Licence professionnelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La licence professionnelle est, en France, un diplôme national d'enseignement supérieur de niveau 2. C'est une licence particulière régie par l'arrêté du 17 novembre 1999.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le diplôme se prépare à l'IUT, à l'université, en école, en lycée ou en CFA[1], après un diplôme national validant deux années d'enseignement supérieur (DEUG, DUT ou BTS) ou d'un titre ou diplôme homologué au niveau III par l'État. Il a été créé en novembre 1999 et a connu un fort développement de son offre puisqu'en septembre 2008, 1620 formations en licence professionnelle étaient proposées[2].

La formation dure un an et peut être initiale ou continue (alternance, apprentissage, etc.).

Elle vise l'insertion professionnelle avec 12 à 16 semaines de stage, ainsi que des missions professionnalisantes, appelées projets tutorés.

Bien que sa finalité soit l'insertion professionnelle immédiate, en tant que diplôme de niveau II, elle peut permettre à certains étudiants l'inscription dans certains masters professionnels ou écoles. Elle s'insère aussi dans le schéma LMD.

Le grade de licencié est conféré aux titulaires d'un diplôme de licence professionnelle. Elles sont regroupées en 8 secteurs professionnels et 46 dénominations nationales relevant des secteurs primaire, secondaire et tertiaire[2].

Elle concerne aujourd'hui[Quand ?] 38 000 étudiants en France.

Le programme en licence professionnelle[modifier | modifier le code]

Théorique et pratique : c'est le beau mélange que proposent les licences professionnelles. Elles permettent aux élèves de suivre un cursus d'un an à bac+2. Au programme : des cours théoriques, mais aussi et surtout, beaucoup de pratique, à l'image du stage de 12 à 16 semaines. Les étudiants suivent entre 400 et 1000 heures d'enseignements en une année. Un programme qui les prépare à intégrer rapidement le monde du travail.

Accès à la licence professionnelle[modifier | modifier le code]

Pour intégrer une licence professionnelle, les étudiants doivent être titulaires, au minimum, d'un bac+2 :

La licence professionnelle permet alors aux étudiants d'acquérir une spécialisation dans un domaine en particulier. Généralement, ils sont recrutés sur dossier et entretien[1].

Liste des licences professionnelles[modifier | modifier le code]

La liste a été fixée par l'arrêté du 27 mai 2014[3], et a été modifiée par l'arrêté du 16 mars 2015[4]. Les licences pro sont au nombre de 174.

