Académie de Martinique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Académie de la Martinique)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Académie de Martinique
Logo de l'organisation
Situation
Création 1997
Type Académie
Rectorat Drapeau de la France Fort-de-France (Martinique)
Langue Français
Organisation
Effectifs 8 600 personnels (2017)
76 000 élèves (2017)
Recteur d'académie Pascal Jan
Organisations affiliées Ministère de l'Éducation nationale

Site web www.ac-martinique.fr

L’académie de Martinique est une région académique monodépartementale, circonscription éducative gérée par un recteur. Elle recouvre la collectivité territoriale de Martinique issue depuis de la fusion de la collectivité régionale et du département. Le rectorat est situé à Schœlcher avec un deuxième site à Fort-de-France.

Elle a été créée à compter du , par l'éclatement de l'académie des Antilles et de la Guyane[1]. Depuis le , elle est région académique.

L'académie compte 76 000 élèves répartis dans 340 établissements scolaires publics et privés.

Elle emploie 8 600 personnes dont 6 400 enseignants.

Historique[modifier | modifier le code]

L'académie de la Martinique, en tant qu'entité administrative propre, remonte au Vice-rectorat de la Martinique, créé par le décret qui institue dans le même temps les vice-rectorats de la Guadeloupe, de la Guyane et de la Réunion. Les trois vice-rectorats des Antilles et de la Guyane sont alors placés sous l'autorité de l'académie Bordeaux.

En 1973, les Antilles et la Guyane sont regroupées au sein d'une même académie[2].

Le , l’académie des Antilles et de la Guyane éclate en trois académies distinctes sur les limites territoriales des régions de Martinique, Guadeloupe et Guyane[3].

Organisation[modifier | modifier le code]

L'académie est dirigée par un recteur de région académique, nommé par décret en conseil des ministres par le Président de la République sur le rapport du Premier ministre et du ministre de l'Éducation nationale. Il est responsable de l’ensemble du service public de l'éducation dans l’académie et rend compte du fonctionnement de ce dernier à son ministre de tutelle.

Le recteur a pour mission de veiller à l'application de toutes les dispositions législatives et réglementaires se rapportant à l'Éducation nationale sur le territoire dont il a la charge. Il définit la stratégie académique d'application de la politique éducative nationale. Il développe des relations avec les autres services de l'État, les milieux politiques, économiques, socio-professionnels et notamment avec les collectivités territoriales.

Il assure la gestion du personnel et des établissements.

Premier degré[modifier | modifier le code]

Pour l’année scolaire 2017-2018, l’académie de Martinique compte 37 220 élèves dans le premier degré, 33 396 dans le secteur public et 3824 dans le secteur privé. Le réseau scolaire du premier degré est constitué 254 écoles (dont 25 privées)[4].

L’académie est structurée en 11 circonscriptions :

Fort de France 1, Fort de France 4 et Schoelcher, François, Lamentin,Marin, Marigot, Morne-Rouge, Rivière Salée, Saint-Joseph, Schoelcher, Trinité.

Second degré[modifier | modifier le code]

Pour l’année scolaire 2017-2018, l’académie de Martinique compte 38 913 élèves dans le second degré dont 19 853 collégiens et 10 060 lycéens[4]

Le territoire de l’académie est divisé en 3 bassins de formation : Nord Atlantique, Nord Caraïbe et Centre-Sud .

Les élèves de l’académie sont scolarisés dans 86 collèges et lycées 54 collèges dont 43 établissements publics et 11 établissements privés. Les lycées sont au nombre de 32 dont 23 établissements publics et 9 établissements privés.

Enseignement supérieur[modifier | modifier le code]

L'Université des Antilles est la seule université présente sur le territoire de l'académie.

Liste des recteurs et des rectrices de l'académie de Martinique[modifier | modifier le code]

  • Michèle Rudler ( à )
  • Pierre Le Mire ( à )
  • Marcel Morabito ( à )
  • Joëlle Le Morzellec ( à )
  • Marie Reynier ( à )
  • André Siganos ( à )
  • Catherine Bertho-Lavenir ( à )
  • Béatrice Cormier ( à )
  • Pascal Jan (depuis )

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1] décret n°96-1147 du 26 décembre 1996
  2. [2] décret n° 73-847 du 31 août 1973
  3. [3] décret du n°96-1147 du 26 décembre 1996
  4. a et b [4] Les grands chiffres de l'année scolaire 2017-2018