Binage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une binette à lame arrondie.

En agriculture et jardinage, le binage consiste à ameublir la couche superficielle du sol autour des plantes cultivées. Le binage peut se faire à l'aide d'outils manuels comme la houe et la binette, ou bien mécaniquement à l'aide d'instruments spécialisés comme la bineuse.

Histoire[modifier | modifier le code]

La binette est déjà présente dans l'Antiquité ; les Grecs l’appellent dikella[1] : on bine deux fois, en mars et en avril.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot binage est tiré du latin « bini » qui signifie « faire deux fois »[2]. Après l'avoir bêchée, le jardinier qui bine ameublit donc la terre pour la deuxième fois.

Binage et sarclage[modifier | modifier le code]

La lame d'une sarcleuse.

Lorsque l'on bine pour désherber, on parle de sarclage. Mais le vrai binage sert à ameublir et aérer la couche superficielle du sol nu entre les plantes. En brisant cette croûte qui se forme sous l'effet de l'arrosage et de la pluie, la pénétration de l'eau dans le sol est facilitée, évitant le phénomène de battance. L'évaporation de l'eau par capillarité est également limitée. Effectivement le binage permet de casser les fissures qui apparaissent dans le sol lorsque celui-ci est très sec. Grâce au binage, les racines des plantes respirent mieux, ce qui permet de réduire l'apparition de moisissures[2]. Biner régulièrement son jardin rend la tâche moins fatigante, d'un binage à l'autre la terre reste meuble et ainsi plus facile à travailler.

La binette[modifier | modifier le code]

La binette est un outil de jardinage utilisée pour biner, sarcler les plantes cultivées. La binette est formée d'une lame métallique et d'un manche avec lequel elle forme un angle aigu. Elle doit être légère et solide. Sa lame mesure environ 15 cm et a besoin d'être affûtée régulièrement afin de rester acérée et ainsi mieux pénétrer dans le sol. Le manche quant à lui mesure de 1 mètre à 1m20[2].

Autres appellations[modifier | modifier le code]

La binette possède différentes appellations, elle dépendent de la région où on l'utilise. La binette peut ainsi être appelée « bine », « binoire », « raclette » ou encore « sarcloir »[2]. L'appellation sarcloir faisant bien sûr référence au sarclage.

Dicton[modifier | modifier le code]

  • Un bon binage vaut deux arrosages.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. en grec ancien Δίκελλα
  2. a, b, c et d Frédéric DESCHAUME, « La binette, un outil à peiner ? », sur www.aujardin.info (consulté le 22 octobre 2009)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :