Canton de Bègles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Bègles
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement(s) Arrondissement de Bordeaux
Chef-lieu Bègles
Conseiller général Jean-Jacques Paris
2011-2015
Code canton 33 52
Histoire de la division
Création 1973
Disparition mars 2015
Démographie
Population 25 380 hab. (2012)
Densité 2 548 hab./km2
Géographie
Superficie 9,96 km2
Subdivisions
Communes 1

Le canton de Bègles est une ancienne division administrative française située dans le département de la Gironde et la région Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Bègles dans l'arrondissement de Bordeaux. Son altitude variait de 3 m (Bègles) à 18 m (Bègles) pour une altitude moyenne de 8 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Bègles a été créé en 1973 (décret du 13 juillet 1973), en récupérant la commune de Bègles qui faisait auparavant partie du Canton de Bordeaux-6[1].

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Bègles comportait une seule commune et comptait 24 913 habitants (population municipale) au 1er janvier 2010[2].


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Bègles 33039 Communauté urbaine de Bordeaux 9,96 26 437 (2014) 2 654

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1985 Claude Scipion[3] PCF Cadre à la SEITA
Ancien conseiller général du canton de Bordeaux-6
Adjoint au maire de Bègles
Vice-président du Conseil général
1985 2015 Jean-Jacques Paris PCF Postier, syndicaliste
Conseiller municipal de Bègles (1989-2011)
Vice-président du Conseil général

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
25 68023 31822 60422 47524 41725 11925 380
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[4] puis population municipale à partir de 2006[5])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]