Couvert végétal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Reconstitution d'un couvert végétal après un incendie près de Tenerife dans les Canaries.

Un couvert végétal désigne un ensemble de végétaux recouvrant le sol de manière permanente ou temporaire.

Objectif[modifier | modifier le code]

Un couvert environnemental permanent ou la mise en place d'une (ou plusieurs) plante(s) de couverture du sol entre deux périodes de culture sont des pratiques dont l'intérêt est de mieux en mieux reconnu.

Les avantages sont nombreux : protection contre l'érosion, lutte contre certaines pollutions, lutte contre l'envahissement par des adventices, économie d'engrais, après destruction du couvert, pour les cultures à venir par enrichissement du sol en matière organique et en azote s'il s"agit d'une espèce de la famille des fabacées.

On parle aussi de plante d’interculture, d'engrais vert, de culture intermédiaire, ou, en particulier, de CIPAN (Culture Intermédiaire Piège à Nitrates).

La couverture hivernale des sols en inter-culture est devenue obligatoire en 2012 pour toutes les parcelles situées en zone vulnérable, une mesure qui concerne 55 % des surfaces agricoles françaises[1].

Choix du couvert[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]