Canton d'Auros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton d'Auros
Canton d'Auros
Situation du canton de Auros dans l'arrondissement de Langon en 2014.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement(s) de Langon
Chef-lieu Auros
Code canton 33 03
Histoire de la division
Création ?
Disparition 2015
Démographie
Population 6 078 hab. (2012)
Densité 41 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 7 m
Max. 138 m
Superficie 149,59 km2
Subdivisions
Communes 14

Le canton d'Auros est une ancienne division administrative française du département de la Gironde en région Aquitaine. Située dans l'arrondissement de Langon, elle tient lieu, jusqu'au redécoupage cantonal de 2014, de circonscription d'élection des anciens conseillers généraux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton d'Auros est créé en (?)

De 1833 à 1848, le canton d'Auros avait le même conseiller général que celui de Langon. À l'époque, le nombre de conseillers généraux par département ne devait pas dépasser 30[1].

Depuis le redécoupage de 2014 applicable lors des élections départementales de mars 2015, les communes du canton d'Auros sont fusionnées avec celles des anciens cantons de Pellegrue, La Réole, Sainte-Foy-la-Grande, Monségur et Sauveterre-de-Guyenne (à l'exception des communes de Coirac, Gornac et Mourens rattachées au nouveau canton de l'Entre-deux-Mers) pour former le nouveau canton du Réolais et des Bastides[2],[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Cet ancien canton était organisé autour d'Auros, dans l'arrondissement de Langon. Son altitude variait de 7 m (Barie) à 138 m (Aillas) pour une altitude moyenne de 75 m.

Composition[modifier | modifier le code]

L'ancien canton d'Auros regroupait quatorze communes et comptait 6 078 habitants (population municipale) au 1er janvier 2012[4].


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Auros
(chef-lieu)
33021 CC du Réolais en Sud Gironde 15,32 1 004 (2014) 66


Aillas 33002 CC du Réolais en Sud Gironde 35,13 805 (2014) 23
Barie 33027 CC du Réolais en Sud Gironde 5,33 289 (2014) 54
Bassanne 33031 CC du Réolais en Sud Gironde 2,54 103 (2014) 41
Berthez 33048 CC du Réolais en Sud Gironde 6,03 257 (2014) 43
Brannens 33072 CC du Réolais en Sud Gironde 6,04 226 (2014) 37
Brouqueyran 33074 CC du Réolais en Sud Gironde 5,66 203 (2014) 36
Castillon-de-Castets 33107 CC du Sud Gironde 4,47 311 (2014) 70
Coimères 33130 CC du Sud Gironde 12,91 962 (2014) 75
Lados 33216 CC du Bazadais 6,49 171 (2014) 26
Pondaurat 33331 CC du Réolais en Sud Gironde 8,74 486 (2014) 56
Puybarban 33346 CC du Réolais en Sud Gironde 5,58 414 (2014) 74
Savignac 33508 CC du Réolais en Sud Gironde 17,02 628 (2014) 37
Sigalens 33512 CC du Bazadais 18,33 379 (2014) 21

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
5 4174 9884 3514 1754 3884 4975 0935 9286 078
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[5] puis population municipale à partir de 2006[6])
Histogramme de l'évolution démographique

Conseillers généraux[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1835
(démission)
Charles Brannens aîné
(1780-1862)
  Négociant, adjoint au maire de Langon
1835 1852 Alexandre Coutereau   Propriétaire, juge de paix à Auros, maire de Langon (1848-1852)
1848 1867 Pierre-Jules Saint-Aubin   Avocat, juge de paix, propriétaire, maire de Pondaurat (1830-1833 et 1857-1859)
1867 1874
(démission)[7]
Jean-Paul Alary   Maire de Pondaurat
1874 1889 Jean Henri Hippolyte
de Baritault du Carpia[8]
Droite Propriétaire du château du Carpia à Castillon-de-Castets
1889 1895 Étienne de Gascq Droite
royaliste
Maire d'Aillas
1895 1907 Amédée Becquet Républicain Propriétaire, maire de Pondaurat
1907 1919 Ernest Monis GD Avocat - Député (1885-1889) - Sénateur (1891-1920)
Ministre de la Justice (1889-1902)
Président du Conseil, Ministre de l'Intérieur et des Cultes du 2 mars au 27 juin 1911
Ministre de la Marine du 9 décembre 1913 au 20 mars 1914
1919 1931 Alphonse Mauriac Rad. Propriétaire, maire de Pondaurat
1931 1936
(démission)[9]
Anatole Cluzan Rad. Avocat, conseiller municipal de Pondaurat, député (1931-1936)
1936[10] 1940 Gabriel Lafaye USR Mécanicien, conseiller municipal de Bordeaux, député (1928-1942)
Nommé conseiller départemental en 1943[11]
1945 1963
(décès)
Albert Sarrazin Rad. Maire d'Aillas
1963 1973 André Tach PCF Adjoint au maire d'Auros
1973 1998 Jean-Elian Cazemajou CNI Conseiller régional, maire de Savignac
1998 2011 Martine Faure[12] PS Ancienne conseillère municipale puis adjointe au maire de Langon (1983-2008),
ancienne conseillère municipale d'Aillas (2001-2008), députée (2007-2017)
2011 2015 Francis Zaghet[13] PS Fonctionnaire
Maire de Pondaurat (1995-),
ancien président de la communauté de communes du Pays d'Auros (2008-2013)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]