Montagne (Gironde)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montagne (homonymie).
Montagne
La mairie.
La mairie.
Blason de Montagne
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement Libourne
Canton Le Nord-Libournais
Intercommunalité Communauté de communes du Grand Saint-Émilionnais
Maire
Mandat
vacant
2017-2020
Code postal 33570
Code commune 33290
Démographie
Gentilé Montagnais
Population
municipale
1 581 hab. (2014 en diminution de 3,36 % par rapport à 2009)
Densité 59 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 55′ 52″ nord, 0° 07′ 42″ ouest
Altitude Min. 18 m
Max. 97 m
Superficie 26,66 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Montagne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Montagne

Montagne est une commune française située dans le département de la Gironde, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Montagne est située près de Saint-Émilion et de Libourne dans le vignoble de Montagne-Saint-Émilion.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Montagne[1]
Saint-Denis-de-Pile,
Lalande-de-Pomerol
Les Artigues-de-Lussac Lussac
Néac,
Pomerol (par un quadripoint)
Montagne[1] Puisseguin
Saint-Émilion Saint-Christophe-des-Bardes Saint-Genès-de-Castillon,
Saint-Étienne-de-Lisse

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1869, une partie des communes de Lussac et de Montagne en sont séparées pour former la nouvelle commune des Artigues[2].

En 1973, les communes de Saint-Georges (Sent Jorge, en occitan) et de Parsac (Parçac (Gironda) (oc) en occitan) sont rattachées à la commune de Montagne.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Montagne

« Écartelé au 1) d’azur au cep de vigne de sable fruité du même et feuillé de sinople sur un tertre du même, au 2) de gueules à la tour d’or ouverte, ajourée et maçonnée de sable, au 3) de sable au lion contourné à la queue léopardée d’or, au 4) d’azur à la crosse contournée d’or en barre, mouvant de l’angle dextre de la pointe, la volute ornée d’argent et le bâton virolé de gueules. »

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1989 30 novembre 2017[3]
(décès)
Pierre Yerlès UMP-LR Agriculteur retraité
Conseiller général
2017 en cours      
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5].

En 2014, la commune comptait 1 581 habitants[Note 1], en diminution de 3,36 % par rapport à 2009 (Gironde : +6,37 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 804 1 809 1 785 1 675 1 698 1 635 1 668 1 599 1 621
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 661 1 624 1 650 1 512 1 535 1 522 1 525 1 520 1 665
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 656 1 602 1 632 1 429 1 459 1 446 1 335 1 366 1 368
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
1 523 1 526 1 913 2 007 1 802 1 585 1 684 1 619 1 581
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'écomusée du Libournais
  • Moulins de Calon :Les moulins à vent apparaissent dans la région au début du XVIIe siècle. Leur origine serait à rechercher chez les nombreux hollandais qui, attirés par le commerce du vin et par des projets de génie civile de drainage des marais au nord de Bordeaux, sillonnent alors l’Aquitaine. Ils auraient apporté avec eux la technique des moulins à vent, plus performante que celle des moulins à eau jusque-là très utilisés pour la meunerie.
Les moulins à vent sont longtemps très prisés à Montagne puisqu’on en compte pas moins d’une vingtaine. Leur activité se perpétue jusqu’en 1930. Ils s’arrêtent définitivement lorsqu’en 1951 est créée, à Libourne, une usine qui utilise des machines à vapeur pour moudre le blé.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Bulletin des lois de l'Empire français, XIe série, deuxième semestre de 1869, p.  267 sur Google Livres
  3. Béatrice Ferrer, « Pierre Yerlès, le maire de Montagne, est mort », Le Résistant,‎ (lire en ligne)
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :