Équipe de France de football en 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cet article traite de l'équipe masculine. Pour l'équipe féminine, voir Équipe de France de football féminin en 2011.
Drapeau : France Équipe de France
Écusson de l' Équipe de France
Généralités
Confédération UEFA
Emblème Le coq gaulois
Couleurs bleu, blanc, rouge
Surnom Les Bleus, Les Tricolores
Stade principal Stade de France
Classement FIFA en diminution 15e (octobre 2011)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : France Laurent Blanc (8 v, 3 n, 2 d)
Plus sélectionné Yann M'Vila (12)
Meilleur buteur Loïc Rémy : But inscrit But inscrit But inscrit
Rencontres officielles historiques
Premier match France Drapeau : France 1 - 0 Drapeau : Brésil Brésil
()
Plus large victoire Amical :
Ukraine Drapeau : Ukraine 1 - 4 Drapeau : France France
()
Éliminatoire :
France Drapeau : France 3 - 0 Drapeau : Albanie Albanie
()
Plus large défaite Biélorussie Drapeau : Biélorussie 1 - 1 Drapeau : France France
() (Score cumulé : Biélorussie Drapeau : Biélorussie 2-1 Drapeau : France France)
Palmarès
Eliminatoires de l'Euro 2012, groupe D Qualifiée pour l'Euro 2012, 1re du groupe D

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la compétition en cours, voir :
Campagne 2010-2012 de l'équipe de France de football

L'équipe de France de football participe en 2011 à la suite et à la fin des éliminatoires de l'Euro 2012.

Les hommes de Laurent Blanc ont pour principal objectif de se qualifier pour la 14e édition du Championnat d'Europe de football, qui aura lieu en Pologne et en Ukraine du 9 juin au .

Saison[modifier | modifier le code]

Avant-saison[modifier | modifier le code]

Le , le Conseil fédéral de la FFF a désigné pour sept années, l'équipementier américain Nike comme nouveau sponsor officiel de l’équipe de France à compter du , succédant ainsi à Adidas, partenaire historique des Tricolores depuis 1972[2]. Le , et pour la 1re fois de leur histoire, les Bleus de Laurent Blanc arborent des maillots de la « marque à la virgule », lors de la prestigieuse confrontation avec le Brésil au Stade de France[3],[4].

Résumé de la saison[modifier | modifier le code]

Le , pratiquement treize ans après la finale de la coupe du monde 1998, l'équipe de France récidive en s'imposant face au Brésil au Stade de France. Face à des brésiliens réduits à dix juste avant la mi-temps, les Tricolores l'emportent sur la plus petite des marges grâce à Benzema, qui marqua l'unique but du match peu avant l'heure de jeu. Munis de leur nouvel équipementier Nike, les Bleus commencent l'année de la meilleure des façons en enchaînant cette cinquième victoire consécutive depuis que Laurent Blanc est à la tête de l'équipe[5].

Le , l'ancien international français et détenteur du record de buts en une coupe du monde Just Fontaine est de passage à Clairefontaine afin de parler de son expérience en Bleus auprès des joueurs de l'équipe. Il déclare au passage l'admiration qu'il a pour Karim Benzema[6].

Le , pour le premier match des éliminatoires de l'Euro 2012 de l'année, les tricolores l'emportent 2 à 0 face au Luxembourg au stade Josy-Barthel. Au milieu de la 1re mi-temps, Mexès ouvre le score avant que Gourcuff ne scelle la victoire à 20 minutes de la fin. À noter le retour en équipe de France de Patrice Évra et Franck Ribéry, qui n'avaient plus porté le maillot Bleu depuis la Coupe du monde 2010[7].

