Le projet « Bouddhisme » lié à ce portail

Portail:Bouddhisme

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Portail
du bouddhisme

Section de Wikipédia sur le bouddhisme.
2 226 articles sur le bouddhisme.

La roue du Dharma.
La roue du dharma.
Portail:Bouddhisme/Introduction

Introduction

Modifier
Un sutra primordial.

Le bouddhisme est l'un des grands systèmes de pensée et d'action orientaux, né en Inde au VIe siècle av. J.-C. Il est fondé sur les « Trois Joyaux », les bouddhistes déclarant prendre refuge :

  • dans le Bouddha, le fondateur du bouddhisme qui a atteint le plein Éveil de toutes ses capacités spirituelles,
  • dans le Dharma, l'ensemble des enseignements du Bouddha
  • dans le Sangha, la communauté des adeptes sur le chemin de l'Éveil ou du Nirvāna.

Le discours fondateur du bouddhisme enseigne quatre « nobles vérités » : la vérité de la souffrance ou de l'insatisfaction inhérente à notre condition actuelle ; la vérité de l'origine de la souffrance engendrée par la multiplication des désirs, par l'attachement obsessionnel, et en définitive, par notre ignorance ; la vérité de la cessation de la souffrance, ou Nibbâna ; et la vérité du chemin menant à la cessation de la souffrance, qui est la voie moyenne de l'équilibre sur le « noble sentier octuple ».

Ces enseignements classiques, et de portée spirituelles plutôt que philosophiques, ne sont cependant que le point de départ de ce qui devint une riche pluralité de traditions philosophiques et religieuses. Après tout le bouddhisme a, un jour ou l'autre, « conquis » toute l'Asie, du Japon jusqu'à l'Afghanistan, intégrant et/ou s'adaptant chacune des cultures rencontrées.


Articles généraux sur le bouddhisme :
Bouddhisme - Bouddha - Histoire du bouddhisme - Textes du bouddhisme - Écoles du bouddhisme - Bouddhisme dans le monde - Art bouddhique

Wikipédia:Sélection/Bouddhisme

Lumière sur...

Modifier
Sogyal Rinpoché donnant un enseignement à Lerab Ling, France, 2006

Le Livre tibétain de la vie et de la mort de Sogyal Rinpoché fait un parallèle entre l'approche de la mort par la tradition tibétaine et la recherche contemporaine. Il décrit en particulier les bardos qui seraient des états de conscience post-mortem, auxquels un ouvrage de 1927 au titre similaire, le Bardo Thödol (Livre des morts tibétain), faisait déjà référence. L'ouvrage contient des exercices pour se préparer à la mort et aider les mourants.

Ce livre se présente également comme une introduction à la pratique de la méditation, ainsi qu'aux notions de renaissance et de karma.

Comparaison entre le Bardo Thödol et l’expérience de mort imminente

Dans son ouvrage, Sogyal Rinpoché écrit que certains Occidentaux assimilent l’expérience de mort imminente (NDE) aux descriptions du Bardo Thödol. Sogyal Rinpoché note que la question méritera une étude dépassant le cadre de son livre. Il aborde cependant la question en termes de similitudes et différences. Il note que l’expérience de sortie hors du corps de la NDE correspond à la description du Livre des Morts Tibétain. Il mentionne qu’au Tibet, les Tibétains sont familiers avec le phénomène de délok (dé lok, qui est revenu de la mort), une notion décrite par Françoise Pommaret dans son ouvrage Les Revenants de l'au-delà dans le monde tibétain, publié aux éditions du CNRS en 1989. L’expérience des déloks correspond au Bardo Thödol et à la NDE.

Lire l'article
Portail:Bouddhisme/Image du mois

Image du mois

Modifier
Un thangka est une peinture sur toile tibétaine; ici le Mont Kailash.
Portail:Bouddhisme/Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?

Modifier

Pāramitā (sanskrit) ou pāramī (pāli), पारमिता (devanāgarī), qu'on traduit souvent par « perfection », signifie littéralement « aller au-delà » ou « atteindre l'autre rive », pāra signifiant aussi rive et but. On le traduit encore par « vertu transcendante » ou « vertu suprême ». Pāramitā désigne dans le bouddhisme la pratique d'une vertu qui, menée vers sa perfection, permet d’accéder à l’éveil, c’est-à-dire au nirvāṇa, ou à l’état de bodhisattva puis de bouddha. Dans leurs pensées, les Pāramitā se rapprochent des vertus cardinales et des vertus théologales du catholicisme.

Dans le theravada

Termes palis :

  1. Dāna pāramī : générosité, don
  2. Sīla pāramī : vertu, moralité
  3. Nekkhamma pāramī : renonciation, non-attachement
  4. Pañña pāramī : sagesse transcendante
  5. Viriya pāramī : énergie, effort
  6. Khanti pāramī : patience, tolérance
  7. Sacca pāramī : honnêteté, sincérité
  8. Adhitthana pāramī : détermination, résolution
  9. Metta pāramī : amour bienveillant
  10. Upekkha pāramī : sérénité, équanimité

Metta et upekkha sont aussi au nombre des quatre incommensurables (brahmavihāra), vertus que doivent cultiver tous les bouddhistes.



lire la suite ...
Projet:Bouddhisme/Articles récents

Articles récents

Modifier
Portail:Bouddhisme/Arborescence

Arborescence

Modifier

Cette page présente toutes les catégories relatives au bouddhisme. Pour accéder à l'arborescence de chacune d'elles, il convient de cliquer sur le signe [+] qui la précède.

Portail:Bouddhisme/Rejoindre le projet

Rejoindre le projet

Modifier
Si vous êtes intéressés par ce sujet, participez au Projet Bouddhisme !
Portail:Bouddhisme/Articles labellisés

Articles labellisés

Modifier

Article de qualité Articles de qualité

Bon article Bons articles

  • Aucun pour le moment
  • Aucun pour le moment

Article potentiellement bon ou de qualité Votes en cours

Intentions de vote Intentions de vote

  • Aucun pour le moment
  • Aucun pour le moment
Portail:Bouddhisme/Articles

Articles

Modifier
Portail:Bouddhisme/Ressources

Ressources

Modifier
Portail:Bouddhisme/Portails connexes

Portails connexes

Modifier

Autres portails.

Avertissement