  • Acoustique et vibrations.
  • Activités juridiques :
    mentions : assistant juridique / contentieux et recouvrement / marchés publics ― métiers de l'achat public / métiers du droit de l'environnement / métiers du droit des sociétés / métiers du droit des transports / métiers du droit de l'immobilier / métiers du droit privé / métiers du droit public / métiers du droit social.
  • Agencement.
  • Agent de recherches privées.
  • Agriculture biologique : production, conseil, certification et commercialisation.
  • Agronomie.
  • Aménagement paysager : conception, gestion, entretien.
  • Analyse, qualité et contrôle des matériaux produits.
  • Analyste criminel opérationnel.
  • Animation, gestion et organisation des activités physiques et sportives.
  • Assurance, banque, finance :
    mentions : chargé de clientèle / supports opérationnels.
  • Bio-industries et biotechnologies.
  • Biologie analytique et expérimentale.
  • Bois et ameublement.
  • Cartographie, topographie et systèmes d'information géographique.
  • Chimie : formulation.
  • Chimie analytique, contrôle, qualité, environnement.
  • Chimie de synthèse.
  • Chimie et physique des matériaux.
  • Chimie industrielle.
  • Commerce et distribution.
  • Commercialisation de produits et services.
  • Commercialisation des produits alimentaires.
  • Communication et valorisation de la création artistique.
  • Conception et contrôle des procédés.
  • Coopération et développement international.
  • Coordinateur de projet : espaces, parcs et jardins.
  • Développement de projets de territoires.
  • Domotique.
  • E-commerce et marketing numérique.
  • Energie et propulsion.
  • Exploration et exploitation pétrolières.
  • Génie de l'Assainissement et Systèmes de Traitement des Eaux.
  • Génie des procédés et bioprocédés industriels.
  • Génie des procédés pour l'environnement.
  • Gestion de projets et structures artistiques et culturels.
  • Gestion des achats et des approvisionnements.
  • Gestion des organisations agricoles et agroalimentaires.
  • Gestion des organisations de l'économie sociale et solidaire.
  • Gestion des risques industriels et technologiques.
  • Gestion des structures sanitaires et sociales.
  • Gestion et accompagnement de projets pédagogiques.
  • Gestion et développement des organisations, des services sportifs et de loisirs.
  • Gestion et maintenance des installations énergétiques.
  • Guide conférencier.
  • Industries agroalimentaires : gestion, production et valorisation.
  • Industries pharmaceutiques, cosmétologiques et de santé : gestion, production et valorisation.
  • Installations frigorifiques et de conditionnement d'air.
  • Intervention sociale
    mentions : accompagnement de publics spécifiques / insertion et réinsertion sociale et professionnelle / développement social et médiation par le sport / accompagnement social.
  • Logistique et pilotage des flux.
  • Logistique et systèmes d'information.
  • Logistique et transports internationaux.
  • Maintenance des systèmes industriels, de production et d'énergie.
  • Maintenance et technologie :
    mentions : contrôle industriel / électronique, instrumentation / organisation de la maintenance / systèmes pluritechniques / technologie médicale et biomédicale.
  • Maîtrise de l'énergie, électricité, développement durable.
  • Management des activités commerciales.
  • Management des processus logistiques.
  • Management des transports et de la distribution.
  • Management et gestion des organisations.
  • Matériaux et structures :
    mentions : fonctionnalisation et traitement des surfaces / gestion, conception et industrialisation.
  • Métiers de la communication :
    mentions : chargé de communication / chef de projet communication / événementiel / publicité.
  • Métiers de la forme.
  • Métiers de la gestion et de la comptabilité :
    mentions : comptabilité du secteur immobilier / comptabilité et gestion des associations / comptabilité et gestion des entités agricoles / comptabilité et paie / contrôle de gestion / fiscalité / gestion comptable et financière / responsable de portefeuille clients en cabinet d'expertise / révision comptable.
  • Métiers de la GRH :
    mentions : assistant / formation, compétences et emploi.
  • Métiers de la médiation par des approches artistiques et culturelles.
  • Métiers de la médiation scientifique et technique.
  • Métiers de la mer.
  • Métiers de la mode.
  • Métiers de la promotion des produits de santé.
  • Métiers de la protection et de la gestion de l'environnement.
  • Métiers de la qualité.
  • Métiers de la radioprotection et de la sécurité nucléaire.
  • Métiers de la santé :
    mentions : nutrition, alimentation / technologies.
  • Métiers de l'aménagement du territoire et de l'urbanisme.
  • Métiers de l'animation sociale, socio-éducative et socioculturelle.
  • Métiers de l'électricité et de l'énergie.
  • Métiers de l'électronique :
    mentions : communication, systèmes embarqués / microélectronique, optronique / fabrication de cartes et sous-ensembles électroniques.
  • Métiers de l'emballage et du conditionnement.
  • Métiers de l'énergétique, de l'environnement et du génie climatique.
  • Métiers de l'entraînement sportif.
  • Métiers de l'entrepreneuriat.
  • Métiers de l'immobilier :
    mentions : gestion et administration de biens / gestion et développement de patrimoine immobilier / transaction et commercialisation de biens immobiliers.
  • Métiers de l'industrie :
    mentions : conception de produits industriels / conception et amélioration de processus et procédés industriels / conception et processus de mise en forme des matériaux / industrie aéronautique / gestion de la production industrielle / industrie navale et maritime / logistique industrielle / mécanique / mécatronique, robotique / métallurgie, mise en forme des matériaux et soudage.
  • Métiers de l'information :
    mentions : archives, médiation et patrimoine / métiers du journalisme et de la presse / veille et gestion des ressources documentaires.
  • Métiers de l'informatique :
    mentions : administration et sécurité des systèmes et des réseaux / conception, développement et test de logiciels / conduite de projets / applications web / systèmes d'information et gestion de données.
  • Métiers de l'instrumentation, de la mesure et du contrôle qualité.
  • Métiers des administrations et collectivités territoriales.
  • Métiers des arts culinaires et des arts de la table.
  • Métiers des réseaux informatiques et télécommunications.
  • Métiers des ressources naturelles et de la forêt.
  • Métiers du bois.
  • Métiers du BTP :
    mentions : génie civil et construction / travaux publics / bâtiment et construction / performance énergétique et environnementale des bâtiments.
  • Métiers du commerce international.
  • Métiers du décisionnel et de la statistique.
  • Métiers du design.
  • Métiers du jeu vidéo.
  • Métiers du livre :
    mentions : documentation et bibliothèques / édition et commerce du livre.
  • Métiers du marketing opérationnel.
  • Métiers du notariat.
  • Métiers du numérique : conception, rédaction et réalisation web.
  • Métiers du tourisme :
    mentions : commercialisation des produits touristiques / communication et valorisation des territoires.
  • Métiers du tourisme et des loisirs.
  • Nautisme et métiers de la plaisance.
  • Optique professionnelle.
  • Organisation et gestion des établissements hôteliers et de restauration.
  • Organisation, management des services de l'automobile.
  • Productions animales.
  • Productions végétales.
  • Protection et valorisation du patrimoine historique et culturel.
  • Qualité, hygiène, sécurité, santé, environnement.
  • Santé, vieillissement et activités physiques adaptées.
  • Sécurité des biens et des personnes.
  • Services à la personne.
  • Systèmes automatisés, réseaux et informatique industrielle.
  • Technico-commercial.
  • Techniques du son et de l'image.
  • Techniques du vide et matériaux.
  • Tourisme et loisirs sportifs.
  • Valorisation des agro-ressources.

Équivalence en Suisse[modifier | modifier le code]

La licence professionnelle équivaut plus ou moins au Bachelor HES (Haute École Spécialisée). Ce dernier s'acquiert après avoir obtenu 180 crédits ECTS et constitue un diplôme professionnalisant. Le futur étudiant HES doit en principe acquérir au préalable une expérience professionnelle d'au moins une année en entreprise avant de commencer ses études. Certaines formations HES peuvent de plus être effectuées en emploi sur une durée plus longue, permettant à l'étudiant de poursuivre ses études tout en exerçant une activité professionnelle à temps partiel. Le Bachelor HES-SO concerne les étudiants de Suisse Occidentale, c'est-à-dire les francophones.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]