Agen-d'Aveyron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Agen-d'Aveyron
Agen-d'Aveyron
L'église.
Blason de Agen-d'Aveyron
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aveyron
Arrondissement Millau
Canton Causse-Comtal
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Salars
Maire
Mandat
Laurent de Vedelly
2014-2020
Code postal 12630
Code commune 12001
Démographie
Gentilé Agentols
Population
municipale
1 060 hab. (2015 en diminution de 1,58 % par rapport à 2010)
Densité 47 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 21′ 28″ nord, 2° 40′ 48″ est
Altitude Min. 525 m
Max. 863 m
Superficie 22,35 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aveyron

Voir sur la carte administrative de l'Aveyron
City locator 14.svg
Agen-d'Aveyron

Géolocalisation sur la carte : Aveyron

Voir sur la carte topographique de l'Aveyron
City locator 14.svg
Agen-d'Aveyron

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Agen-d'Aveyron

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Agen-d'Aveyron

Agen-d'Aveyron (Agenh en occitan) est une commune française, située dans le département de l'Aveyron en région Occitanie. Elle est située entre la vallée de l'Aveyron et le massif des Palanges. Longtemps village et terroir à vocation agricole, Agen a vu se développer depuis les années 1990 des lotissements liés à la périurbanisation de Rodez. En 1985, les hameaux d'Aussuéjouls et du Puech de Nauze furent transférés d'Agen à Sainte-Radegonde.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Map commune FR insee code 12001.png
Rose des vents Onet-le-Château La Loubière Montrozier Rose des vents
N Bertholène
O    Agen-d'Aveyron    E
S
Sainte-Radegonde Flavin Le Vibal

Site[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune matérialise une fraction sud du Massif central.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune d'Agen a pris le nom d'Agen-d'Aveyron en 1919[1]. Elle a été formée en 1790 sur la communauté homonyme, à laquelle fut ajoutée le hameau du Puech de Nauze qui était une enclave de La Loubière. Sous l'Ancien régime, la paroisse d'Agen avait des limites différentes de celle de la communauté, englobant une partie de la communauté de La Loubière et le domaine de Gros[2]. Les revenus de la paroisse avait été réunis au monastère des Bénédictines de Saint-Sernin-sous-Rodez en 1172. L'abbesse du Monastère était également seigneuresse d'Agen.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason d'Agen-d'Aveyron

De sinople à une crosse d'évêque accompagnée à dextre d'un léopard lionné contourné et à sénestre d'un chêne arraché, tous d'or ; au mantel ondé d'argent chargé d'une croix cléchée d'or, pommetée de douze pièces de sable, accompagnée de deux gerbes de blé de sable.

Époque moderne[modifier | modifier le code]

Époque contemporaine[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2008 Charles Blanc    
2008 en cours Laurent de Védelly SE Fonctionnaire de catégorie C
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2015, la commune comptait 1 060 habitants[Note 1], en diminution de 1,58 % par rapport à 2010 (Aveyron : +0,85 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1831 1836 1841 1846 1851 1856 1861
617586702727725710705706750
1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
728721757712714680648662654
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
635579551543528528514535574
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015 - -
6687248651 0121 0571 0881 060--
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Âge de la population[modifier | modifier le code]

Indice de jeunesse[modifier | modifier le code]

La population d'Agen-d'Aveyron présente en 2009 une structure par grands groupes d'âge similaire à celle de la France métropolitaine [Note 2]. Il existe en effet cent huit jeunes de moins de 20 ans pour cent personnes de plus de 60 ans, alors que pour la France l'indice de jeunesse, qui est égal à la division de la part des moins de 20 ans par la part des plus de 60 ans, est de 1,06. L'indice de jeunesse de la commune est également supérieur à celui du département (0,67) et à celui de la région (0,89).

La population a vieilli entre 1999 et 2009, le taux des personnes de 60 ans et plus passant de 21 % à 23 %, à l'instar des populations du département et de la France qui sont aussi passées respectivement de 29 à 30 % pour le Département et de 20 à 23 % pour la France métropolitaine.

