Le Monastère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour le roman de Walter Scott, voir Le Monastère (roman).

Le Monastère
Le Monastère
Vue partielle du Monastère
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aveyron
Arrondissement Rodez
Canton Rodez-2
Intercommunalité Rodez Agglomération
Maire
Mandat
Michel Gantou
2014-2020
Code postal 12000
Code commune 12146
Démographie
Gentilé Monastériens
Population
municipale
2 185 hab. (2015 en augmentation de 3,6 % par rapport à 2010)
Densité 325 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 20′ 37″ nord, 2° 34′ 45″ est
Altitude Min. 519 m
Max. 648 m
Superficie 6,73 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aveyron

Voir sur la carte administrative de l'Aveyron
City locator 14.svg
Le Monastère

Géolocalisation sur la carte : Aveyron

Voir sur la carte topographique de l'Aveyron
City locator 14.svg
Le Monastère

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Monastère

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Monastère
Liens
Site web lemonastere.fr

Le Monastère est une commune française, située dans le département de l'Aveyron, en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Rodez Rose des vents
Olemps N Sainte-Radegonde
O    Le Monastère    E
S
Flavin

Site[modifier | modifier le code]

Commune de l'aire urbaine de Rodez située dans son Unité urbaine juste au sud de Rodez.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Durant la Révolution, la commune porte le nom de Bourg-la-Briane[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'évêque de Rodez, Gilbert de Cantobre, accorda des indulgences en 1339 aux ouvriers qui contribuaient à la construction du pont du Monastère.

En 1837, la commune absorbe celles voisines de Banocres, Boutonnet, Combelles, Foulloubous et Rendeynes[1] peuplées respectivement de 10[2], 20[3], 12[4], 9[5] et 13[6] habitants au recensement de 1793. La commune du Monastère est créée par ordonnance du roi Louis-Philippe Ier le 3 juillet 1837.[réf. nécessaire],

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1925 1929 Louis Lignon    
1929 1953 Gabriel Besombes    
1953 1965 Emile Arnal    
1965 1977 André Arnal    
1977 1995 Jacques Montrozier    
1995 2001 Patrick Bastide    
2001 en cours Michel Gantou DVD Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[8].

En 2015, la commune comptait 2 185 habitants[Note 1], en augmentation de 3,6 % par rapport à 2010 (Aveyron : +0,85 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
475547574659618724670735809
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
719663575565600635712667677
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
659630615529561579598672715
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
9099371 2011 2561 5791 8092 0602 0952 104
2015 - - - - - - - -
2 185--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le domaine de Combelles, son centre équestre et son village de vacances sont situés sur la commune du Monastère.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Jean-Amans Biron, né le 2 novembre 1770 au Monastère, dragon d'empire, sauva Napoléon le 15 novembre 1796 au pont d'Arcole, en le dégageant des Autrichiens qui s'apprêtaient à le saisir[10]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (oc + fr) Christian-Pierre Bedel, Rodés-est : Lo Monestire, Senta-Radegonda / Christian-Pierre Bedel e los estatjants del canton de Rodés-est, Rodez, Mission départementale de la culture, coll. « Al canton », , 340 p., ill., couv. ill. ; 28 cm (ISBN 2-907279-60-2, ISSN 1151-8375, notice BnF no FRBNF39300576)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

http://club.quomodo.com/badaumonas/accueil.html

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Notice communale de Banocres sur le site « Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui » de l'EHESS.
  3. Notice communale de Boutonnet sur le site « Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui » de l'EHESS.
  4. Notice communale de Combelles sur le site « Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui » de l'EHESS.
  5. Notice communale de Foulloubous sur le site « Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui » de l'EHESS.
  6. Notice communale de Rendeynes sur le site « Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui » de l'EHESS.
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  10. https://www.ladepeche.fr/article/2004/10/28/173773-jean-amans-biron-le-grognard-qui-sauva-bonaparte.html