Canton de Monségur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Monségur
Canton de Monségur
Situation du canton de Monségur dans l'arrondissement de Langon en 2014.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement(s) de Langon
Chef-lieu Monségur
Code canton 33 32
Histoire de la division
Création ?
Disparition 2015
Démographie
Population 4 702 hab. (2012)
Densité 41 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 12 m
Max. 131 m
Superficie 115,67 km2
Subdivisions
Communes 15

Le canton de Monségur est une ancienne division administrative française du département de la Gironde en région Aquitaine. Située dans l'arrondissement de Langon, elle tient lieu, jusqu'au redécoupage cantonal de 2014, de circonscription d'élection des anciens conseillers généraux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Monségur est créé en (?)

De 1833 à 1848, les cantons de Monségur et de Pellegrue avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[1].

Depuis le redécoupage de 2014 applicable lors des élections départementales de mars 2015, les communes du canton de Monségur sont fusionnées avec celles des anciens cantons d'Auros, Pellegrue, La Réole, Sainte-Foy-la-Grande et Sauveterre-de-Guyenne (à l'exception des communes de Coirac, Gornac et Mourens rattachées au nouveau canton de l'Entre-deux-Mers) pour former le nouveau canton du Réolais et des Bastides[2],[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Cet ancien canton situé dans la région naturelle de l'Entre-deux-Mers était organisé autour de Monségur. Son altitude variait de 12 m (Mesterrieux) à 131 m (Saint-Vivien-de-Monségur) pour une altitude moyenne de 72 m.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Monségur regroupait quinze communes et comptait 4 702 habitants (population municipale) au 1er janvier 2012[4].


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Monségur
(chef-lieu)
33289 CC du Réolais en Sud Gironde 9,91 1 462 (2014) 148
Castelmoron-d'Albret 33103 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 0,04 51 (2014) 1 275
Cours-de-Monségur 33136 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 9,64 283 (2014) 29
Coutures 33139 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 3,40 103 (2014) 30
Dieulivol 33150 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 10,47 318 (2014) 30
Landerrouet-sur-Ségur 33224 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 3,14 97 (2014) 31
Mesterrieux 33283 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 3,59 201 (2014) 56
Neuffons 33304 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 4,67 159 (2014) 34
Le Puy 33345 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 8,15 382 (2014) 47
Rimons 33353 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 14,38 198 (2014) 14
Roquebrune 33359 CC du Réolais en Sud Gironde 6,52 259 (2014) 40
Saint-Sulpice-de-Guilleragues 33481 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 6,89 223 (2014) 32
Saint-Vivien-de-Monségur 33491 CC du Réolais en Sud Gironde 15,83 365 (2014) 23
Sainte-Gemme 33404 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 9,55 221 (2014) 23
Taillecavat 33520 CC rurales de l'Entre-Deux-Mers 9,49 320 (2014) 34

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
5 5285 1024 6094 3754 2594 2214 5324 7074 702
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[5] puis population municipale à partir de 2006[6])
Histogramme de l'évolution démographique

Conseillers généraux[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848
(décès)
Jean-Jacques dit
Joseph Laroze aîné
  Propriétaire du château Gruau-Laroze,
maire de Saint-Martin-de-Lerm
1848 1852 M. Baysselance   Juge de paix du canton de Monségur
1852 1866 M. Guerre   Propriétaire, juge de paix à Dieulivol
1866 1877 Pierre Issartier Républicain Médecin, maire de Monségur
Sénateur (1879-1887)
1877 1893 Robert Robert-Mitchell Droite Journaliste
Député (1876-1881, 1889-1893)
1893 1907 Léon Laroze Républicain Maire de Saint-Martin-de-Lerm
Député (1885-1889)
1907 1925
(décès)[7]
Auguste Borderie Rad. Avocat, propriétaire à Bordeaux
1925[8] 1937 M. Arbouin Rad. Propriétaire à Monségur
1937 1940 André Pellet URD Maire de Dieulivol (1910-1945)
Nommé conseiller départemental en 1943[9]
1945 1950 André Pellet Ind. Maire de Dieulivol (1945-1950)
1951 1963
(décès)
Pierre Martaut DVD Maire de Monségur
1963 1967 Armand Gaillard CNIP  
1967 1973 Yves Renard CNIP Maire de Monségur
1973 1978
(décès)
Robert-Étienne Servant PS Maire de Monségur
1978 2015 Bernard Dussaut[10] PS Artisan
Maire de Monségur (1978-2008), sénateur (1989-2008),
1er vice-Président du Conseil Général

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]