Régulateur de croissance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un régulateur de croissance (ou substance de croissance) est une substance active ou une préparation qui, appliquée sur tout ou une partie d'un végétal, agit sur les mécanismes physiologiques, notamment la différenciation ou l'élongation cellulaires, sans nuire à la plante d'un point de vue agronomique.

Principes[modifier | modifier le code]

L'action de ces régulateurs se traduit généralement par une modification de la morphologie et de la structure de la plante.

Les régulateurs de croissances sont constitués d'hormones de croissances telles que l'auxine et la gibbérelline contenus dans des substances de croissances qui agissent principalement sur la division cellulaire.

Terminologie[modifier | modifier le code]

Selon le groupe de travail Terminologie de la Commission des essais biologiques (CEB) de l'Association française de protection des plantes, « substance de croissance » doit être préférée à « régulateur de croissance », locution impropre car elle évoque une action régulatrice. Cependant, le terme usité par la majorité des agriculteurs français, les sociétés de produits phytosanitaires et instituts techniques est le plus généralement « régulateur de croissance ».

Le terme de « phytorégulateur » est également employé.

Application[modifier | modifier le code]

Ils sont utilisés en agriculture pour lutter contre les phénomènes d'élongation et de verse, afin de renforcer les tiges des cultures (céréales, crucifères, vignes...) ce qui permet à la récolte de mieux résister aux dégâts provoqués par les intempéries. Une plante de trop grande taille est en effet fréquemment soumise à des problèmes de verse (la plante est couchée), ce qui entraîne perte de rendement, perte de qualité de grain et difficultés techniques à la moisson.

En grandes cultures, ils sont utilisés pour

  • les céréales (blé, orge d’hiver, orge de printemps, avoine, seigle...),
  • les Brassicacées (colza)
  • les légumineuses (pois) afin de limiter les problèmes de verse.
  • les sapins de Noël

Dans d'autres cultures, telles que la viticulture et le maraîchage, ces produits sont également fréquemment employés.

Effets recherchés ou constatés[modifier | modifier le code]

Les principaux effets des substances de croissance sont les suivants :

Exemples de régulateurs de croissance[modifier | modifier le code]

Effets secondaires[modifier | modifier le code]

Utilisé sur des fruits trop âges comme accélérateur de croissance, le forchlorfenuron pourrait peut être conduire à une croissance excessive se traduisant par la casse ou "explosion" de fruits tels que les pastèques (En 2011, dans la province chinoise de Jiangsu, près de Danyang, 45 hectares de récolte traitées tardivement et avant des pluies sont ainsi "explosé". Dans ce cas, les fortes précipitations, sur des cultures enrichies en nitrates peuvent aussi être en partie responsable de ces explosions car selon les médias locaux, des cultivateurs paysans n'ayant pas eu recours au produit chimique avaient eux aussi subi des pertes[4]).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.epa.gov/opp00001/chem_search/reg_actions/registration/fs_PC-128819_01-Sep-04.pdf forchlorfenuron], document de l'USEPA (2004, en anglais), consulté le 25 décembre 2012.
  2. DIRECTIVE 2006/10/CE DE LA COMMISSION, consulté le 25 décembre 2012
  3. PAN Pesticides Database, consulté le 18 mai 2011.
  4. Les pastèques explosent en Chine, L'Express avec AFP, REUTERS/Stringer, 18/05/2011