Corentin Martins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Corentin Martins
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Mauritanie Mauritanie
Biographie
Nom Corentin Martins da Silva
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (48 ans)
Lieu Brest (Finistère)
Taille 1,70 m (5 7)
Période pro. 1988-2005
Poste Milieu offensif
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
0000-0000 Drapeau : France Patronage laïque du Bergot
0000-1988 Drapeau : France AS Brestoise
Parcours professionnel1
Saisons Club 0M.0(B.)
1988-1991 Drapeau : France Brest Armorique 069 0(4)
1991-1996 Drapeau : France AJ Auxerre 207 (45)
1996-1998 Drapeau : Espagne Deportivo La Corogne 038 (13)
1998-1999 Drapeau : France RC Strasbourg 051 0(4)
1999-2000 Drapeau : France Girondins Bordeaux 034 0(3)
2000-2004 Drapeau : France RC Strasbourg 141 (17)
2004-2005 Drapeau : France Clermont Foot 002 0(0)
Total 542 (86)
Sélections en équipe nationale2
Années Équipe 0M.0(B.)
1993-1996 Drapeau : France France 14 0(1)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2008 Drapeau : France Stade brestois 29 4 (4v, 0n, 0d)
2012 Drapeau : France Stade brestois 29 5 (2v, 2n, 1d)
2013 Drapeau : France Stade brestois 29 8 (0v, 0n, 8d)
2014- Drapeau : Mauritanie Mauritanie 20 (7v, 4n, 9d)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 23 décembre 2016

Corentin Martins, né le 11 juillet 1969 à Brest, est un footballeur international français retraité qui évoluait au poste de milieu offensif. Il a notamment joué à l'AJ Auxerre où il a remporté de nombreux titres comme le championnat de France en 1996.

Il a démarré une carrière d'entraîneur par la suite. Il est l'actuel sélectionneur de la sélection mauritanienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts en Bretagne[modifier | modifier le code]

Il est né à Brest, dans le Finistère, en 1969, de parents portugais[1]. Il débute à 6 ans au PL Bergot[2], puis passe par l'AS Brestoise avant de signer son premier contrat professionnel avec le Brest Armorique en 1988. Sa première saison avec le club breton est blanche : Martins ne participe à aucun match de son équipe. Il débute lors de la saison 1989-1990, et ne tarde pas à se faire une place au sein de l'effectif : le 30 août 1989, il joue son premier match en championnat, qui sera une défaite 3-0 de Brest contre les Girondins de Bordeaux. Il participe à 28 matchs de championnat et marque un but. Néanmoins, c'est lors de la saison 1990-1991 que le Brestois se révèle. Il prend part à 36 matchs de championnat et inscrit deux buts. Ses performances sont remarquées par Auxerre qui le fait signer en 1991.

Capitaine emblématique d'Auxerre[modifier | modifier le code]

Les débuts de Corentin Martins avec l'AJ Auxerre sont timides. Lors de sa première saison au club, il ne prend part qu'à 17 matchs toutes compétitions confondues. Le milieu de terrain s'acclimate peu à peu au sein de l'équipe pendant la saison 1992-1993. Il se fait remarquer en compétition européenne où il livre une belle prestation. Le 3 mars 1993, en quarts de finale de la Coupe UEFA, l'AJA reçoit la grande équipe de l'Ajax Amsterdam alors composée de joueurs comme Dennis Bergkamp ou Jari Litmanen. Lors de ce match mythique, Martins se démarque en inscrivant un but somptueux sur coup franc, qui lui vaut la comparaison avec le grand tireur de coups de pieds arrêtés français Michel Platini. Auxerre s'impose finalement 4-2 et parvient à se qualifier en demi-finale de la compétition[3]. L'exploit est d'autant plus retentissant que le club est sur une série de sept matchs sans victoires en championnat. En demi-finale aller, les Français sont défaits 2-0 par les Allemands du Borussia Dortmund. Le match retour voit les Ajaïstes inscrire deux buts et mettre les deux équipes à égalité. Le Borussia finit par s'imposer au tirs aux buts, mais l'épopée de l'AJA restera gravée dans les mémoires. Dès lors, le milieu offensif s'impose définitivement dans le club bourguignon où il devient capitaine. Grâce à ses bonnes performances en club, Martins est convoqué pour la première fois avec les Bleus. La saison 1993-1994 est prolifique pour Corentin Martins, qui marque à dix reprises en championnat mais ne parvient pas à rééditer l'exploit de la saison précédente en Coupe UEFA. La saison 1995-1996 est celle de la consécration pour Martins qui inscrit 13 buts en championnat. Pilier de l'AJ Auxerre, Corentin Martins remporte avec ce club le Championnat de France 1996 et les Coupes de France 1994 et 1996[Note 1].

