Bhavana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bhavana (sanskrit : bhāvana[1] ou bhāvanā[2] ; pali : bhāvanā[3]) signifie « création mentale[1] », « développement mental[3] », « méditation[4] », « contemplation[5] » ou encore « pratique[6] ».

Utilisé dans le bouddhisme et certaines écoles de philosophie indienne, ce terme est généralement associé à un autre, formant ainsi un mot composé.

C’est également le nom d’une Upanishad mineure[7].

Bouddhisme[modifier | modifier le code]

Dans le bouddhisme, notamment theravāda, les pratiques associées au terme bhāvanā sont par exemple[3] :

  • samatha-bhāvanā : le développement de la quiétude (samatha), c’est-à-dire la concentration (samādhi), qui purifie des cinq empêchements (nīvaraṇa).
  • vipassanā-bhāvanā : le développement de l’inspection (vipassanā), c’est-à-dire l’intelligence supérieure ou sagesse (paññā), qui produit les quatre stades de l'éveil et la libération de l’esprit.
  • brahma-vihāra-bhāvanā : le développement des quatre incommensurables (bonté, compassion, joie altruiste, équanimité).

Hindouisme[modifier | modifier le code]

On trouve ce terme dans plusieurs textes : le mahābhārata, le vedāntasāra, et des écrits de Shankaracharya[4].

Dans le rituel hindou l'officiant utilise des gestes de mains (mudrā) en association avec des mantra et une concentration mentale (bhāvanā) sur l'acte sacré[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Stchoupak Sanskrit-French Dictionary
  2. The Sanskrit Heritage Dictionary
  3. a, b et c Nyanatiloka, Vocabulaire pali-français des termes bouddhiques, Adyar,
  4. a et b Monier Williams Sanskrit-English Dictionary
  5. Jean Herbert et Jean Varenne, Vocabulaire de l'hindouisme, Dervy,
  6. (en) The Collected Works of Chogyam Trungpa: Volume Two, Shambhala Publications, (lire en ligne)
  7. Liste d'Upanishad, Wikipédia
  8. Tara Michaël, La Symbolique des gestes de mains (Hasta ou Mudrā) selon l'Abhinaya-Darpana, Paris, éditions Sémaphore, , p. XXVI.