Amidonnier sauvage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Triticum dicoccoides

L'Amidonnier sauvage (Triticum dicoccoides) est une céréale appartenant au genre des blés (Triticum).

Ayant grandi spontanément dans le croissant fertile au Moyen-Orient, il joua un rôle capital dans l'Histoire de l'espèce humaine. C'est un blé tétraploïde qui provient de l'hybridation de deux graminées diploïdes : Triticum urartu (très proche de l'engrain sauvage, Triticum boeoticum) et d'une espèce non identifiée d'Égilope proche de Aegilop searsii ou de Aegilop speltoides.[réf. nécessaire]

Hésiode et de multiples auteurs latins tels que Sénèque évoquent avec nostalgie un Âge d'Or depuis longtemps perdu, révolu : il fut un temps sans lois ni sédentarisation (car le climat était bon ils n'avaient pas besoin de lit ou de maisons), la Terre produisaient elle même ses fruits sans qu'on l'y contraigne (par des outils agricoles) et en répandait les bienfaits sur les hommes. Les fruits en question étaient probablement l'amidonnier sauvage, triticum dicoccoides, qui prédate de très loin l'agriculture sèche et sédentaire qu'on connaît, puisque des restes ont été trouvés au sud de la Mer Morte datant de 17 000 avant Jésus-Christ, mais aussi en Syrie datant de 7800 à 7600, et à Jéricho aux alentours de 7500 avant Jésus Christ.

Synonyme[modifier | modifier le code]

  • Triticum vulgare var. dicoccoides Körn.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]