Passage à La Corogne[modifier | modifier le code]

En 1996, à l'issue de sa belle saison avec Auxerre, ses belles performances en France lui ouvrent la porte de nombreux clubs. En 1996, il s'engage avec le club espagnol du Deportivo La Corogne. Sa saison 1996-1997 est réussie et le milieu offensif montre toute l'ampleur de son talent : 13 buts en championnat. Néanmoins, la seconde saison en Espagne est plus difficile, le Français ne prenant part qu'à un match en Coupe UEFA : il quittera rapidement l'Espagne.

Retour difficile en France[modifier | modifier le code]

En janvier 1998, il revient en France et rejoint le club alsacien du RC Strasbourg pour une saison et demie

En juillet 1999, Corentin Martins rejoint les Girondins de Bordeaux où il a pour mission de faire oublier le flamboyant Ali Benarbia, parti au PSG. Une fois de plus, il ne s'éternise pas et quitte le club bordelais à la fin de la saison, sur un constat d'échec

RC Strasbourg[modifier | modifier le code]

En 2000, Martins revient au RC Strasbourg. Le club lui attribue le numéro 10. Il devient le maître à jouer de l'équipe alsacienne, et retrouve peu à peu le niveau qui était le sien à Auxerre. En 2001, il remporte sa troisième Coupe de France face à Amiens, en portant le brassard de capitaine. Il reste avec ce club jusqu'en 2004.

Fin de carrière[modifier | modifier le code]

En 2004, Corentin Martins quitte l'Alsace pour se diriger vers Clermont Foot. En fin de carrière, il joue très peu de matchs avec les Clermontois durant la saison 2004-2005 en raison d'un problème à la hanche gauche. À l'issue de cette saison, il part en retraite, après 17 ans de carrière professionnelle.

En sélection[modifier | modifier le code]

Martins est convoqué pour la première fois avec l'équipe de France en 1993. Il prend notamment part à l'Euro 1996 où les Bleus sont défaits en demi-finale par la République tchèque.

Il doit faire face à l'arrivée d'un jeune talent du nom de Zinédine Zidane qui occupe le même poste de milieu offensif que lui. Comme un symbole, Zidane remplace Martins lors de sa toute première sélection[Note 2].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Corentin Martins est souvent comparé à Alain Giresse pour sa vivacité, sa technique et sa taille. Il est considéré comme l'un des meilleurs milieux offensifs français des années 1990.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Corentin Martins est nommé directeur sportif du Stade brestois 29 en 2007.

Fin 2008, il assure l'intérim sur le banc d'entraîneur avant l'arrivée du duo Gérald Baticle-André Guesdon.

Le 26 avril 2012, Alex Dupont est limogé du poste d'entraîneur et les dirigeants du Stade brestois décident de le remplacer par Martins, qui quitte de ce fait son poste de directeur sportif, jusqu'à la fin de la saison[4].

Le 2 avril 2013, à la suite d'une défaite qui place le Stade brestois en position de relégable à huit matchs de la fin, Landry Chauvin est limogé. Le président du club, Michel Guyot, fait de nouveau appel à Corentin Martins pour sauver le club[5]. Mais cette opération de maintien échoue avec une série de huit défaites d'affilée plaçant le club bon dernier de Ligue 1. Le club est relégué en Ligue 2.

Corentin Martins est nommé sélectionneur de la Mauritanie en [6],[7].

Le 2 février 2015, Martins gagne le procès contre son ancien club de Brest, après avoir porté plainte pour son licenciement en 2013 « dépourvu de cause réelle et sérieuse » selon le conseil de prud'hommes. Il reçoit 466 000 euros de la part du club breton[8].

Lors de la première journée des qualifications de la CAN 2017, la Mauritanie s'incline contre le Cameroun malgré un match sérieux de leur part. Martins se dit satisfait des « efforts » de l'équipe[9].