Indice de jeunesse 2009
Agen-d'Aveyron Aveyron Midi-Pyrénées France
Ensemble 100 100 100 100
moins de 20 ans 24,7 20,6 22,2 23,8
de 20 à 59 ans 27,8 48,8 52,7 53,6
60 ans ou plus 22,8 30,6 25,1 22,6
Indice de jeunesse 1,08 0,67 0,89 1,06
Évolution 1999-2009
Agen-d'Aveyron Aveyron France
2009 1999 2009 1999 2009 1999
nb % nb % % % % %
Ensemble 1065 100 865 100 100 100 100 100
0-14 ans 207 19 215 25 16 16 18 19
15-29 ans 140 13 173 20 14 16 19 20
30-44 ans 228 21 252 29 18 20 20 22
45-59 ans 248 23 190 22 21 19 20 18
60-74 ans 160 15 125 14 17 18 14 13
75 ans ou plus 83 8 58 7 13 11 9 7

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La pyramide des âges, à savoir la répartition par sexe et âge de la population, de la commune de Agen-d'Aveyron en 2009[7] ainsi que, comparativement, celle du département de l'Aveyron la même année[8], sont représentées avec les graphiques ci-dessous. La population de la commune comporte 50,6 % d'hommes et 49,4 % de femmes. La tranche pour laquelle le déséquilibre est le plus prononcé en faveur des femmes est la tranche 90 ans et + (+66,7 % de femmes).

Pyramide des âges d'Agen-d'Aveyron en 2009 en pourcentage[7]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90  ans ou +
0,9 
7,3 
75 à 89 ans
7,3 
14,2 
60 à 74 ans
15,8 
23,0 
45 à 59 ans
23,5 
20,5 
30 à 44 ans
22,3 
13,1 
15 à 29 ans
13,2 
21,8 
0 à 14 ans
16,9 
Pyramide des âges du département de l'Aveyron en 2009 en pourcentage.[9]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
1,7 
10,2 
75 à 89 ans
14,2 
16,9 
60 à 74 ans
17,5 
21,6 
45 à 59 ans
20,3 
18,9 
30 à 44 ans
17,8 
15,1 
15 à 29 ans
13,4 
16,7 
0 à 14 ans
15,1 

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de cette commune à vocation agricole est caractérisée par une agriculture traditionnelle extensive basée sur l'élevage pour la production de veaux et agneaux destinés à l'engraissement. Vingt-neuf fermes d'exploitation agricole se trouvent sur cette commune.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Dolmen[modifier | modifier le code]

Église et chapelle[modifier | modifier le code]

  • Église gothique dans le village
  • Chapelle romane Saint-Lazare, anciennement rattachée à une léproserie, sur les pentes des Palanges

Distinctions culturelles[modifier | modifier le code]

Agen-d'Aveyron fait partie des communes ayant reçu l’étoile verte espérantiste, distinction remise aux maires de communes recensant des locuteurs de la langue construite espéranto.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (oc + fr) Christian-Pierre Bedel (préf. Alain Pichon), Lo Pònt : Agenh, Arcas, Canet, Flavinh, Pradas, Tremolhas, Lo Vibal / Christian-Pierre Bedel e los estatjants del canton del Pònt, Rodez, Mission départementale de la culture, coll. « Al canton », , 239 p., ill., couv. ill. ; 28 cm (ISBN 2-907279-20-4 (édité erroné), ISSN 1151-8375, notice BnF no FRBNF36688567)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.
  2. L'âge est la durée écoulée depuis la naissance. Il peut, selon l'Insee, être calculé selon deux définitions : l'âge par génération (ou âge atteint dans l'année ou encore âge en différence de millésimes), qui est la différence entre l'année de collecte de l'information et l'année de naissance, et l'âge en années révolues, qui est l'âge atteint au dernier anniversaire. Par exemple, à la date du 1er janvier 2012, un individu né le est âgé de 81 ans en âge atteint dans l'année et de 80 ans si l'on considère son âge en années révolues. Les résultats du recensement de la population sont désormais présentés en utilisant l'âge en années révolues.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Marc Vaissière, De Roèrgue a Avairon, 2005, p. 101
  2. Jean-Yves Bou, Atlas du Rouergue à la veille de la Révolution française, 2016, p. 63.
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. a et b « Évolution et structure de la population à Agen-d'Aveyron », sur le site de l'Insee (consulté le 10 novembre 2012)
  8. « Résultats du recensement de la population - 2009 », sur recensement-2009.insee.fr, INSEE (consulté le 10 novembre 2012)
  9. « Résultats du recensement de la population de l'Aveyron en 2009 », sur recensement-2009.insee.fr (consulté le 10 novembre 2012)
  10. Notice no PA12000004, base Mérimée, ministère français de la Culture