Canton de Castillon-la-Bataille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Castillon-la-Bataille
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement(s) de Libourne
Chef-lieu Castillon-la-Bataille
Conseiller général Guy Marty
2008-2015
Code canton 33 21
Disparition mars 2015
Démographie
Population 10 463 hab. (2012)
Densité 104 hab./km2
Géographie
Superficie 100,96 km2
Subdivisions
Communes 14

Le canton de Castillon-la-Bataille est une ancienne division administrative française située dans le département de la Gironde, en région Aquitaine.

À l'issue du redécoupage cantonal de 2014, la commune de Castillon-la-Bataille est le bureau centralisateur du nouveau canton des Coteaux de Dordogne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Castillon-la-Bataille, dans l'arrondissement de Libourne. Son altitude varie de 1 m (Saint-Magne-de-Castillon) à 117 m (Saint-Philippe-d'Aiguille) pour une altitude moyenne de 48 m.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Castillon-la-Bataille regroupait quatorze communes et comptait 10 463 habitants (population municipale) au 1er janvier 2012[1].


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Castillon-la-Bataille
(chef-lieu)
33108 CC Castillon Pujols 5,68 2 979 (2014) 524


Belvès-de-Castillon 33045 CC du Grand Saint-Émilionnais 6,61 340 (2014) 51
Gardegan-et-Tourtirac 33181 CC du Grand Saint-Emilionnais 9,58 295 (2014) 31
Saint-Étienne-de-Lisse 33396 CC du Grand Saint-Émilionnais 7,09 242 (2014) 34
Saint-Genès-de-Castillon 33406 CC du Grand Saint-Émilionnais 6,80 399 (2014) 59
Saint-Hippolyte 33420 CC du Grand Saint-Émilionnais 4,45 145 (2014) 33
Saint-Laurent-des-Combes 33426 CC du Grand Saint-Émilionnais 3,86 251 (2014) 65
Saint-Magne-de-Castillon 33437 CC Castillon Pujols 13,87 2 017 (2014) 145
Saint-Pey-d'Armens 33459 CC du Grand Saint-Émilionnais 4,20 214 (2014) 51
Saint-Philippe-d'Aiguille 33461 CC du Grand Saint-Émilionnais 5,87 378 (2014) 64
Sainte-Colombe 33390 CC Castillon Pujols 4,06 440 (2014) 108
Sainte-Terre 33485 CC du Grand Saint-Émilionnais 13,93 1 911 (2014) 137
Les Salles-de-Castillon 33499 CC Castillon Pujols 10,81 386 (2014) 36
Vignonet 33546 CC du Grand Saint-Émilionnais 4,15 521 (2014) 126

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
9 8269 9499 92910 01010 17710 37910 38210 46410 463
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[2] puis population municipale à partir de 2006[3])
Histogramme de l'évolution démographique

Historique[modifier | modifier le code]

De 1833 à 1848, les cantons de Branne et de Castillon-sur-Dordogne (Castillon-la-Bataille) avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux par département ne pouvait pas dépasser 30[4].

Castillon-sur-Dordogne est devenue Castillon-la-Bataille le 27 novembre 1953[5].

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1833 1837
(décès)
Baron puis Vicomte
Jacques Joseph Marie de Puthod[6]
  Général de brigade, Lieutenant-général des armées
Propriétaire aux Salles-de-Castillon
1837 1848 André Feuilhade-Chauvin[7] Droite Procureur général près le Cour royale de Lyon puis de Bordeaux
Propriétaire du château des Tours à Montagne
Député (1842-1849)
1848 1870 Louis Aymen[8] Droite Propriétaire, Maire de Castillon-sur-Dordogne
1870 1874 Guillaume dit Henry
Musset
Républicain Docteur en médecine, chef de clinique thermale aux eaux de Plombières-les-Bains
Propriétaire à Sainte-Terre
1874 1886
(démission)
Louis Aymen Droite Propriétaire, Maire de Castillon-sur-Dordogne
1886 1892 Edouard Troplong Républicain
(Droite)
Propriétaire du Château Mondot à Saint-Émilion
1892 1893[9]
(décès)
Guillaume dit Henry
Musset
Républicain Docteur en médecine, chef de clinique thermale aux eaux de Plombières-les-Bains
Propriétaire à Sainte-Terre
1893 1905 Léon Gagnard[10] Républicain Propriétaire à Castillon-sur-Dordogne
1905 1910 Jean Gagnard Républicain Propriétaire à Castillon-sur-Dordogne
1910 1919 Louis Petit Républicain Propriétaire à Castillon-sur-Dordogne
1919 1922 M. Reynaud Républicain Propriétaire à Saint-Ciers-d'Abzac
1922 1927 M. Viarnaud Républicain Propriétaire à Sainte-Terre
1927[11] 1932 M. Arnaud Rad. Maire de Castillon-sur-Dordogne
1932 1942
(démission d'office)
Adrien Gergouil Rad. Entrepreneur de maçonnerie, maire de Castillon-sur-Dordogne (1932-1941)
Révoqué par le Gouvernement de Vichy[12]
1945 1970 Robert Guichard SFIO Maire de Castillon-la-Bataille
1970 1990
(décès)
Jacques Boyer-Andrivet RI puis
UDF-PR
Viticulteur
Maire de Saint-Pey-de-Castets (1949-1971), député (1966-1968),
maire de Castillon-la-Bataille (1971-1977), sénateur (1971-1980 et 1987-1989)
1990 1994 Daniel Thibeau CNI Viticulteur, maire de Sainte-Colombe (1983-)
1994 2015 Guy Marty PS Enseignant
Maire de Sainte-Terre (2001-)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]