Quatre jours plus tard, le rencontre en amicale face à la Croatie, se solde par un match nul (0-0) au stade de France, arrêtant une série de six victoires consécutives[8]. À la fin du match, une chaleureuse accolade entre les deux sélectionneurs, Laurent Blanc et Slaven Bilić, mis fin à une polémique vieille de treize ans. Lors de la 1/2 finale France-Croatie de la Coupe du monde 1998, les deux hommes, alors joueurs, avaient eu une altercation dans ce même stade, qui s'était soldée par l'expulsion du « Président », le privant de finale. À l'époque, cette suspension avait été vécue par les Français comme une grande injustice[9].

C'est au tour de l'ancien libéro du FC Nantes Maxime Bossis, qui a endossé le maillot tricolore à 76 reprises au cours des années 1980, d'être invité le par Laurent Blanc afin de parler aux joueurs de l'équipe de France à Clairfontaine[10].

Le , Marvin Martin inscrit un doublé lors d'un match amical face à l'Ukraine (victoire de la France 1-4) pour sa première sélection alors qu'il n'est entré qu'à la 76e minute. Il devient alors le dixième joueur français à réaliser cette performance, après Just Fontaine (triplé), Jean Vincent, Jean Desgranges, René Gardien, Jacques Faivre, Fleury Di Nallo, Marc Molitor, Zinédine Zidane et Bafétimbi Gomis[11]. À noter que lors de ce match Younès Kaboul marque également pour sa première sélection, sur une passe décisive de Martin. Trois jours plus tard, Cédric Carrasso fête sa première sélection en étant titularisé lors d'un match amical face à la Pologne (victoire de la France 0-1).

Le , pour sa rentrée les Bleus font un match nul face au Chili lors d'une rencontre amicale au stade de la Mosson à Montpellier, Loïc Rémy inscrit le but tricolore (match nul 1-1).

Le , en annonçant la liste des joueurs retenus pour affronter l'Albanie et la Roumanie, Laurent Blanc déclare « [qu']on attend plus [de Nasri] car il en est capable »[12]. Samir Nasri n'apprécie pas que Blanc ait choisi pour le critiquer de le faire publiquement et aurait préféré qu'il le fasse « entre quat'zyeux »[13]. Cette déclaration du jeune meneur de jeu crée une vive polémique dans les médias, surtout qu'elle arrive dans le même temps que celles de Franck Ribéry[14] qui réclame à nouveau de jouer à gauche et Patrice Évra qui se juge irremplaçable en tant que capitaine[15]. Ceci déplaît fortement au public, aux journalistes et aux anciens internationaux[16]. À la suite de cet épisode, Laurent Blanc déclare qu'il « ne parlera plus individuellement des joueurs » afin de ne pas « créer des problèmes là où il n'y en a pas »[17].

Yann M'Vila inscrit son premier but sous les couleurs de l'équipe de France, le , face à l'Albanie. Karim Benzema inscrit le second but tricolore (victoire de la France 1-2). Quatre jours plus tard, les bleus terminent sur un score nul et vierge face à la Roumanie sur une pelouse en très mauvais état[18]. Ce match est rentré dans l'histoire du football français car il s'agit du dernier match commenté par le duo qui a marqué de nombreuses générations, Thierry Roland et Jean-Michel Larqué.

Si la France n'a plus perdu depuis le , elle obtient sa première large victoire sous l'ère Laurent Blanc le face à l'Albanie grâce à des buts de Florent Malouda, Loïc Rémy et Anthony Réveillère (victoire de la France 3-0). Le Lillois Mathieu Debuchy dispute également son premier match international lors de cette rencontre en étant titularisé sur le flanc droit de la défense française. Quatre jours plus tard, la France se qualifie pour l'Euro en faisant match nul face à la Bosnie-Herzégovine grâce à un pénalty de Samir Nasri en fin de partie (1-1).

Le , Maxime Gonalons, Jérémy Mathieu, Laurent Koscielny et Olivier Giroud reçoivent leur première sélection face aux États-Unis, match au cours duquel Loïc Rémy offre la victoire à la France grâce à son quatrième but de l'année (victoire de la France 1-0).

