Joseph-Pierre Lanet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joseph-Pierre Lanet
Image illustrative de l'article Joseph-Pierre Lanet
Fonctions
Député 1951-1955
Sénateur 1958-1959
1967-1968
Gouvernement IVe République-Ve République
Groupe politique UDSR (1951-1955)
GD (1958-1968)
Biographie
Date de naissance
Date de décès (à 61 ans)
Résidence Seine

Joseph-Pierre Lanet, alias Lacaze, Séverac, Guiraud puis Barthès dans la Résistance[réf. nécessaire][1], né le à Puisserguier (Hérault) et mort le à Rivesaltes (Pyrénées-Orientales), est un homme politique français.

Après avoir eu d'importantes responsabilités dans la résistance dans la région, il est l'un des fondateurs de l´Union démocratique et socialiste de la Résistance (UDSR) dont il est secrétaire général jusqu'en 1951. Secrétaire d'État à l'enseignement technique, à la jeunesse et aux sports dans le gouvernement de Pierre Mendès France, il exerce ensuite les fonctions d'administrateur de sociétés avant de devenir secrétaire général du Nouveau Contrat Social, groupement fondé par Edgar Faure à l'Assemblée nationale.

Origine[modifier | modifier le code]

Fils de Joseph Lanet, commerçant, et de Lucie Bonnafous, Joseph-Pierre Lanet épouse Raymonde Roger-de Battisti le 8 janvier 1936 à Perpignan. Assureur de formation à Béziers, il est un des fondateurs du Midi libre.

Il rejoint les réseaux de Résistance Combat avec son ami Pierre Malafosse.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Membre du Comité de Libération de Béziers, il est élu 2e adjoint au maire à la suite des élections municipales de 1944.

Du au , il est élu à l´Assemblée nationale comme représentant du département de la Seine (sous l´égide de l´UDSR).

Il est membre du Conseil supérieur de la cinématographie en 1953 puis membre de la commission restreinte de ce Conseil en 1955.

Il est ensuite nommé, le dans le Gouvernement Pierre Mendès France comme secrétaire d'État à l'Enseignement technique, à la Jeunesse et aux Sports, poste qu´il occupe jusqu´au .

Battu aux élections législatives de 1956, il fonde avec Bernard Lafay, le Centre républicain dont il est secrétaire général, tout en demeurant président de l'importante fédération UDSR de la Seine.

Il est enfin élu comme sénateur de la Seine du 8 juin 1958 au 26 avril 1959. Il retrouve ce poste au Sénat d'avril 1967 à septembre 1968 à la suite de l'élection de Bernard Lafay comme député de Paris. Il ne se représente pas en 1968.

En 1970, il fonde avec Edgar Faure le Nouveau Contrat Social dont il est le secrétaire général.

Nommé au Conseil économique et social le 28 août 1974, il n'occupe ce poste que 5 jours et décède brutalement à Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) chez son beau-frère le . Il est inhumé à Puisserguier dans l´Hérault.

Hommages[modifier | modifier le code]

Plaque au square Lanet à Puisserguier.

Joseph Lanet était chevalier de la Légion d'honneur, Croix de Guerre 39-45, et avait reçu la Rosette de la Résistance.

Le 8 mai 2008, la municipalité de Puisserguier, a donné le nom d'espace Joseph Lanet à son jardin public.

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Les archives de Joseph Lanet ont été déposées aux Archives départementales de l'Hérault. L'inventaire et quelques documents numérisés sont consultables en ligne[2].

Joseph Lanet a rédigé des Mémoires couvrant sa période d'action dans la Résistance de 1942 à 1944.

Elles ont été publiées en 2012 dans une édition scientifique[1] préparée par Guy Roger et les Archives départementales de l'Hérault : Joseph LANET, Mémoires de Résistance : la création et l'organisation de l'Armée secrète à Béziers, Saint-Pons, Bédarieux et Narbonne, Sampzon : éditions Delatour France / Montpellier : Conseil général de l'Hérault, 2010, 238-VIII p., préface, ill., index. (ISBN 978-2-7521-0086-3)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Mémoires de Résistance de Joseph Lanet sur le site des Archives départementales de l'Hérault
  2. Inventaire consultable en ligne