Classe Abdiel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Abdiel
Image illustrative de l'article Classe Abdiel
Le HMS Apollo en février 1944
Caractéristiques techniques
Type Mouilleur de mines
Longueur 127,40 m
Maître-bau 12,20 m
Tirant d'eau 3,43 m (4,50 m à pleine charge)
Déplacement 2 650 tonnes
À pleine charge 3 415 tonnes
Propulsion 2 turbines à vapeur Parsons
4 chaudières Admiralty
2 hélices
Puissance 72 000 ch
Vitesse 39,75 nœuds (38 nœuds à pleine charge)
Caractéristiques militaires
Blindage Aucun
Armement 6 canons de 102 mm QF Mark XVI en trois affûts doubles
1 affût quadruple Pom-Pom
8 mitrailleuses de 12,7 mm en deux affûts quadruples remplacés ultérieurement par 12 canons de 20 mm
156 mines
Rayon d’action 1 000 milles nautiques à 38 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage 242 officiers et marins
Histoire
Constructeurs J. Samuel White
Hawthorn Leslie and Company
John I. Thornycroft & Company
Alexander Stephen and Sons
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Commanditaire Royal Navy
Période de
construction
1939-1944
Période de service 1941-1972
Navires construits 6
Navires perdus 3
Navires démolis 3

La classe Abdiel était une classe de six mouilleurs de mines rapides en service dans la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale.

Conception[modifier | modifier le code]

Ces navires étaient spécialisés comme mouilleurs de mines rapides (plus de 40 nœuds aux essais), avec une coque haute dotée de battants à l'arrière et d'une capacité d'emport de 150 mines. Ils étaient en dimensions et aménagements plus proches d'un destroyer que du croiseur HMS Adventure précédent. Ils furent mis en chantier en 1939 (Abdiel, Latona, Manxman, Welshman) et achevés en 1941. En octobre - novembre 1941, deux unités supplémentaires furent mises en chantier (Apollo et Ariadne) et achevés en octobre 1943 et février 1944.

Historique[modifier | modifier le code]

En opérations, ces navires donnèrent toute satisfaction, bien que servant à autre chose que leur utilisation initiale, certains furent employés pour ravitailler Malte en munitions. 14 canons de 20 mm et quelques affûts simples de 40 mm furent rajoutés en 1944 et 1945. L'Abdiel fut coulé par une mine en 1943, le Latona bombardé en 1941 lors d'une livraison de munitions à Malte, fut réduit à l'état d'épave et achevé à la torpille. Enfin, le Welshman fut torpillé le par l'U-617. Le Manxman encaissa lui aussi une torpille et fut mis hors de combat pour deux ans. Les trois survivants furent retirés du service en 1962, 1965 et 1971.

Navires de la classe[modifier | modifier le code]

Navire Chantier naval Lancement Fin de carrière Photo
Abdiel J. Samuel WhiteCowes 23 avril 1940 Coulé le 10 septembre 1943 HMS Abdiel (M39).jpg
Latona John I. Thornycroft & CompanySouthampton 20 août 1940 Coulé le 25 octobre 1941 HMS Latona (M76).jpg
Welshman Hawthorn Leslie and CompanyHebburn (en) 4 septembre 1940 Coulé le 1er février 1943 HMS Welshman.jpg
Manxman Alexander Stephen and SonsGlasgow 5 septembre 1940 Démoli en octobre 1972 HMS Manxman 1945 IWM FL 4437.jpg
Ariadne 16 février 1943 Démoli en juin 1965 HMS Ariadne minelayer.jpg
Apollo Hawthorn Leslie and Company, Hebburn 5 avril 1943 Démoli en novembre 1962 HMS Apollo Aug 1945 SLV.jpg

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • British and Empire Warships of the Second World War, H T Lenton, Greenhill Books, (ISBN 1-85367-277-7)
  • Conway's All the World's Fighting Ships, 1922-1946, Ed. Robert Gardiner, Naval Institute Press, (ISBN 0-87021-913-8)
  • Arthur Nicholson, Very Special Ships: Abdiel-Class Fast Minelayers of World War Two, Barnsley, Seaforth Publishing, (ISBN 978-1-84832-235-6)

Liens externes[modifier | modifier le code]