En janvier 2017, Corentin Martins est prolongé au poste de sélectionneur de la Mauritanie pour deux ans, jusqu'au 1er janvier 2019[10].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Statistiques de Corentin Martins au 16 janvier 2015[11]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : France France Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B
1989-1990 Drapeau de la France Stade brestois 29 Division 1 28 1 2 0 - - - - - - - - - 30 1
1990-1991 Drapeau de la France Stade brestois 29 Division 1 36 2 3 1 - - - - - - - - - 39 3
Sous-total 64 3 5 1 - - - - - - - - - 69 4
1991-1992 Drapeau de la France AJ Auxerre Division 1 15 3 2 0 - - - - - - - - - 17 3
1992-1993 Drapeau de la France AJ Auxerre Division 1 38 6 1 0 - - - - C3 10 3 2 0 51 9
1993-1994 Drapeau de la France AJ Auxerre Division 1 38 10 6 3 - - - - C3 2 0 5 1 51 14
1994-1995 Drapeau de la France AJ Auxerre Division 1 38 6 3 0 1 0 - - C2 6 1 3 0 51 7
1995-1996 Drapeau de la France AJ Auxerre Division 1 36 13 6 0 1 0 - - C3 4 0 3 0 50 13
Sous-total 165 38 18 3 2 0 - - - 22 4 13 1 220 46
1996-1997 Drapeau de l'Espagne Deportivo La Corogne Primera División 33 13 5 0 - - - - - - - 1 0 39 13
1997-1998 Drapeau de l'Espagne Deportivo La Corogne Primera División - - - - - - - - C3 1 0 - - 1 0
Sous-total 33 13 5 0 - - - - - 1 0 1 0 40 13
1997-1998 Drapeau de la France RC Strasbourg Division 1 11 0 - - - - - - C3 4 0 - - 15 0
1998-1999 Drapeau de la France RC Strasbourg Division 1 33 4 2 0 1 0 - - - - - - - 36 4
2000-2001 Drapeau de la France RC Strasbourg Division 1 32 2 6 0 - - - - - - - - - 38 2
2001-2002 Drapeau de la France RC Strasbourg Division 2 35 5 3 0 4 0 1 0 C3 2 0 - - 45 5
2002-2003 Drapeau de la France RC Strasbourg Ligue 1 36 8 - - 1 0 - - - - - - - 37 8
2003-2004 Drapeau de la France RC Strasbourg Ligue 1 21 2 - - - - - - - - - - - 21 2
Sous-total 168 21 11 0 6 0 1 0 - 6 0 - - 192 21
1999-2000 Drapeau de la France Girondins de Bordeaux Division 1 21 0 3 3 1 0 - - C1 9 0 - - 34 3
Sous-total 21 0 3 3 1 0 - - - 9 0 - - 34 3
2004-2005 Drapeau de la France Clermont Foot Ligue 2 2 0 - - - - - - - - - - - 2 0
Sous-total 2 0 - - - - - - - - - - - 2 0
Total sur la carrière 456 75 42 7 9 0 1 0 - 34 4 14 1 556 87

But en sélection[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Tableau de statistiques des équipes entraînées par Corentin Martins[Note 3].

(Mise à jour au 27 mars 2016)

Saison Club Championnat Coupes nationales Supercoupe Compétition continentale Total % Victoires
Division Matchs V N D Matchs V N D Matchs V N D Type Matchs V N D Matchs V N D
2011 - 2012 Stade Brestois 29 Drapeau : France Ligue 1 5 2 2 1 - - - - - - - - - - - - - 5 2 2 1 40%
2012 - 2013 Stade Brestois 29 Drapeau : France Ligue 1 8 0 0 8 - - - - - - - - - - - - - 8 0 0 8 0%
Total 13 2 2 9 - - - - - - - - - - - - - 13 2 2 9 15%

En sélection[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Matchs Victoires Nuls Défaites Buts pour Buts contre Vic.% Nul.% Déf.%
2015 Drapeau de la Mauritanie Équipe de Mauritanie 12 5 2 5 18 12 42 % 17 % 42 %
2016 Drapeau de la Mauritanie Équipe de Mauritanie 6 2 2 2 5 7 33 % 33 % 33 %
Total 18 7 4 7 23 19 39 % 22 % 39 %

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En 1996, il réalise avec Auxerre le doublé Championnat de France-Coupe de France.
  2. Zidane inscrit deux buts durant son premier match avec les Bleus.
  3. Les statistiques d'entraîneur de Martins sont sur footballdatabase.eu.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie de Corentin Martins », sur footbretagne.fr, (consulté le 10 avril 2015)
  2. Corentin Martins : « Des habitants très solidaires », www.letelegramme.fr, 15 mai 2013.
  3. « Auxerre-Ajax, souvenirs souvenirs ... », sur eurosport.fr, (consulté le 10 avril 2015)
  4. Martins, le pari risqué, lequipe.fr, 26 avril 2012.
  5. « Martins (encore) à la rescousse de Brest », sur eurosport.fr, (consulté le 4 avril 2015)
  6. « Mauritanie : Corentin Martins nouveau sélectionneur », sur starafrica.com, (consulté le 8 octobre 2014)
  7. « Corentin Martin est nommé selectionneur de la Mauritanie », sur lequipe.fr, (consulté le 4 avril 2015)
  8. « Stade brestois : le club devra 466 000 euros à Corentin Martins », (consulté le 4 avril 2015)
  9. « Mauritanie : Corentin Martins satisfait des « efforts » », sur afriquefoot.rfi.fr,
  10. Mauritanie : deux ans de plus pour Corentin Martins, www.lequipe.fr, 8 janvier 2017.
  11. « Statistiques de Corentin Martins », sur footballdatabase.eu
  12. « Tous les joueurs de l'équipe de France », sur FFF.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]