Soufrage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Soufrage de vigne par voie aérienne (États-Unis, 1972).

Le soufrage est une technique agricole, employée notamment en arboriculture fruitière, en viticulture et en culture maraîchère, qui consiste à vaporiser du soufre sous forme de poudre (fleur de soufre) ou sous forme liquide (soufre mouillable) afin de protéger les cultures, en particulier la vigne, contre certaines maladies cryptogamiques, telles que l'oïdium (principalement), la tavelure, l'excoriose et l'érinose (acariens).

Elle est différente du sulfitage du vin en barrique.

Historique[modifier | modifier le code]

La technique de soufrage de la vigne a été mise au point vers 1850 par Henri Marès pour lutter contre l'oïdium[1].

Technique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Paul Legros et Jean Argelès, « Henri Marès (1820-1901), vainqueur de l'oïdium », Académie des sciences et lettres de Montpellier (consulté le 10 octobre 2014).