Les Dents longues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Dents longues est un film français réalisé par Daniel Gélin en 1952.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jeune journaliste aux dents longues, Louis Commandeur quitte Lyon et monte à Paris. Walter, rédacteur en chef du quotidien à gros tirage Paris France le prend en sympathie et favorise son ascension. Poussé par son ambition, Commandeur n'a de cesse d'occuper le poste de Walter, qu'il obtient en se prêtant aux manigances d'un politicien malhonnête. Il manque d'y perdre l'amour et l'affection loyale de son épouse, Èva qui lui revient pourtant, fascinée par sa volonté de réussite.

Autour du film[modifier | modifier le code]

Allusion probable à Bel-Ami de Maupassant[1]. Comme Georges Duroy, Louis Commandeur est un jeune et séduisant journaliste portant la moustache. Le patron du journal s'appelle Walter. Mais si Louis Commandeur est ambitieux, ce n'est pas un arriviste qui fait écrire ses articles par ses conquêtes féminines. Beaucoup plus humain que Georges Duroy il fait passer l'amour de sa femme Eva et de son fils avant sa carrière.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Voir lien externe, IMDb : « The screenplay was probably inspired by Guy de Maupassant's Bel-Ami ».

Liens externes[modifier | modifier le code]