Digitaria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Digitaria (les digitaires) est un genre de plantes herbacées de la famille des Poaceae, qui regroupe environ 300 espèces des régions tropicales et tempérées.

Certaines espèces sont considérées comme des mauvaises herbes, en particulier dans les pelouses, les terrains de golf et dans certaines cultures, notamment le maïs[2]. Chez d'autres espèces, comme Digitaria cruciata (raishan), Digitaria exilis (fonio blanc), Digitaria iburua (fonio noir) ou Digitaria sanguinalis (digitaire sanguine), les graines sont utilisées pour l'alimentation humaine en Afrique, en Asie et en Europe ; ces espèces sont classées parmi les céréales mineures. Enfin, diverses espèces de Digitaria, notamment Digitaria decumbens Stent, sont cultivées comme plantes fourragères dans les régions tropicales[3].

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Selon The Plant List (29 septembre 2017)[4] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tropicos, consulté le 29 septembre 2017
  2. Prof. Benny De Cauwer, hebdomadaire Le Sillon belge n° 3673 12/6/2015 p. 10-11
  3. (en) W.D. Pitman, Antonio Sotomayor-Rios, Tropical Forage Plants: Development and Use, CRC Press, , 408 p. (ISBN 9781420038781), p. 111.
  4. The Plant List, consulté le 29 septembre 2017

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lambinon J. et al., Nouvelle flore de la Belgique, du G.-D. de Luxembourg, du Nord de la France et des régions voisines (Ptéridophytes et Spermatophytes), Meise, Jardin botanique national de Belgique, 6e éd., 2012, 1195 p. (ISBN 978-90-72619-88-4)