Hermann Schubert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schubert (homonymie).
Hermann Schubert

Hermann Cæsar Hannibal Schubert (né le 22 mai 1848 à Potsdam et mort le 20 juillet 1911 à Hambourg) est un mathématicien allemand, considéré comme le fondateur de la géométrie combinatoire, pour laquelle il a développé des règles de dénombrement des singularités des variétés algébriques.

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

Hermann Schubert étudia les mathématiques à Berlin de 1867 à 1870, puis passa sa thèse de doctorat à Halle en 1870. Il enseigna toute sa carrière en lycée, d'abord (de 1871 à 1876) à l’Andreanum d’Hildesheim, où il eut entre autres pour élève Adolf Hurwitz, qu'il recommanda auprès de Felix Klein ; puis jusqu’à sa retraite (en 1908) au Johanneum de Hambourg.

C'est en développant des méthodes imaginées par Michel Chasles qu'il formula, parallèlement à un élève de Chasles (Hieronymus Georg Zeuthen (en)), les règles de dénombrement des singularités en géométrie algébrique (d'où le titre de son livre publié en 1879), aussi appelé calcul de Schubert (en). La justification rigoureuse des méthodes de ce calcul fait l'objet du quinzième des problèmes de Hilbert (présentés lors du congrès international des mathématiciens de 1900), résolu par van der Waerden en 1930. Schubert écrivit aussi un livre de récréations mathématiques, Mathematischen Mußestunden.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Kalkül der abzählenden Geometrie, Teubner, Leipzig 1879
  • Mathematische Mußestunden 1897, de Gruyter 1941, 1953 (révisé par F.Fitting)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]