Communauté de communes du Créonnais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communauté de Communes du Créonnais
Blason de Communauté de Communes du Créonnais
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Forme Communauté de communes
Siège Créon
Communes 15
Président Mathilde Feld (DVG)
Date de création 13 juillet 2000
Code SIREN 243 301 215
Démographie
Population 16 712 hab. (2015)
Densité 135 hab./km2
Géographie
Superficie 123,57 km2
Localisation
Localisation de Communauté de Communes du Créonnais
Localisation de la communauté en Gironde
Liens
Site web www.cc-creonnais.fr/
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté de communes du Créonnais est un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) français, situé dans le département de la Gironde en région Nouvelle-Aquitaine.

Historique[modifier | modifier le code]

La communauté de communes du Créonnais a été créée le 13 juillet 2000[1].

La commune de Croignon quitte la communauté le 31 décembre 2013[2] pour rejoindre, le 1er janvier 2014, celle des Coteaux Bordelais[3],[4],[5].

À la suite du schéma de coopération intercommunale (SDCI) prenant effet le [6], la communauté de communes voit son nombre de communes porté à 15 avec le départ de Lignan-de-Bordeaux vers la Communauté de communes des portes de l'Entre-deux-Mers et l'arrivée de Capian, Cardan et Villenave-de-Rions de l'ancienne Communauté de communes du Vallon de l'Artolie.

Le , Cardan quitte la communauté de communes à destination de la communauté de communes Convergence Garonne et Camiac-et-Saint-Denis rejoint la communauté de communes en provenance de la CALI[7].

Composition[modifier | modifier le code]

La communauté de communes du Créonnais est composée des 15 communes suivantes :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Créon
(siège)
33140 Créonnais 8,02 4 579 (2015) 571
Baron 33028 Baronnais 10,34 1 154 (2015) 112
Blésignac 33059 Blésignacais 2,50 316 (2015) 126
Camiac-et-Saint-Denis 33086 Camiacais 6,60 359 (2015) 54
Capian 33093 Capiannais 18,23 703 (2015) 39
Cursan 33145 Cursanais 6,07 641 (2015) 106
Haux 33201 Hauxois 10,21 810 (2015) 79
La Sauve 33505 Sauvois 18,64 1 437 (2015) 77
Le Pout 33335 Poutais 3,93 589 (2015) 150
Loupes 33252 Loupésiens 4,87 746 (2015) 153
Madirac 33263 Madiracais 1,86 226 (2015) 122
Sadirac 33363 Sadiracais 19,11 4 119 (2015) 216
Saint-Genès-de-Lombaud 33408 Lombaussiens 6,14 378 (2015) 62
Saint-Léon 33431 Saint-Léonnais 4,49 342 (2015) 76
Villenave-de-Rions 33549 Villenavais 2,56 313 (2015) 122

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1968 1975 1982 1990 1999 2010 2015
6 7847 1309 59011 14912 07615 19116 844
Les données proposées sont établies à périmètre géographique identique, dans la géographie en vigueur au .
(Sources : Insee[8])


Administration[modifier | modifier le code]

L'administration de l'intercommunalité repose, à compter du renouvellement général des conseils municipaux de mars 2014, sur 36 délégués titulaires, Créon disposant de huit sièges, Sadirac de sept, Baron et La Sauve-Majeure de trois chacune, Cursan, Haux, Le Pout, Lignan-de-Bordeaux, Loupes et Saint-Léon de deux chacune et Blésignac, Madirac et Saint-Genès-de-Lombaud d'un chacune[9].

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  2008 Jean-Marie Darmian PS Maire de Créon (1995-2014), conseiller général puis départemental (2008-)
2008 avril 2014 Bernard Le Gorrec   Maire d'Haux (1995-2014)
avril 2014 en cours Mathilde Feld[10] DVG Conseillère municipale de Créon
Les données manquantes sont à compléter.

Le président est assisté de sept vice-présidents[11] :

  • Sophie Sorin, adjointe au maire de Baron, chargé de l'action sociale,
  • Jean-Louis Moll, adjoint au maire de Sadirac, chargé de l'enfance et de la petite enfance,
  • Marie-Christine Solaire, conseillère municipale de La Sauve-Majeure, chargée de la jeunesse, du sport et de la culture,
  • Jean-Michel Douence, maire de Saint-Genès-de-Lombaud, chargé de la protection de l'environnement et de la gestion des ordures ménagères,
  • Bernard Pagès, maire de Madirac, chargé de développement économique, du tourisme et des marchés publics,
  • Jean-François Thillet, maire de Blésignac, chargé de l'aménagement du territoire et de l'urbanisme,
  • Nicolas Tarbes, maire de Saint-Léon, chargé de la coordination numérique du territoire, de la communication et des infrastructures communautaires.

Compétences[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]