2012 VP113

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
2012 VP113
Description de cette image, également commentée ci-après

Les dimensions de 2012 VP113 sont une à trois fois inférieures à celles de la planète naine (1) Cérès.

Caractéristiques orbitales
Époque : (JJ 2457000,5)
Établi sur 26 observations couvrant 739 jours, U = 5
Demi-grand axe (a) 39 344 239 810 km
(263 ± 7 ua)
Périhélie (q) 12 426 285 350 km
(80,5 ± 0,5 ua)
Aphélie (Q) 66 571 052 150 km
(445 ± 13 ua)
Excentricité (e) ,694 ± 0,01
Période de révolution (Prév) 1 558 933 ± 65 537 j
(4 268 ± 180 années)
Inclinaison (i) 24,024 ± 0,004°
Longitude du nœud ascendant (Ω) 90,86 ± 0,01°
Argument du périhélie (ω) 293,8 ± 2,3°
Anomalie moyenne (M0) 3,02 ± 0,16°
Catégorie sednoïde
DMIO terrestre 79,619 3 ua
Paramètre de Tisserand (TJup) 9,380 (par rapport à Jupiter)
Caractéristiques physiques
Dimensions 315 km (en supposant un albédo de 0,4),
640 km (en supposant un albédo de 0,1)[1],[2]
Magnitude absolue (M) 4,05 ± 0,15
Albédo (A) 0,1 à 0,4(estimé)
Découverte
Pré-découverte
Découvert par Scott S. Sheppard
Chadwick A. Trujillo
Date (observation)
(annonce)
Lieu Cerro Tololo Inter-American Observatory (807)

L'objet transneptunien 2012 VP113 est un objet détaché du Système solaire dont la découverte a été annoncée le 26 mars 2014.

D'une magnitude absolue (H) de 4,1, c'est un candidat au statut de planète naine.

Il est passé au périhélie le , à une distance de 80 ua, c'est le corps connu du Système solaire ayant le périhélie le plus grand. Il est actuellement à 83 ua du Soleil.

Il a un arc d'observation d'environ deux ans.

Sa surface est supposée avoir une teinte rose, résultant de réactions chimiques produites par l'effet de radiation sur l'eau, le méthane et le dioxyde de carbone gelés[3].

Découverte[modifier | modifier le code]

La découverte de 2012 VP113 par les astronomes Chadwick A. Trujillo et Scott Sander Sheppard a été annoncée le par la mise en ligne sur le site de la revue Nature d'un article publié le lendemain[4]. L'astéroïde avait été observé le sur des images prises par la Dark Energy Camera (DECam) du télescope Blanco de l'observatoire interaméricain du Cerro Tololo (Chili)[5],[6]. Des images d'observations antérieures furent retrouvées après coup, la première datant du [5].

Les 10 et 11 mars, 10 et 11 août, 28, 29 et 30 octobre 2013, le télescope Magellan de l'observatoire de Las Campanas (Chili) a été utilisé pour déterminer son orbite et les propriétés de sa surface[5].

Autres dénominations[modifier | modifier le code]

La désignation provisoire de l'astéroïde contenant les lettres VP, initiales de Vice-President, cette planète mineure a été provisoirement surnommée Biden par les astronomes, en l'honneur du 47e vice-président des États-Unis, Joe Biden[7],[8]. Son numéro et son nom officiels seront indiqués ultérieurement par l'UAI, mais son nom final ne pourra pas être Biden, car le nom d'une personne principalement connue pour des activités politiques ou militaires ne peut être donné moins de 100 ans après sa mort[9].

Origine[modifier | modifier le code]

2012 VP113 a une orbite elliptique similaire à celle de (90377) Sedna. Ceci pourrait suggérer l'existence d'une planète non-découverte imposant une telle orbite.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « JPL Small-Body Database Browser: (2012 VP113) », Jet Propulsion Laboratory,‎ 30/10/2013 dernière observation (arc=~1 an)
  2. (en) Dan Bruton, « Conversion of Absolute Magnitude to Diameter for Minor Planets », Department of Physics & Astronomy (Stephen F. Austin State University)
  3. (en) Ian Sample, « Dwarf planet discovery hints at a hidden Super Earth in solar system », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Chadwick A. Trujillo et Scott S. Sheppard, « A Sedna-like body with a perihelion of 80 astronomical units », Nature,‎ , p. 471-474 (lire en ligne)
  5. a, b et c (en) 2012 VP113
  6. (en) Alexandra Witze, « Dwarf planet stretches Solar System's edge : Icy body found far beyond Pluto raises questions about cosmic history », Nature,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « New Dwarf Planet ‘Biden’ Discovered: 2012 VP113 Is The Most Distant ‘Family Member’ Of The Solar System », sur International Business Times,‎ (consulté le 29 avril 2016)
  8. « Une nouvelle planète naine découverte au-delà de Pluton », sur 20minutes.fr,‎ (consulté le 29 avril 2016)
  9. (en) « Naming of Astronomical Objects », sur iau.org (consulté le 29 avril 2016)
  10. a et b (en) « AstDyS-2, Asteroids - Dynamic Site »,‎ (consulté le 29 février 2016) : « Objects with distance from Sun over 59 AU »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]