilité et gestion du (CNAM), jusqu'en 2007 inclus Bac + 4 X X X X X X X
DSC (Diplôme supérieur de comptabilité) du (CNAM), jusqu'en 2007 inclus Bac + 4 X X X X X X X
DSG (Diplôme supérieur de gestion) du (CNAM), jusqu'en 2007 inclus Bac + 4 X X X X X X
MASTER GESTION mention ou spécialité Comptabilité Contrôle Audit délivré par certaines universités Bac + 5 X X X X X X X X X X X X X
Diplôme de Gestion et de Comptabilité délivré par l’INTEC (Cnam) Bac + 3 X X X X X X X X X X X X X

Cette liste est complétée par deux arrêtés du 28 septembre 2010 qui fixent respectivement la liste des titres et diplômes français et étrangers ouvrant droit à dispenses[5].

Que faire après le DCG ?[modifier | modifier le code]

Poursuivre ses études[modifier | modifier le code]

Le DCG est une des premières étapes à l'obtention du diplôme d'Expertise Comptable. Le titulaire du DCG peut donc poursuivre ses études afin d'obtenir le Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG), puis le Diplôme d'expertise comptable (DEC).

Par ailleurs, de nombreux concours de la catégorie A de la fonction publique sont accessibles aux titulaires d'un diplôme en comptabilité :

  • Concours du Trésor Public
  • Concours de l'Education Nationale
  • Concours de l'Administration Publiques
  • Concours des Collectivités Locales

Entrer sur le marché du travail[modifier | modifier le code]

Les jeunes diplômés peuvent également rejoindre le marché du travail directement après l'obtention du DCG. Ce diplôme est un premier pas avant l'obtention de postes tels que :

  • comptable
  • contrôleur de gestion
  • gestionnaire de trésorerie
  • collaborateur en cabinet de conseil

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]