Moulin à prières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le bouddhisme image illustrant le Tibet
Cet article est une ébauche concernant le bouddhisme et le Tibet.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Moulins à prière à Samye.
Femme tibétaine âgée portant un moulin à prières dans le circuit de pèlerinage bouddhiste du Barkhor à Lhassa au Tibet

Un moulin à prières (mani chuskor ou mani korlo en tibétain) est un objet cultuel utilisé par les Tibétains pratiquant le bouddhisme.

Le moulin à prières traditionnel est constitué d'un cylindre rempli de mantras et pouvant tourner librement autour d'un axe. Selon les croyances associées à cet objet, actionner un tel moulin a la même valeur spirituelle que de réciter la prière du mantra, la prière étant censée se répandre ainsi dans les airs comme si elle était prononcée[1].

Les moulins souvent disposés en longues séries sont mis en mouvement l'un après l'autre par le fidèle qui passe devant eux. Le fidèle déplace les moulins avec sa main droite[2]. Et le moulin doit être tourné dans le sens des aiguilles d'une montre, afin que le mantra soit lu dans le sens où il a été écrit[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. What are Prayer Wheels?
  2. All about the ... Prayer Wheel
  3. The Prayer Wheel

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :