Bouddhisme aux États-Unis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le bouddhisme aux États-Unis rassemble environ 0,7 % de la population.

Histoire[modifier | modifier le code]

La pratique du bouddhisme États-Unis connaît deux sources bien distinctes : l'immigration en provenance de pays d'Asie où il est largement pratiqué et son importation par la contre-culture des années 1960[1],[2].

Jusqu'à la fin du XXe siècle, le bouddhisme est pratiqué seulement par des immigrés chinois et japonais et par leurs descendants. L'immigration en provenance de la Chine, puis du Japon, étant limitée par un arsenal législatif contraignant de 1882 jusqu'au vote de la loi sur l'immigration et la nationalité de 1965, la population bouddhiste n'augmente considérablement qu'à partir de la fin des années 1960. À la même époque, de plus en plus de jeunes Américains sont séduits par le bouddhisme zen puis par le vipassanā et le bouddhisme tibétain[1].

Démographie[modifier | modifier le code]

Population bouddhiste aux États-Unis
Année Institut Fidèles %
1990 American Religious Identification Survey[3] 404 000 0,2
2001 American Religious Identification Survey[3] 1 082 000 0,5
2008 American Religious Identification Survey[3] 1 189 000 0,5
2014 Religious Landscape Study[4] 0,7

Les plus fortes concentrations de bouddhistes se trouvent à Hawaï, où ils représentent (8 % de la population) et en Californie (2 %)[4].

La population bouddhiste américaine est composée à 44 % de Blancs américains, à 33 % d'Asio-Américains, à 12 % de Hispaniques et Latino-Américains, à 3 % d'Afro-Américains et à 8 % de personnes multiraciales ou appartenant à un autre groupe[4].

Organisations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Molly Chatalic, « A Quiet Revolution », Revue française d’études américaines, vol. n° 127,‎ , p. 65–85 (ISSN 0397-7870, lire en ligne).
  2. Éric Rommeluère, « Le bouddhisme : un nouvel acteur social ? », Études, vol. Tome 416,‎ , p. 783–791 (ISSN 0014-1941, lire en ligne).
  3. a, b et c (en) Barry A. Kosmin et Ariela Keysar, « American Religious Identification Survey » [PDF], sur commons.trincoll.edu, (consulté le 23 février 2016).
  4. a, b et c (en) « Religious Landscape Study - Buddhists », sur Pew Research Center's Religion & Public Life Project (consulté le 23 février 2016).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Fiona Skye Horner, Practice and Community at Compassionate Dharma Cloud Monastery, Colorado Springs, Colorado, Colorado College, , 45 p. (lire en ligne)