Canton de Bordeaux-5

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Bordeaux-5
Canton de Bordeaux-5
Situation du canton de Bordeaux-5 dans le département de Gironde.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement(s) Bordeaux
Bureau centralisateur Bordeaux
Conseillers
départementaux
Emmanuelle Ajon
Jacques Respaud
2015-2021
Code canton 33 06
Histoire de la division
Création 5 brumaire an X[1],[2]
(27 octobre 1801)
Modifications 1 : 13 juillet 1973[4]
2 : 22 mars 2015[3]
Démographie
Population 51 812 hab. (2017)
Géographie
Subdivisions
Communes Fraction de Bordeaux

Le canton de Bordeaux-5 est un canton français française du département de la Gironde, en région Nouvelle-Aquitaine, situé dans l'arrondissement de Bordeaux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Six cantons sont créés à la suite de la scission du canton de Bordeaux en 1801[1]. En 1888 est créé un septième canton de Bordeaux[1] et le 13 juillet 1973[4], leur nombre est porté à huit, les limites du cinquième canton étant modifiées. Il se compose d'une partie de la ville de Bordeaux située au sud, en rive gauche de la Garonne comprenant les quartiers Saint-Michel, Saint-Genès et Nansouty.

Un nouveau découpage territorial de la Gironde entre en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 20 février 2014[3]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[5]. Dans la Gironde, le nombre de cantons passe ainsi de 63 à 33.

Le nouveau canton de Bordeaux-5 constitue une fraction cantonale de Bordeaux composée des anciens cantons Bordeaux-6 et Bordeaux-7, les quartiers le constituant précédemment étant inclus dans le nouveau canton de Bordeaux-1 (Centre-ville). Il est entièrement inclus dans l'arrondissement de Bordeaux. Le bureau centralisateur est situé à Bordeaux[6].

Géographie[modifier | modifier le code]

Les cinq cantons de Bordeaux depuis 2015.

Le nouveau canton de Bordeaux-5, situé au sud-est du siège de la métropole, à cheval sur les deux rives de la Garonne, est constitué des quartiers de Bordeaux-Sud (Saint-Jean, Belcier, Carle Vernet, Albert 1er, Sacré-Cœur et Sainte-Croix, anciennement dans le canton de Bordeaux-6 supprimé), sur la rive gauche du fleuve, et du quartier de La Bastide (Brazza, Niel, la Benauge et Deschamps, anciennement dans le canton de Bordeaux-7 également supprimé), à l'est, sur la rive droite, dans la région naturelle de l'Entre-deux-Mers. Son altitude varie de 1 m à 42 m pour une altitude moyenne de 6 m[7].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux de 1833 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1841 Henri Fonfrède[8]   Propriétaire à Bordeaux, principal rédacteur du journal Le Mémorial bordelais
1841[9] 1852 Emmanuel Armand Augustin Félix
du Périer de Larsan[10]
  Conseiller à la Cour et propriétaire à Bordeaux
1852 1864 Louis Édouard
Gout des Martres[11]
  Propriétaire à Bordeaux
1864 1871 Amédée Larrieu   Propriétaire à Bordeaux
1871 1883 Jean Marie Marc Saugeon[12] Républicain Professeur à Bordeaux
Président du Conseil Général
1883 1888 M. Olagnier Républicain Entrepreneur de menuiserie à Bordeaux
1888[13] 1889
(décès)[14]
Jean Marie Marc Saugeon Républicain Professeur à Bordeaux
1889 1895
(démission)[15]
Camille Cousteau Socialiste Maire de Bordeaux (1896-1900)
1895 1898 Victor Bordes Républicain Propriétaire, conseiller municipal de Bordeaux
1898 1910 Alban Peytoureau Rad. Médecin
Adjoint au Maire de Bordeaux
1910 1918
(décès)
Jean-Baptiste Bourbouley Rad. Propriétaire à Bordeaux
Importateur et négociant en bois du Nord
1918 1919 siège vacant    
1919 1934 Prosper-Gabriel Malet Rad. Docteur en médecine à Bordeaux
1934 1940 Georges Réchou[16] RG Ancien médecin-major, professeur à la Faculté de Médecine, Bordeaux
Nommé membre de la Commission administrative départementale en 1941[17]
Nommé conseiller départemental en 1943[18]
1945 1951 André Treuillé SFIO Conseiller municipal de Bordeaux
Elu en 1964 dans le Canton de Bordeaux-1
1951 1988 Jacques Grondeau RPF puis
RS puis UNR puis
UDR puis RPR
Médecin
Député (1968-1973)
Adjoint au maire de Bordeaux
1988 2001 Henri Pons RPR Secrétaire départemental du RPR
Adjoint au maire de Bordeaux
2001 2008 Jean-Marc Gauzère UMP Chirurgien
Adjoint au maire de Bordeaux
2008 2015 Matthieu Rouveyre PS Conseiller municipal de Bordeaux
Elu en 2015 dans le Canton de Bordeaux-1

