Anagarika

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un anagarika (en pali : anagarya) est, dans le bouddhisme, une personne qui a quitté sa maison et ses biens pour vivre dans l'errance comme un mendiant errant (un bhikkhu). Au sens strict, l'anagarika est donc ascète sans domicile. Le terme a été utilisé à partir du XXe siècle pour désigner des laïcs non ordonnés qui vivent cependant comme des moines[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Princeton dictionary of buddhism par Robert E. Buswell Jr et Donald S. Lopez Jr aux éditions Princeton University Press, (ISBN 0691157863), page 38