Claude Barrabé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Claude Barrabé
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (50 ans)
Lieu Saint-Pierre, La Réunion
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
1983-1986 Drapeau : France INF Vichy
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1986-1988 Drapeau : France Paris SG 006 (0)
1988-1990 Drapeau : France Brest Armorique 068 (0)
1990-1996 Drapeau : France Montpellier HSC 168 (0)
1996 Drapeau : France SM Caen 004 (0)
1996-1999 Drapeau : France US Créteil
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1987-1988 Drapeau : France France Espoirs 013 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Claude Barrabé est un footballeur français, né le à Saint-Pierre. Il joue au poste de gardien de but du milieu des années 1980 à la fin des années 1990.

Après des débuts au Paris SG, il évolue ensuite au Brest Armorique, au Montpellier HSC, au SM Caen avant de finir sa carrière à l'US Créteil. Il est aujourd'hui entraineur des gardiens de l'équipe de France de football de plage.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1985, Claude Barrabé, jeune joueur de St-Pierre de la Réunion, arrive en Métropole afin d'intégrer l'INF Vichy. Il est alors âgé de dix-neuf ans et à l'INF il fait partie des joueurs les plus prometteurs. Les observateurs voient en lui un futur gardien de grande classe. l'AJ Auxerre et le Paris Saint-Germain qui cherche une doublure à Joël Bats, essayent de s'attacher les services du jeune Claude Barrabé. Il choisit le club de la capitale, tout récent champion de France.

Lors de sa première saison il dispute seulement six matchs mais à chaque apparition il réalise de belles prestations, ce qui lui laisse espérer une deuxième saison avec plus de temps de jeu. Hélas pour lui, Joël Bats est toujours dans les buts parisiens et ne laisse rien à sa doublure. Grosse déception pour Claude Barrabé qui va tout de même connaître un été 88 exceptionnel puisqu'il participe à l'aventure du Championnat d'Europe de football Espoirs 1988, qu'il remporte face à la Grèce. Sur ce titre, il décide de quitter le PSG afin de trouver un poste de titulaire.

Le Brest Armorique, relégué en division 2, flaire la bonne affaire et recrute le jeune gardien afin d'en faire le titulaire du club. Lors de sa première saison, Claude Barrabé est brillant. Il participe grandement à la remontée immédiate du club breton en division 1. La saison suivante, il est attendu au tournant par les observateurs et il ne va pas les décevoir puisqu'il effectue un grand championnat. À l'époque, tout le monde voit en lui, le successeur de Bruno Martini, gardien officiel de l'équipe de France. Ses prestations font de lui un gardien très convoité, et le Montpellier HSC qui cherche un remplaçant à Albert Rust, décide de le recruter et de lui faire confiance.

Sa première saison est plutôt une réussite, il encaisse peu de buts mais l'attaque des héraultais n'est pas en brillante, ce qui leur fait concéder un nombre important de matchs nuls. En revanche en Coupe des Vainqueurs des Coupes, Montpellier s'invite à la cour des grands, puisque les montpelliérains sortent successivement deux anciens vainqueurs de la Coupe des Clubs Champions, le PSV Eindhoven et le Steaua Bucarest. Les montpelliérains affrontent ensuite Manchester United en quart de finale. Les Héraultais réussissent l'exploit à Old Trafford en ramenant le match nul (1-1). Lors du match retour le stade de La Mosson est plein. Alors que l'on joue le temps additionnel de la première mi-temps, Montpellier encaisse un but sur une légère erreur de Claude Barrabé, but qui leur fait perdre l'accès en demi-finale.

Lors des saisons suivantes, le club est trop irrégulier et, en 1992 Claude Barrabé encaisse une grosse déception. Il ne fait pas partie de la liste qui ira disputer l'Euro 92 en Suède, le sélectionneur Michel Platini lui préférant le portier lyonnais, Gilles Rousset. En 1994, il atteint la finale de la Coupe de France qu'il perd face à AJ Auxerre sur le score de 3-0. La saison suivante, il devient la doublure de Philippe Flucklinger.

En décembre 95, le Stade Malherbe de Caen qui cherche un remplaçant à Luc Borrelli blessé, lui donne la chance de se relancer. Le club termine la saison sur un titre de champion de division 2. L'année suivante il s'engage avec l'US Créteil qui évolue en National (D3), avec comme objectif la montée. Mais trois ans plus tard, le club parisien est toujours au même niveau. Claude Barrabé décide de raccrocher les gants et de rentrer à La Réunion.

Après avoir fait partie du staff technique de l'équipe de France de football de plage comme entraîneur des gardiens de buts de l'équipe, il est, depuis mars 2015, entraîneur de l'équipe de Madagascar[1] de Football de Plage, avec qui il remporte la Coupe d'Afrique des nations 2015[2] puis qu'il dirige lors de la Coupe du monde 2015[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]