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1925 1934 Gaston Cabannes[19] SFIO Tailleur d'habits, élu en 1934 conseiller général du canton de Carbon-Blanc
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

Représentation depuis 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Emmanuelle Ajon   PS Conseillère municipale de Bordeaux jusqu'en 2020
Vice-présidente du conseil départemental
2015 en cours Jacques Respaud   PS Enseignant, ancien vice-président du Conseil général
Ancien conseiller général du canton de Bordeaux-6

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Emmanuelle Ajon et Jacques Respaud (PS, 34,21 %) et Cécile Migliore et Jérôme Siri (Union de la droite, 27,01 %). Le taux de participation est de 46,28 % (12 183 votants sur 26 323 inscrits)[20] contre 50,55 % au niveau départemental[21] et 50,17 % au niveau national[22].

Au second tour, Emmanuelle Ajon et Jacques Respaud (PS) sont élus avec 59,80 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 42,17 % (6 147 voix pour 11 101 votants et 26 324 inscrits)[23].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

L'ancien canton de Bordeaux-5 se composait de la partie de la commune de Bordeaux située au sud, en rive gauche de la Garonne, comprenant les quartiers Saint-Michel - Saint-Genès - Nansouty (Saint-Michel, Capucins, Victoire, Nansouty, Simiot et Saint-Genès).

Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Liste de la fraction du canton de Bordeaux-5 au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Bordeaux
(bureau centralisateur)
33063 Bordeaux Métropole 49,36 Fraction : 51 812 (2017)
Commune : 254 436 (2017)
5 155 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Bordeaux-5 3306 51 812 (2017) modifier les données

Le nouveau canton de Bordeaux-5 comprend la partie de la commune de Bordeaux non incluse dans les cantons de Bordeaux-1, Bordeaux-2, Bordeaux-3 et Bordeaux-4[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
----24 49325 18428 01128 27828 215
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[24] puis population municipale à partir de 2006[25])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2017, le canton comptait 51 812 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
50 06250 32551 25252 03351 812
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[26].)
Histogramme de l'évolution démographique

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4, lire en ligne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Notice communale de Bordeaux sur le site de l'EHESS.
  2. Bernard Gaudillère (1995), p. 798.
  3. a b et c Décret no 2014-192 du 20 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Gironde.
  4. a et b Décret no 73-657 du 13 juillet 1973 portant création de cantons dans le département de la Gironde .
  5. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  6. Carte des cantons et communes de la Gironde avant et après le redécoupage de 2014 sur le site du Conseil départemental de la Gironde
  7. Carte des quartiers de Bordeaux sur le site de Bordeaux 2030
  8. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH074/PG/FRDAFAN83_OL0992003v001.htm
  9. « Le Petit Parisien 1 janvier 1970 », sur Gallica (consulté le 11 septembre 2020).
  10. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH177/PG/FRDAFAN83_OL2099044V001.htm
  11. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH082/PG/FRDAFAN83_OL1181063v004.htm
  12. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH260/PG/FRDAFAN83_OL2463043V001.htm
  13. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 11 septembre 2020).
  14. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 11 septembre 2020).
  15. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 11 septembre 2020).
  16. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH186/PG/FRDAFAN83_OL2277022V001.htm
  17. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 11 septembre 2020).
  18. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 11 septembre 2020).
  19. https://maitron.fr/spip.php?article18261, notice CABANNES Gaston, Marie, Léon par Gilles Morin, Justinien Raymond, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 21 novembre 2008.
  20. « Résultats du premier tour pour le Canton de Bordeaux-5 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  21. « Résultats du premier tour pour le département de la Gironde », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  22. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  23. « Résultats du second tour pour le Canton de Bordeaux-5 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 31 mars 2015)
  24. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  25. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  26. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Voir aussi[modifier | modifier le code]