Les bleus n'ont perdu aucun de leur treize matchs joués cette année là, ce qui est une première depuis 1995.

Le , après Zinédine Zidane, Just Fontaine et Maxime Bossis, c'est cette fois-ci l'ancien bordelais Alain Giresse qui vient à la rencontre des Bleus pour leur faire part de son expérience internationale avec les Bleus[19].

Évolution du coefficient FIFA[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous présente les coefficients mensuels de l'équipe de France publiés par la FIFA durant l'année 2011[20].

Evolution du classement FIFA de l'équipe de France en 2011
Mois janv. fév. mars avril mai juin juillet août sept. oct. nov. déc.
Rang en stagnation 18 en diminution 19 en augmentation 18 en diminution 19 en stagnation19 en augmentation 15 en stagnation15 en stagnation15 en augmentation 12 en diminution 15 en stagnation 15

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Effectif[21] et encadrement[22] de l'équipe de France au 9 novembre 2011
Joueurs     Encadrement technique
P. Nom Date de naissance Sél. But(s) Club Depuis
1 G Lloris, HugoHugo Lloris Capitaine 11 955 26/12/1986 (32 ans) 30 0 Drapeau : France Olympique lyonnais 2008
16 G Mandanda, SteveSteve Mandanda 12 593 28/3/1985 (34 ans) 14 0 Drapeau : France Olympique de Marseille 2008
23 G Carrasso, CédricCédric Carrasso 13 777 30/12/1981 (37 ans) 1 0 Drapeau : France Girondins de Bordeaux 2011
12 D Sakho, MamadouMamadou Sakho 10 598 13/9/1990 (29 ans) 5 0 Drapeau : France Paris Saint-Germain Football Club 2010
2 D Debuchy, MathieuMathieu Debuchy 12 471 28/7/1985 (34 ans) 2 0 Drapeau : France Lille OSC 2011
4 D Rami, AdilAdil Rami 12 319 27/12/1985 (33 ans) 16 0 Drapeau : Espagne FC Valence 2010
3 D Koscielny, LaurentLaurent Koscielny 12 427 10/9/1985 (34 ans) 1 0 Drapeau : Angleterre Arsenal 2011
5 D Mathieu, JérémyJérémy Mathieu 13 109 29/10/1983 (35 ans) 1 0 Drapeau : Espagne FC Valence 2011
13 D Réveillère, AnthonyAnthony Réveillère 14 558 10/11/1979 (39 ans) 16 1 Drapeau : France Olympique lyonnais 2003
22 D Abidal, ÉricÉric Abidal 14 618 11/9/1979 (40 ans) 60 0 Drapeau : Espagne FC Barcelone 2004
6 M Cabaye, YohanYohan Cabaye 12 301 14/1/1986 (33 ans) 9 0 Drapeau : Angleterre Newcastle United 2010
7 M Ribéry, FranckFranck Ribéry 13 314 7/4/1983 (36 ans) 56 7 Drapeau : Allemagne Bayern Munich 2006
8 M Martin, MarvinMarvin Martin 11 575 10/1/1988 (31 ans) 9 2 Drapeau : France FC Sochaux 2011
15 M Malouda, FlorentFlorent Malouda 14 342 13/6/1980 (39 ans) 73 7 Drapeau : Angleterre Chelsea FC 2004
17 M M'Vila, YannYann M'Vila 10 674 29/6/1990 (29 ans) 17 1 Drapeau : France Stade rennais 2010
18 M Diarra, AlouAlou Diarra 13 945 15/7/1981 (38 ans) 37 0 Drapeau : France Olympique de Marseille 2004
11 M Gonalons, MaximeMaxime Gonalons 11 150 10/3/1989 (30 ans) 2 0 Drapeau : France Olympique lyonnais 2011
10 A Benzema, KarimKarim Benzema 11 597 19/12/1987 (31 ans) 42 13 Drapeau : Espagne Real Madrid CF 2007
14 A Ménez, JérémyJérémy Ménez 11 823 7/5/1987 (32 ans) 9 0 Drapeau : France Paris Saint-Germain Football Club 2010
20 A Gameiro, KevinKevin Gameiro 11 821 9/5/1987 (32 ans) 8 1 Drapeau : France Paris Saint-Germain Football Club 2010
21 A Rémy, LoïcLoïc Rémy 11 948 2/1/1987 (32 ans) 17 4 Drapeau : France Olympique de Marseille 2009
9 A Giroud, OlivierOlivier Giroud 12 042 30/9/1986 (32 ans) 2 0 Drapeau : France Montpellier HSC 2011
Sélectionneur
Sélectionneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : France Philippe Lambert
Entraîneur(s) des gardiens
  • Drapeau : France Franck Raviot
Kinésithérapeute(s)
  • Drapeau : France Alain Soultanian
  • Drapeau : France François Darras
  • Drapeau : France Jacques Thébault
Médecin(s)
  • Drapeau : France Fabrice Bryand

