Centre hospitalier universitaire de Montpellier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

CHU de MOntpellier
Logo de l'organisation
Situation
Région Drapeau de la France France (Occitanie)
Création 1958 : création des Centres Hospitaliers et Universitaires ou CHU
Type Centre hospitalier universitaire
Domaine Santé publique, Recherche, Enseignement
Siège Montpellier, 191 avenue du Doyen Gaston Giraud
Coordonnées 43° 37′ 48″ N, 3° 51′ 05″ E
Langue Français
Budget 900 millions d’euros (2018)
Organisation
Effectifs 10 874 agents
Président du conseil de surveillance Philippe Saurel
Directeur général Thomas Le Ludec
Président de la Commission médicale d'établissement Pr Patrice Taourel
Organisations affiliées Ministère des Solidarités et de la Santé

Site web chu-montpellier.fr
Géolocalisation sur la carte : Montpellier
(Voir situation sur carte : Montpellier)
CHU de MOntpellier

Le Centre Hospitalier Universitaire de Montpellier (CHU de Montpellier) est un Centre Hospitalier Universitaire situé à Montpellier dans l'Hérault.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le CHU de Montpellier exerce des missions fondamentales telles que le soin, l'enseignement, la recherche. Cet établissement de service public constitue une des premières source d'emploi en Occitanie, avec 10 842 personnels hospitaliers, ce qui le place au second rang des employeurs de la région (après le CHU de Toulouse). Son activité comptabilise 3 725 naissances, 40 200 interventions chirurgicales, 122 250 passages aux urgences, 239 321 hospitalisations, 508 000 consultations par an [1]. Pour y répondre, l'hôpital est équipé de 1 995 lits et 594 places.

L’activité de greffe et de transplantation est au centre des orientations stratégiques du CHRU avec 485 greffes réalisées en 2014 à Montpellier, dont 22 greffes de cœur, 71 greffes hépatiques, 173 greffes de moelle osseuse, 166 greffes rénales et 97 greffes de cornée[2].

La coopération hospitalière réunit l'ensemble des activités, associées aux missions de l'hôpital (soins, enseignement, recherche), qu'elles aient lieu à l'étranger ou en France, aux bénéfices de professionnels étrangers[3].

Soins[modifier | modifier le code]

Les établissements[modifier | modifier le code]

Le CHU de Montpellier est composé de huit établissements qui sont répartis sur deux sites principaux :

  • Site 1 :
    • L'hôpital Arnaud de Villeneuve[4]

Les principales activités de l'hôpital Arnaud de Villeneuve sont la prise en charge de la femme et de l'enfant (maternité, gynécologie, pédiatrie ...), ainsi que la cardiologie et la pneumologie

    • L'hôpital Lapeyronie[5]

Les principales activités de l'hôpital Lapeyronie sont la prise en charge des urgences, l'endocrinologie, la diabétologie, l'urologie, la chirurgie des os et des articulations, la rhumatologie, la prise en charge médicale et la médecine légale.

    • Le centre Antonin Balmès [6]

Le centre Antonin Balmès est spécialisé dans la gérontologie et la gériatrie.

    • L'hôpital La Colombière [7].

L'hôpital de la Colombière est spécialisé dans la psychiatrie.

  • Site 2 :
    • L'hôpital Gui de Chauliac[8]

L'hôpital Gui de Chauliac est spécialisé dans la prise en charge des soins de la tête et du cou (oto-rhino-laryngologie, ophtalmologie, neurologie, chirurgie plastique, dermatologie, ...), les neurosciences et les maladies infectieuses.

    • L'hôpital Saint-Éloi[9]

Les principales activités de l'hôpital Saint-Éloi sont liées au système digestif (chirurgie viscérale et digestive, Hépato-gastro-entérologie, ...) ainsi qu'à l'oncologie médicale.

  • Autres sites :
    • Le Centre de soins pour personnes âgées (CSPA) Bellevue[10]

Situé dans le quartier "Plan des Quatre Seigneurs"

    • le Centre de soins dentaire[11]

Le Centre de Soins d'enseignement et de recherche dentaires est situé à proximité immédiate de la Faculté d'Odontologie, quartier Euromédecine.

    • le Centre administratif « André Bénéch »

Il regroupe les bureaux de la direction et du pilotage du CHU de Montpellier (direction générale, ressources humaines, finances, communication, informatique ...)

    • Les intendances annexes[12]

Le CHU possède de nombreux bâtiments annexes situés notamment au nord de Montpellier et regroupent entre autres la plateforme logistique, la blanchisserie, l'unité centrale de préparation alimentaire ...

  • 37 structures externes de psychiatrie.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Équipements[modifier | modifier le code]

Le CHU de Montpellier est doté des équipements suivants :

  • 8 blocs opératoires avec 52 salles d’intervention
  • 7 plateaux techniques, 4 IRM, 6 scanners, 2 TEP-Scan, 1 lithotripteur, 3 gamma-caméras et 1 gamma caméra CZT spécialisé cœur
  • 7 angiographes numérisés, 3 salles de coronarographie

Enseignement[modifier | modifier le code]

Un établissement d’enseignement[modifier | modifier le code]

Pour les étudiants de la Faculté de médecine de Montpellier, la Faculté de pharmacie de Montpellier et la Faculté d'odontologie de Montpellier, comme pour les professionnels, le CHRU est un lieu d'enseignement pratique de la médecine, de la pharmacie et de l’odontologie, grâce a une plate-forme commune d’enseignement par simulation (Faculté / CESU)[13].

En 2017 l'hôpital a formé 537 étudiants en médecine, 128 étudiants en pharmacie et 183 étudiants en odontologie[14].

Les instituts de formations[modifier | modifier le code]

Dix formations aux métiers de la santé accueillent près de 1 100 étudiants[14], les formations ont lieu à l'Institut de formation aux métiers de la santé (IFMS, 1136 avenue du Père Soulas) :

Recherche et innovation[modifier | modifier le code]

Le CHU de Montpellier est, comme six autres CHU, reconnu comme « fort chercheur » et se situe en 6ème position du classement national SIGAPS[15].

La plupart des laboratoires de recherches médicale situées au CHU sont liés par convention (via des Unités Mixtes de Recherche) à l'Université de Montpellier, à l'INSERM et au CNRS.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Chiffres-clés (consulté le 12 février 2020)
  2. CHU de Montpellier, « Rapport d'activité 2018 », sur https://www.chu-montpellier.fr (consulté le 12 février 2020)
  3. Relations internationales sur le site du CHU (consulté le 12 février 2020)
  4. Établissement Arnaud de Villeneuve (consulté le 12 février 2020)
  5. Établissement Lapeyronie (consulté le 12 février 2020)
  6. Découvrir le Centre Antonin Balmès (consulté le 12 février 2020)
  7. Établissement La Colombière (consulté le 12 février 2020)
  8. Établissement Gui de Chauliac (consulté le 23 février 2020)
  9. Établissement Saint-Éloi (consulté le 12 février 2020)
  10. Découvrir le Centre Bellevue (consulté le 12 février 2020)
  11. Le centre de soins dentaires (consulté le 12 février 2020)
  12. Les établissements annexes (consulté le 12 février 2020)
  13. https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006690925&cidTexte=LEGITEXT000006072665&dateTexte=20151031
  14. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées :0
  15. « Les missions d’enseignement, de recherche, de référence et d’innovation (MERRI) », sur Gouvernement (Santé-Social)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert DUMAS, Les hôpitaux de Montpellier, Mille ans d'histoire, Sauramps Médical, , 217 p. (ISBN 978-2-84023-850-8).