Canton de Targon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Targon
Canton de Targon
Situation du canton de Targon dans l'arrondissement de Langon en 2014.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement(s) de Langon
Chef-lieu Targon
Code canton 33 48
Histoire de la division
Création ?
Disparition 2015
Démographie
Population 7 067 hab. (2012)
Densité 50 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 12 m
Max. 118 m
Superficie 142,47 km2
Subdivisions
Communes 19

Le canton de Targon est une ancienne division administrative française du département de la Gironde en région Aquitaine. Située dans l'arrondissement de Langon, elle tient lieu, jusqu'au redécoupage cantonal de 2014, de circonscription d'élection des anciens conseillers généraux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Targon est créé en (?)

De 1833 à 1848, les cantons de Sauveterre et de Targon avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[1].

Depuis le redécoupage de 2014 applicable lors des élections départementales de mars 2015, les communes du canton de Targon sont fusionnées avec celles des anciens cantons de Cadillac et Saint-Macaire et avec trois communes de l'ancien Canton de Sauveterre-de-Guyenne (Coirac, Gornac, Mourens) et six communes du canton de Créon modifié (Blésignac, Haux, Saint-Léon, La Sauve, Tabanac et Le Tourne) pour former le nouveau canton de l'Entre-deux-Mers[2],[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Cet ancien canton situé dans la région naturelle de l'Entre-deux-Mers était organisé autour de Targon. Son altitude variait de 12 m (Bellefond) à 118 m (Targon) pour une altitude moyenne de 57 m.

Composition[modifier | modifier le code]

L'ancien canton de Targon regroupait dix-neuf communes et comptait 7 067 habitants (population municipale) au 1er janvier 2012[4].


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Targon
(chef-lieu)
33523 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 25,88 1 990 (2014) 77


Arbis 33008 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 8,74 278 (2014) 32
Baigneaux 33025 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 7,93 392 (2014) 49
Bellebat 33043 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 4,87 234 (2014) 48
Bellefond 33044 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 3,19 231 (2014) 72
Cantois 33092 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 8,00 232 (2014) 29
Cessac 33121 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 3,65 185 (2014) 51
Courpiac 33135 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 2,21 120 (2014) 54
Escoussans 33156 CC Convergence Garonne 5,11 334 (2014) 65
Faleyras 33163 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 10,44 401 (2014) 38
Frontenac 33175 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 14,40 772 (2014) 54
Ladaux 33215 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 4,29 198 (2014) 46
Lugasson 33258 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 6,32 295 (2014) 47
Martres 33275 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 3,03 117 (2014) 39
Montignac 33292 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 6,48 162 (2014) 25
Romagne 33358 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 5,15 452 (2014) 88
Saint-Genis-du-Bois 33409 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 2,34 91 (2014) 39
Saint-Pierre-de-Bat 33464 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 8,95 318 (2014) 36
Soulignac 33515 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 11,49 436 (2014) 38

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
5 4035 3405 0415 3925 6695 8516 5956 9707 067
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[5] puis population municipale à partir de 2006[6])
Histogramme de l'évolution démographique

Conseillers généraux[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1836 Bernard
Bouïre de Beauvallon[7]
  Procureur du Roi à Bordeaux
1836 1839 M. Béchade   Juge de paix de Sauveterre
1839 1852 Jean-Baptiste France   Maire de Baigneaux
1852 1890
(décès)[8]
Alphonse du Boscq Bonapartiste Maire de Baigneaux
(1848-1870, 1871-1875)
1890[9] 1910 Paul Domec Républicain Propriétaire à Arbis
1910 1912
(démission)[10]
Louis Faget AD Exploitant agricole, conseiller municipal de Targon
1913 1922 Théophile Antoine Pierre Simon
Saric[11]
Républicain Médecin, propriétaire à Targon
1922 1931
(décès)
Louis Faget AD Propriétaire, conseiller municipal de Targon
Député (1928-1931)
1931 1934 Roger Simon RG Propriétaire à La Réole
1934 1940 Pierre Deloubis URD Propriétaire, viticulteur, adjoint au maire d'Escoussans
Nommé conseiller départemental en 1943[12]
1945 1951 Jean Lacampagne   Propriétaire à Targon
1951 1964 Pierre Deloubis DVD Maire d'Escoussans (1945-1964)
1964 1994 Henri Deloubis
(fils du précédent)[13]
CNI Viticulteur
maire d'Escoussans (1964-1994)
1994 2015 Alain Leveau PS Agriculteur
Maire de Bellebat (2008-)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]