Directeur administratif

  • Drapeau : France Marino Faccioli

Coordinateur sportif


Légende

modifier


Les matchs[modifier | modifier le code]

Date Stade, Ville, Pays Adversaire Score Comp Buteurs français
9 février 2011 Stade de France
Saint-Denis, France
Drapeau : Brésil Brésil 1 – 0 Amical Benzema But inscrit après 54 minutes 54e
25 mars 2011 Stade Josy-Barthel
Luxembourg, Luxembourg
Drapeau : Luxembourg Luxembourg 0 – 2 QCE Mexès But inscrit après 28 minutes 28e, Gourcuff But inscrit après 72 minutes 72e
29 mars 2011 Stade de France
Saint-Denis, France
Drapeau : Croatie Croatie 0 – 0 Amical
3 juin 2011 Stade Dinamo
Minsk, Biélorussie
Drapeau : Biélorussie Biélorussie 1 – 1 QCE Malouda But inscrit après 22 minutes 22e
6 juin 2011 Donbass Arena
Donetsk, Ukraine
Drapeau : Ukraine Ukraine 1 – 4 Amical Gameiro But inscrit après 57 minutes 57e, Martin But inscrit après 87 minutes 87e But inscrit après 90+1 minutes 90+1e, Kaboul But inscrit après 89 minutes 89e
9 juin 2011 Stade de l'armée polonaise
Varsovie, Pologne
Drapeau : Pologne Pologne 0 – 1 Amical Jodłowiec Inscrit contre son camp après 12 minutes 12e (csc)
10 août 2011 Stade de la Mosson
Montpellier, France
Drapeau : Chili Chili 1 – 1 Amical Rémy But inscrit après 20 minutes 20e
2 septembre 2011 Stade Qemal Stafa
Tirana, Albanie
Drapeau : Albanie Albanie 1 – 2 QCE Benzema But inscrit après 11 minutes 11e, M'Vila But inscrit après 18 minutes 18e
6 septembre 2011 Stadionul Naţional
Bucarest, Roumanie
Drapeau : Roumanie Roumanie 0 – 0 QCE
7 octobre 2011 Stade de France
Saint-Denis, France
Drapeau : Albanie Albanie 3 – 0 QCE Malouda But inscrit après 11 minutes 11e, Rémy But inscrit après 38 minutes 38e, Réveillère But inscrit après 67 minutes 67e
11 octobre 2011 Stade de France
Saint-Denis, France
Drapeau : Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine 1 – 1 QCE Nasri But inscrit après 78 minutes 78e (pén.)
Stade de France
Saint-Denis, France
Drapeau : États-Unis États-Unis 1 – 0 Amical Rémy But inscrit après 73 minutes 73e
Stade de France
Saint-Denis, France
Drapeau : Belgique Belgique 0 – 0 Amical

