Canton de Branne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Branne
Canton de Branne
Situation du canton de Branne dans l'arrondissement de Libourne en 2014.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement(s) Arrondissement de Libourne
Chef-lieu Branne
Code canton 33 16 (ancien)
Histoire de la division
Création 1790
Disparition 2015
Démographie
Population 15 192 hab. (2012)
Densité 113 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 2 m
Max. 114 m
Superficie 134,14 km2
Subdivisions
Communes 19

Le canton de Branne est une ancienne division administrative française du département de la Gironde en région Aquitaine. Située dans l'arrondissement de Libourne, elle tient lieu, jusqu'au redécoupage cantonal de 2014, de circonscription d'élection des anciens conseillers généraux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Branne est créé en 1790[1], en même temps qu'un grand nombre d'autres cantons français.

De 1833 à 1848, les cantons de Branne et de Castillon-sur-Dordogne (Castillon-la-Bataille) avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux par département ne pouvait pas dépasser 30[2].

Depuis le redécoupage de 2014 applicable lors des élections départementales de mars 2015, les communes du canton de Branne sont fusionnées avec celles des anciens cantons de Pujols et de Castillon-la-Bataille et avec les deux communes de Génissac et Moulon de l'ancien canton de Libourne pour former le nouveau canton des Coteaux de Dordogne[3],[4].

Géographie[modifier | modifier le code]

Cet ancien canton situé dans la région naturelle de l'Entre-deux-Mers était organisé autour de Branne. Son altitude variait de 2 m (Branne) à 114 m (Camiac-et-Saint-Denis) pour une altitude moyenne de 52 m.

Composition[modifier | modifier le code]

L'ancien canton de Branne, situé dans l'arrondissement de Libourne, regroupait dix-neuf communes.


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Branne
(chef-lieu)
33071 CC Castillon Pujols 1 292 (2014)
Baron 33028 CC du Créonnais 1 154 (2014)
Cabara 33078 CC Castillon Pujols 500 (2014)
Camiac-et-Saint-Denis 33086 CC du Créonnais 365 (2014)
Daignac 33147 CA du Libournais 485 (2014)
Dardenac 33148 CA du Libournais 86 (2014)
Espiet 33157 CA du Libournais 754 (2014)
Génissac 33185 CA du Libournais 1 915 (2014)
Grézillac 33194 CC Castillon Pujols 699 (2014)
Guillac 33196 CC Castillon Pujols 171 (2014)
Jugazan 33209 CC Castillon Pujols 289 (2014)
Lugaignac 33257 CC Castillon Pujols 445 (2014)
Moulon 33298 CA du Libournais 988 (2014)
Naujan-et-Postiac 33301 CC Castillon Pujols 553 (2014)
Nérigean 33303 CA du Libournais 839 (2014)
Saint-Aubin-de-Branne 33375 CC Castillon Pujols 353 (2014)
Saint-Germain-du-Puch 33413 CA du Libournais 2 145 (2014)
Saint-Quentin-de-Baron 33466 CA du Libournais 2 228 (2014)
Tizac-de-Curton 33531 CA du Libournais 306 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
9 6309 5149 40510 40911 24611 83413 16115 02815 192
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[5] puis population municipale à partir de 2006[6])
Histogramme de l'évolution démographique

Conseillers généraux[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1837
(décès)
Baron puis Vicomte
Jacques Joseph Marie de Puthod[7]
  Général de brigade, Lieutenant-général des armées
Propriétaire aux Salles-de-Castillon
1837 1848 André Feuilhade-Chauvin[8] Droite Procureur général près la Cour royale de Lyon puis de Bordeaux
Propriétaire du château des Tours à Montagne
Député (1842-1849)
1848 1852 Jean Éloi
Vertille de Richemont[9]
  Ancien officier, propriétaire à Nérigean
1852 1859
(décès)
Jean David Ind. Propriétaire à Galgon
Avocat, maire de Libourne (1832-1848), député (1852-1857)
1859 1870 M. Ellies   Propriétaire
1870 1871 Toussaint
Lemercier de Maisoncelle Vertille
  Propriétaire à Nérigean
1871 1883 Gustave
Chicou-Lamy
Droite Professeur de droit, propriétaire à Moulon
1883 1902
(décès)
Alfred Esquissaud Droite Notaire, maire de Branne
1902 1907 Jean Rivière Républicain Propriétaire à Saint-Germain-du-Puch
1907 1922
(démission)[10]
M. Antoine Républicain Propriétaire à Branne
1922 1931 Maurice Jean Large[11] Rad. Propriétaire-exploitant
maire de Guillac
1931 1940 Jean-Emmanuel Roy[12] Rad. Propriétaire-viticulteur
Maire de Naujan-et-Postiac
Député (1932-1942)
1943 1945 Henri Chausserie-Laprée ? Maire de Branne
Nommé conseiller départemental en 1943[13]
1945 1962
(décès)
Jean-Emmanuel Roy Rad. Propriétaire-viticulteur
Maire de Naujan-et-Postiac
1962 1973 Yves Chatelard
(gendre du précédent)
CD Propriétaire à Naujan-et-Postiac
1973 1998 Jean-Paul Fossat PS Maire de Nérigean, député suppléant de Pierre Lagorce (1981-1986)
1998 2015 Christian Mur[14] PS Ancien maire de Saint-Quentin-de-Baron

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • J. Mongélous, Histoire du canton de Branne, Paris, le Livre d'histoire, 2003, 122 p. (ISBN 2-84373-393-6)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]