Canton d'Audenge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton d'Audenge
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement(s) Arcachon
Chef-lieu Audenge
Conseiller général Christian Gaubert
2011-2015
Code canton 33 02
Disparition mars 2015
Démographie
Population 60 413 hab. (2012)
Densité 98 hab./km2
Géographie
Superficie 619,41 km2
Subdivisions
Communes 8

Le canton d'Audenge est une ancienne division administrative française située dans le département de la Gironde et la région Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour d'Audenge dans l'arrondissement d'Arcachon. Son altitude variait de 0 m (Arès) à 65 m (Mios) pour une altitude moyenne de 8 m.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton d'Audenge regroupait huit communes et comptait 57 857 habitants (population municipale) au 1er janvier 2010[1].


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Andernos-les-Bains 33005 CC du Bassin d'Arcachon Nord Atlantique 20,01 11 712 (2014) 585
Audenge 33019 CC du Bassin d'Arcachon Nord Atlantique 82,09 7 177 (2014) 87
Biganos 33051 CC du Bassin d'Arcachon Nord Atlantique 52,70 10 017 (2014) 190
Arès 33011 CC du Bassin d'Arcachon Nord Atlantique 48,25 5 966 (2014) 124
Lanton 33229 CC du Bassin d'Arcachon Nord Atlantique 136,19 6 753 (2014) 50
Lège-Cap-Ferret 33236 CC du Bassin d'Arcachon Nord Atlantique 93,62 8 087 (2014) 86
Marcheprime 33555 CC du Bassin d'Arcachon Nord Atlantique 24,56 4 562 (2014) 186
Mios 33284 CC du Bassin d'Arcachon Nord Atlantique 137,41 8 659 (2014) 63

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
19 97423 06724 40828 16635 48044 20752 85659 17560 413
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[2] puis population municipale à partir de 2006[3])
Histogramme de l'évolution démographique

Histoire[modifier | modifier le code]

De 1833 à 1848, les cantons d'Audenge, de Belin et de La Teste avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[4].

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1834
(démission)
Antoine de Sauvage[Note 1] Royaliste Inspecteur général de la navigation et des ports
Maire d'Andernos (1826-1834)
Nommé receveur-général
1834 1848 Pierre-Jean Baleste-Marichon[5],[Note 2]   Notaire, maire de Mios (1827-1841)
1848 1851 Jérôme Dumora
fils aîné
  Maître de forges à Biganos, juge de paix
1851 1859 Léopold Javal Centre gauche Banquier à Paris
Propriétaire à Andernos-les-Bains
Député de l'Yonne (1857-1870 et 1871-1872)
1859 1870 Alphonse
de Lamarque de Plaisance
  Maire de Cocumont puis de La Teste-de-Buch
Créateur et premier maire d'Arcachon (1857)
1870 1871 M. Douillard    
1871 1902
(décès)[6]
Jacques Duvigneau Républicain
Indépendant
Propriétaire, maire d'Audenge
Président du Conseil général de Gironde (1893-1901)
Député de la Gironde (1892-1898)
1902[7] 1925 Louis Théodore David RG Propriétaire à Bordeaux
Maire d'Andernos-les-Bains (1920-1929)
1925 1931 Edgar Daron Rad. Propriétaire - Maire de Mios (1919-1925)
1931 1940 Daniel Digneaux SFIO Viticulteur à Audenge
1945 1964
(décès)
Daniel Digneaux SFIO Viticulteur à Audenge
1964 1973 Georges Dartiguelongue SFIO puis PS Maire d'Arès (1944-1974)
1973 1998 Robert Cazalet UDF Entrepreneur de travaux publics
Député de 1986 à 1997
Maire de Lège-Cap-Ferret (1971-1995)
1998 2004 Frédéric Cazentre[8] UDF Maire de Lanton (1989-2001)
2004 2015 Christian Gaubert PS Maire de Lanton (2001-2014)
Vice-président du Conseil général

Le canton d'Audenge a disparu en mars 2015 et a été remplacé en grande partie par le canton d'Andernos-les-Bains, les communes de Marcheprime et Mios étant rattachées au canton de Gujan-Mestras. Les conseillers généraux ont également disparu, remplacé par les conseillers départementaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Entre 1833 et 1834, Antoine de Sauvage était également conseiller général du canton de Belin-Béliet.
  2. À partir de 1834, Pierre-Jean Baleste-Marichon était également conseiller général du canton de Belin-Béliet.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]