Bilan[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
# France 27 13 7 6 0 17 5 +12

Résultats détaillés[modifier | modifier le code]

Match amical Drapeau : France France 1 – 0 Drapeau : Brésil Brésil Stade de France
Saint-Denis, France

21h00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Benzema But inscrit après 54 minutes 54e (0 – 0) Spectateurs : 79 712
Arbitrage : Drapeau : Allemagne Wolfgang Stark
Rapport

Éliminatoires Euro 2012 Drapeau : Luxembourg Luxembourg 0 – 2 Drapeau : France France Stade Josy-Barthel
Luxembourg, Luxembourg

21h00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
(0 – 1) But inscrit après 28 minutes 28e Mexès
But inscrit après 72 minutes 72e Gourcuff
Spectateurs : 8 400
Arbitrage : Drapeau : Norvège Tom Harald Hagen
Rapport

Match amical Drapeau : France France 0 – 0 Drapeau : Croatie Croatie Stade de France
Saint-Denis, France

21h00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
(0 – 0) Spectateurs : 60 000
Arbitrage : Drapeau : Irlande Alan Kelly
Rapport

Éliminatoires Euro 2012 Drapeau : Biélorussie Biélorussie 1 – 1 Drapeau : France France Stade Dinamo
Minsk, Biélorussie

20h45
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Abidal Inscrit contre son camp après 20 minutes 20e (csc) (1 – 1) But inscrit après 22 minutes 22e Malouda Spectateurs : 41 024
Arbitrage : Drapeau : Espagne David Fernández Borbalán
Rapport

Match amical Drapeau : Ukraine Ukraine 1 – 4 Drapeau : France France Donbass Arena
Donetsk, Ukraine

21h00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Timochtchouk But inscrit après 53 minutes 53e (0 – 0) Gameiro But inscrit après 57 minutes 57e
Martin But inscrit après 87 minutes 87e But inscrit après 90+1 minutes 90+1e
Kaboul But inscrit après 89 minutes 89e
Spectateurs : 7 000
Arbitrage : Drapeau : Angleterre Mark Clattenburg
Rapport

Match amical Drapeau : Pologne Pologne 0 – 1 Drapeau : France France Stade de l'armée polonaise
Varsovie, Pologne

21h00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
(0 – 1) Jodłowiec Inscrit contre son camp après 12 minutes 12e (csc) Spectateurs : 32 000
Arbitrage : Drapeau : Pays-Bas Björn Kuipers
Rapport

Match amical Drapeau : France France 1 – 1 Drapeau : Chili Chili Stade de la Mosson
Montpellier, France

21h00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Rémy But inscrit après 19 minutes 19e (1 – 0) Córdova But inscrit après 77 minutes 77e Spectateurs : 30 000
Arbitrage : Drapeau : Angleterre Stuart Attwell
Rapport

Éliminatoires Euro 2012 Drapeau : Albanie Albanie 1 – 2 Drapeau : France France Stade Qemal Stafa
Tirana, Albanie

21h00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Bogdani But inscrit après 46 minutes 46e (0 – 2) Benzema But inscrit après 11 minutes 11e
M'Vila But inscrit après 18 minutes 18e
Spectateurs : 19 000
Arbitrage : Drapeau : Russie Aleksey Nikolaev
Rapport

Éliminatoires Euro 2012 Drapeau : Roumanie Roumanie 0 – 0 Drapeau : France France Stadionul Naţional
Bucarest, Roumanie

20h30
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
(0 – 0) Spectateurs : 55 000
Arbitrage : Drapeau : Angleterre Howard Webb
Rapport

Éliminatoires Euro 2012 Drapeau : France France 3 – 0 Drapeau : Albanie Albanie Stade de France
Saint-Denis, France

