Anuruddha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Anuruddha (en pali, Aniruddha en sanskrit) est le nom d'un des dix premiers principaux disciples de Gautama Bouddha, et il était aussi son cousin[1]. Il devint un arhat et était reconnu pour ses pouvoirs magiques[2].

Dans le Sūtra de Vimalakīrti, ce dernier met à l’épreuve la nature de son « œil divin », qu’Aniruddha a acquis selon la tradition par des pratiques de méditation, et qui lui permettrait de voir à des distances dépassant les capacités humaines ordinaires[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. The Princeton dictionary of buddhism par Robart E. Buswell Jr et Donald S; Lopez Jr aux éditions Princeton University Press, (ISBN 0691157863), page 47
  2. A Dictionary of Buddhism^par Damien Keown publié par Oxford University Press, page 16
  3. Alexis Lavis, La conscience à l’épreuve de l’éveil : Lecture, commentaire et traduction du Bodhicaryāvatāra de Śāntideva, Paris, Les Éditions du Cerf, coll. « Sagesses d’Asie », , 546 p. (ISBN 978-2-204-12762-2), p. 62.