Anuruddha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Anuruddha (en pali, Aniruddha en sanskrit) est le nom d'un des dix premiers principaux disciples de Gautama Bouddha, et il était aussi son cousin[1]. Il devint un arhat et était reconnu pour ses pouvoirs magiques[2].

Dans le Sūtra de Vimalakīrti, ce dernier met à l’épreuve la nature de son « œil divin », qu’Aniruddha a acquis selon la tradition par des pratiques de méditation, et qui lui permettrait de voir à des distances dépassant les capacités humaines ordinaires[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. The Princeton dictionary of buddhism par Robart E. Buswell Jr et Donald S; Lopez Jr aux éditions Princeton University Press, (ISBN 0691157863), page 47
  2. A Dictionary of Buddhism^par Damien Keown publié par Oxford University Press, page 16
  3. Alexis Lavis, La conscience à l’épreuve de l’éveil : Lecture, commentaire et traduction du Bodhicaryāvatāra de Śāntideva, Paris, Les Éditions du Cerf, coll. « Sagesses d’Asie », , 546 p. (ISBN 978-2-204-12762-2), p. 62.