21h00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Malouda But inscrit après 11 minutes 11e
Rémy But inscrit après 38 minutes 38e
Réveillère But inscrit après 67 minutes 67e
(2 – 0) Spectateurs : 65 239
Arbitrage : Drapeau : Grèce Michális Koukoulákis
Rapport

Éliminatoires Euro 2012 Drapeau : France France 1 – 1 Drapeau : Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine Stade de France
Saint-Denis, France

21h00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Nasri But inscrit après 78 minutes 78e (pén.) (0 – 1) But inscrit après 40 minutes 40e Džeko Spectateurs : 78 457
Arbitrage : Drapeau : Écosse Craig Thompson
Rapport

Match amical Drapeau : France France 1 – 0 Drapeau : États-Unis États-Unis Stade de France
Saint-Denis, France

21h00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
Rémy But inscrit après 73 minutes 73e (0 – 0) Spectateurs : 70 018
Arbitrage : Drapeau : Grèce Michális Koukoulákis
Rapport

Match amical Drapeau : France France 0 – 0 Drapeau : Belgique Belgique Stade de France
Saint-Denis, France

21h00
Crystal Clear app kworldclock.png Historique des rencontres
(0 – 0) Arbitrage : Drapeau : Espagne César Muñiz Fernández

Les joueurs[modifier | modifier le code]

Joueurs Drapeau : Brésil Drapeau : Luxembourg Drapeau : Croatie Drapeau : Biélorussie Drapeau : Ukraine Drapeau : Pologne Drapeau : Chili Drapeau : Albanie Drapeau : Roumanie Drapeau : Albanie Drapeau : Bosnie-Herzégovine Drapeau : États-Unis Drapeau : Belgique
Gardiens de but
Hugo Lloris (Olympique lyonnais) 90 90 90 90 90 90 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine 90 Capitaine
Steve Mandanda (Olympique de Marseille) 90 Capitaine
Cédric Carrasso (Girondins de Bordeaux) 90
Défenseurs
Philippe Mexès (AS Rome, puis Milan AC) 90 90 But inscrit 90
Adil Rami (Lille OSC, puis Valence CF) 90 90 89 Remplacé 90 Carton jaune 64 Entré  susp. 90 90 Carton jaune 90 90 90
Bacary Sagna (Arsenal) 90 90 90 Carton jaune 90 80 Remplacé 90
Éric Abidal (FC Barcelone) 90 90 14 Entré  90 (Capitaine 46e) Carton jaune 90 Capitaine 90 90 90 90
Patrice Évra (Manchester United) 90 90 90 90 90 45Remplacé 90 Carton jaune
Gaël Clichy (Arsenal, puis Manchester City) 90 90 Carton jaune
Anthony Réveillère (Olympique lyonnais) 90 Carton jaune 90 10 Entré  90 45Entré  But inscrit 90 90
Mamadou Sakho (Paris SG) 1 Entré  90 76 Remplacé 90
Younès Kaboul (Tottenham Hotspur) 90 But inscrit 26 Remplacé 90 90 90
Mathieu Debuchy (Lille OSC) 90 Carton jaune 90 Carton jaune
Laurent Koscielny (Arsenal) 90 Carton jaune
Jérémy Mathieu (Valence CF) 90
Milieux
Alou Diarra (Girondins de Bordeaux, puis Olympique de Marseille) 90 Capitaine 90 Capitaine Carton jaune 90 Capitaine 45 Capitaine Remplacé 90 Capitaine 8 Entré  Carton jaune 90
Yann M'Vila (Stade rennais) 60 Remplacé 90 3 Entré  90 45 Entré  90 Carton jaune 90 But inscrit 90 Carton jaune 90 90 59 Remplacé 42 Remplacé
Florent Malouda (Chelsea) 90 90 59 Remplacé 90 But inscrit 25 Entré  17 Entré  65 Remplacé 81Remplacé 90 But inscrit 61 Remplacé 17 Entré 
Yoann Gourcuff (Olympique lyonnais) 86 Remplacé 90 But inscrit 2 Entré 
Jérémy Ménez (AS Rome, puis Paris SG) 69 Remplacé Carton jaune 60 Remplacé 65 Remplacé 25 Entré  90 90 17 Entré 
Abou Diaby (Arsenal) 30 Entré  72 Remplacé 14 Entré  45 Entré 
Yohan Cabaye (Lille OSC, puis Newcastle United) 4 Entré  76 Remplacé 45 Remplacé 25 Entré  75 Remplacé 47 Remplacé 61 Remplacé Carton jaune 90
Samir Nasri (Arsenal, puis Manchester City) 90 Capitaine 88 Remplacé 90 65 Remplacé 90 15 Entré  90 90 But inscrit
Franck Ribéry (Bayern Munich) 90 31 Entré  90 26 Entré  90 90 64 Remplacé 73 Remplacé
Blaise Matuidi (AS Saint-Étienne, puis Paris SG) 87 Remplacé 76 Remplacé 13 Entré 
Marvin Martin (FC Sochaux-Montbéliard) 14 Entré  But inscrit But inscrit 90 77 Remplacé 9 Entré  90 43 Entré  29 Entré  26 Entré  90
Charles N'Zogbia (Wigan, puis Aston Villa) 72 Remplacé
Mathieu Valbuena (Olympique de Marseille) 72 Remplacé 71 Remplacé
Maxime Gonalons (Olympique lyonnais) 31 Entré  48 Entré 
Attaquants
Karim Benzema (Real Madrid) 85 Remplacé But inscrit 90 75 Remplacé 90 25 Entré  65 Remplacé 90 But inscrit 90 64 Remplacé 73 Remplacé
Loïc Rémy (Olympique de Marseille) 21 Entré  30 Entré  18 Entré  64 Remplacé 17 Entré  90 But inscrit 19 Entré  90 But inscrit 82 Remplacé 26 Entré  But inscrit 73 Remplacé
Kevin Gameiro (FC Lorient, puis Paris SG) 5 Entré  15 Entré  65 Remplacé But inscrit 12 Entré  25 Entré  29 Entré  59 Remplacé
Guillaume Hoarau (Paris SG) 78 Remplacé
Bafétimbi Gomis (Olympique lyonnais) 79 Remplacé
Djibril Cissé (Panathinaïkos, puis Lazio Rome) 11 Entré 
Olivier Giroud (Montpellier HSC) 31 Entré  17 Entré 

