Verrier (métier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Artisan verrier)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Verrier.
Verrier
Forgeron au travail.JPG

Verrier tenant d'une main sa canne sur la bardelle et de l'autre, le ciseau pour couper la paraison

Codes
ROME (France)
B1602

Le verrier est un métier d'art exercé par un artisan d'art ou un artiste, chargé de fabriquer ou restaurer des objets décoratifs en verre (vitrail, figurines, sculptures) ou utilitaires (art de la table, verrerie spécifique). Il travaille sur base d’idées personnelles ou de modèles (dessin, plan à échelle réduite). Il sélectionne la matière et l’outillage, compte tenu des caractéristiques techniques des matériaux (composition, point de fusion). Il transforme la matière de base par le découpage, la mise en forme, le façonnage ou l’assemblage. Parfois, l’artisan verrier décore et embellit les objets réalisés. Il travaille sur commande ou dans le cadre d'expositions-ventes. Selon son statut juridique, il peut être amené à gérer une activité professionnelle et faire de la formation, par exemple en tant que maître artisan d'un métier d'art, ou de l’encadrement de salariés.

Conditions de travail[modifier | modifier le code]

Cette profession s’exerce généralement en atelier, excepté pour la pose des ouvrages, et peut comporter, dans certains cas, l’accueil de la clientèle. L’activité est organisée en fonction des choix professionnels, des déplacements, des commandes et des exigences de fabrication. Les matériaux et les outils utilisés génèrent beaucoup de poussière. Les procédés de fabrication conduisent parfois à utiliser des produits toxiques, qui doivent être manipulés avec précaution (verre, plomb, acides, fibres céramiques…). La fragilité des pièces réalisées et les débris de verre nécessitent des gestes précis et sûrs. Dans certains cas, l’activité occasionne le port de charges assez lourdes et un travail en hauteur (pose de vitraux).

Au Moyen Âge, les verriers travaillaient dans les églises, les chapelles, les cathédrales, pour restaurer les vitraux. Beaucoup de verriers sont morts à cause d'une mauvaise sécurité d'échafaudage. Ce métier existait depuis bien avant le Moyen Âge, mais, par contre, la manière de faire du verre est toujours la même.

Vitraux[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Vitrailliste.

Le verrier qui fabrique les vitraux est appelé vitrailliste. Ce métier étant considéré comme un métier d'art, on appelle par synecdoque « maître verrier » un artisan verrier spécialisé dans le vitrail.

Diplômes[modifier | modifier le code]

Niveau V
  • CAP Certificat d’aptitude professionnelle « arts et techniques du verre » (options : (a) verrier à la main ; (b) verrier au chalumeau ; (c) vitrailliste ; (d) tailleur graveur ; (e) décorateur sur verre)
  • CAP Certificat d’aptitude professionnelle « art du verre et du cristal »
Niveau IV
  • BMA Brevet des métiers d’arts « verrier décorateur »
  • BMA Brevet des métiers d’arts « souffleur de verre »
  • CVE Compagnon verrier européen (CERFAV)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]