André Moynet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moynet.

André Moynet
Fonctions
Député 1946-1967
Gouvernement IVe République-Ve République
Groupe politique RI (1946-1955)
IPAS (1956-1962)
RI (1962-1967)
Biographie
Date de naissance
Date de décès (à 71 ans)
Résidence Saône-et-Loire

André Moynet est un homme politique français, né le à Saint-Mandé (Val-de-Marne) et mort le à Nice (Alpes-Maritimes).

Biographie[modifier | modifier le code]

Engagé volontaire en 1939, il participe à la Seconde Guerre mondiale en tant que pilote de chasse dans les groupes Île-de-France et Normandie-Niémen (115 missions aériennes totalisant 150 heures de vol de guerre). Témoin du système stalinien il témoignera au procès Kravtchenko en 1949 à Paris.

À la Libération, il entame une carrière politique comme député indépendant et devient Secrétaire d'État en 1954. Parallèlement, il est pilote d'essai dans l'aviation. Il participe en tant que copilote[1] aux côtés du commandant Pierre Nadot aux essais de la Caravelle, chez Sud-Aviation ; il donne son nom à un avion de chez Matra, le Moynet M.360 Jupiter. Il conçoit et réalise également en 1968 une voiture de sport-prototype dont le modèle 1975 terminera première dans sa catégorie 1 601 à 2 000 cm3 aux 24 Heures du Mans 1975 avec comme pilotes Michèle Mouton, Marianne Hoepfner, Christine Dacremont.

André Moynet est nommé colonel de réserve de l'armée de l'air en 1968.

Président-directeur général des Établissements Saint-Chamond Granat à Courbevoie de 1967 à 1975, il est, en 1965, candidat malheureux à la mairie de Chalon-sur-Saône, en Saône-et-Loire. Son épouse, Monique Moynet, a été maire d'un village voisin, Gigny-sur-Saône, de 1959 à 1965. En 1971, il est élu maire de Biot dans les Alpes-Maritimes.

André Moynet est décédé le à Nice. Ses obsèques se sont déroulées en la cathédrale d'Antibes. Il a été inhumé au cimetière de Biot.

Mandats[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Claude-Henry Leconte, André Moynet, Pilote de combat, Paris, éditions de la pensée moderne, , 222 p.