Buteur[modifier | modifier le code]

3 But inscrit But inscrit But inscrit
Loïc Rémy (Drapeau : Chili Chili, Drapeau : Albanie Albanie, Drapeau : États-Unis États-Unis)

2 But inscrit But inscrit
Marvin Martin (Drapeau : Ukraine Ukraine 2)
Karim Benzema (Drapeau : Brésil Brésil, Drapeau : Albanie Albanie)
Florent Malouda (Drapeau : Biélorussie Biélorussie, Drapeau : Albanie Albanie)

1 But inscrit
Philippe Mexès (Drapeau : Luxembourg Luxembourg)
Yoann Gourcuff (Drapeau : Luxembourg Luxembourg)
Kevin Gameiro (Drapeau : Ukraine Ukraine)
Younès Kaboul (Drapeau : Ukraine Ukraine)
Yann M'Vila (Drapeau : Albanie Albanie)
Anthony Réveillère (Drapeau : Albanie Albanie)
Samir Nasri (Drapeau : Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine)

Passeurs[modifier | modifier le code]

4 passes décisives
Karim Benzema (Drapeau : Biélorussie Biélorussie pour Florent Malouda, Drapeau : Ukraine Ukraine pour Marvin Martin, Drapeau : Chili Chili pour Loïc Rémy, Drapeau : Albanie Albanie pour Yann M'Vila)

