Bons baisers... à lundi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bons baisers... à lundi

Réalisation Michel Audiard
Scénario Michel Audiard
Acteurs principaux
Pays de production Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 90 min
Sortie 1974

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Bons baisers… à lundi est un film français réalisé par Michel Audiard, sorti en 1974.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Henri-Pierre (Jean Carmet), Bob (Jean-Jacques Moreau) et Dimitri (Jacques Canselier) sont trois gangsters minables qui s'aventurent chez Frankie Strong (Bernard Blier), le roi du show-business et son épouse Mirette (Maria Pacôme), pour les dévaliser. Malheureusement, comme tous les gens riches, Strong et ses amis n'ont pas d'argent sur eux, seulement des cartes de crédit. Henri-Pierre finit par accepter un chèque, avant de s'apercevoir qu'étant vendredi soir, les banques n'ouvrent que le lundi. Les braqueurs et les braqués vont donc passer le week-end ensemble, en famille, et les rôles vont parfois se trouver inversés…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Bons baisers… à lundi est le dernier long-métrage réalisé par Michel Audiard, préférant uniquement se concentrer au métier de dialoguiste et de scénariste. Ce film marque également les débuts de son fils, Jacques, comme scénariste, avant de devenir quelques années plus tard le réalisateur reconnu notamment avec De battre mon cœur s'est arrêté et Un prophète.
  • C'est le premier vrai rôle au cinéma de Roland Giraud.
  • Jean Carmet porte ses épaulettes d'agent de police à l'envers, les chevrons pointant vers l'extérieur, au lieu de l'intérieur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]