3 passes décisives
Marvin Martin (Drapeau : Ukraine Ukraine pour Younès Kaboul, Drapeau : Albanie Albanie pour Anthony Réveillère, Drapeau : États-Unis États-Unis pour Loïc Rémy)

2 passes décisives
Samir Nasri (Drapeau : Luxembourg Luxembourg pour Philippe Mexès, Drapeau : Albanie Albanie pour Loïc Rémy)

1 passe décisive
Jérémy Ménez (Drapeau : Brésil Brésil pour Karim Benzema)
Loïc Rémy (Drapeau : Albanie Albanie pour Florent Malouda)

Maillot[modifier | modifier le code]

Pour la première fois de son histoire, l'équipe de France porte en 2011 un maillot confectionné par l'équipementier Nike.

Couleurs Bleu, blanc et rouge
Marque Nike
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile bis
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur bis

Audiences télévisuelles[modifier | modifier le code]

Jour de diffusion Match Compétition Diffuseur Téléspectateurs Part d'audience
France – Brésil Amical TF1 8 010 000 32,6%
Luxembourg – France Qualifications Euro 2012 M6 6 520 000 27,3%
France – Croatie Amical TF1 7 590 000 29,7%
Biélorussie – France Qualifications Euro 2012 5 800 000 26,6%
Ukraine – France Amical %
Pologne – France %
France – Chili 5 670 000 29,2%
Albanie – France Qualifications Euro 2012 7 000 000 29,0%
Roumanie – France M6 6 180 000 24,2%
France – Albanie TF1 7 000 000 29,1%
France – Bosnie-Herzégovine 8 210 000 31,4%
France – États-Unis Amical 5 400 000 23,0%
France – Belgique 6 000 000 24,3%

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com
  2. « Nike décroche au prix fort le maillot de l'équipe de France de football », lemonde.fr, 23 février 2008.
  3. « Amical : France-Brésil en février 2011 », football365.fr, 26 novembre 2009.
  4. « Calendrier des Bleus d'après le site de la FFF », fff.fr, 16 octobre 2010.
  5. « La série continue », lequipe.fr, 9 février 2011.
  6. « Just Fontaine fan de Karim Benzema », 20 minutes, 23 mars 2011
  7. « La victoire, c'est tout », lequipe.fr, 25 mars 2011.
  8. « Peut mieux faire », lequipe.fr, 29 mars 2011.
  9. « Blanc-Bilic : “Tout va bien” », lequipe.fr, 30 mars 2011.
  10. « Maxime Bossis est intervenu auprès des joueurs de l'équipe de France », football.fr, 1er juin 2011
  11. « Un doublé et après ? », sur http://www.lequipemag.fr/,
  12. « Blanc attend plus de Nasri », France Football, 25 août 2011.
  13. « Nasri préférerait que Blanc lui dise certaines choses "entre quat'zyeux" », 20 minutes, 29 août 2011.
  14. « Quand Ribéry se fait dérouiller », Le 10 Sport, 30 août 2011.
  15. « Evra se croit irremplaçable », Foot Mercato, 1er septembre 2011.
  16. « EDF : Evra, Ribéry… Le début de la zizanie », spacefoot.com, 1er septembre 2011.
  17. « Nasri et Blanc arrêtent leur duo », Eurosport, 3 septembre 2011.
  18. « France-Roumanie : L'Express rejoue le match », L'Express, 7 septembre 2011
  19. « Giresse : "Pas de vraie ossature" », L'Équipe, 13 novembre 2011
  20. « Classement mondial », fr.fifa.com, 13 avril 2011, consulté le 15 juin 2011.
  21. « Liste des joueurs sélectionnés par Laurent Blanc », sur fff.fr, Fédération française de football (consulté le 29 mai 2011)
  22. « L'encadrement des Bleus », sur fff.fr, Fédération française de football (consulté le 29 mai 2011)