Zero no tsukaima

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Le familier de l’incapable

Zero no tsukaima

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logotype de Zero no tsukaima tel qu'il peut être vu dans le générique d'ouverture du premier anime.

ゼロの使い魔
(Le Familier du Zéro)
Genre Comédie romantique, Aventure
Thèmes Magie, complot, chevalerie
Nouvelle
Auteur Noboru Yamaguchi (auteur)
Illustrateur Eiji Usatsuka
Éditeur Drapeau du Japon Media Factory
Sortie initiale 25 juin 200425 février 2011
Volumes 20 + 3
Anime japonais : Zero no Tsukaima
Producteur
Yoshiaki Iwasaki
Studio d’animation J.C. Staff
Licence Drapeau du Japon Chiba Television Broadcasting
Chaîne Drapeau du Japon Chiba Television Broadcasting
1re diffusion 3 juillet 200625 septembre 2006
Épisodes 13
Manga
Auteur Nana Mochizuki
Éditeur Drapeau du Japon Media Factory
Prépublication Drapeau du Japon Monthly Comic Alive
Sortie initiale 27 juillet 2006en cours
Volumes 7
Jeu vidéo : Zero no Tsukaima: Shōakuma to Shunpū Concerto
Éditeur Marvelous Interactive
Développeur Marvelous Interactive
Genre Visual novel
Plate-forme PlayStation 2
Sortie 15 février 2007
Anime japonais : Zero no Tsukaima ~ Futatsuki no Kishi ~
Producteur
Yū Kō
Studio d’animation J.C. Staff
Licence Drapeau du Japon Chiba Television Broadcasting
Chaîne Drapeau du Japon Chiba Television Broadcasting
1re diffusion 9 juillet 200724 septembre 2007
Épisodes 12
Manga : Zero no Tsukaima Gaiden ~ Tabatha no Bōken ~
Cible
éditoriale
Seinen
Auteur Takuto Kon
Éditeur Drapeau du Japon Media Factory
Prépublication Drapeau du Japon Monthly Comic Alive
Sortie initiale 27 octobre 2007en cours
Volumes 5
Anime japonais : Zero no Tsukaima ~ San mai hime no rinbu ~
Producteur
Yū Kō
Studio d’animation J.C. Staff
Licence Drapeau du Japon Chiba Television Broadcasting
Chaîne Drapeau du Japon Chiba Television Broadcasting
1re diffusion 6 juillet 200821 septembre 2008
Épisodes 12
OAV japonais : Zero no Tsukaima ~ San mai hime no rinbu ~ OAV
Producteur
Yū Kō
Studio d’animation J.C. Staff
Durée 24 minutes
Sortie
Épisodes 1
Manga : Zero no Tsukaima Chevalier
Cible
éditoriale
Seinen
Auteur Yukari Higa
Éditeur Drapeau du Japon Media Factory
Prépublication Drapeau du Japon Monthly Comic Alive
Sortie initiale 23 août 2010en cours
Volumes 1
Manga : Zero no Chukaima - Yôchien Nano!
Cible
éditoriale
Seinen
Auteur Masaya Takamura
Éditeur Drapeau du Japon Media Factory
Prépublication Drapeau du Japon Monthly Comic Alive
Sortie initiale 23 août 2010en cours
Volumes 1
Anime japonais : Zero no Tsukaima F
Studio d’animation J.C. Staff
1re diffusion 7 janvier 201224 mars 2012
Épisodes 12

Zero no tsukaima (ゼロ・の・使い魔, Le familier de l'incapable?, lit. Le familier du zéro) est une série de light-novels japonaise écrite par Noboru Yamaguchi et illustrée par Eiji Usatsuka, elle mêle un univers d'heroïc-fantasy à un fond comique. Elle est publiée par Media Factory depuis juin 2004 et compte actuellement[1] 20 tomes dans la série principale et 3 tomes dans une série spin-off sur l'un des personnages secondaires.

Elle a été adaptée en anime à 4 reprises depuis 2006 :

  • Zero no tsukaima, diffusée au Japon entre juillet et septembre 2006 ;
  • Zero no tsukaima ~ Futatsuki no kishi ~ (ゼロ・の・使い魔 ~ 双月・の・騎士 ~, Le familier du Zéro : Le chevalier des deux lunes?), diffusée entre juillet et septembre 2007 ;
  • Zero no tsukaima ~ San mai hime no rinbu (Princess no rondo) ~ (ゼロ・の・使い魔 ~ 三・美・姫・の・輪舞 (プリンセッセ・の・ロンド)~, Le familier du Zéro : Le rondo des trois belles princesses (Le rondo des princesses)?), diffusée entre juillet et septembre 2008.
  • Zero no tsukaima F (ゼロの使い魔F, Le famillier du Zéro : F?) Le F signifie final, étant donné que cette dernière saison clôturera la série et inclura la fin du roman dans son déroulement. Elle a été finalement diffusée entre janvier et mars 2012.

Elle a également été adaptée en manga depuis 2006 :

  • Zero no tsukaima, dessiné par Nana Mochizuki ;
  • Zero no tsukaima gaiden : Tabatha no bōken (ゼロ・の・使い魔・外伝・タバサ・の・冒険, Le familier du Zéro, histoire parallèle : Les aventures de Tabitha?), dessiné par Takuto Kon.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans le monde d'Halkeginia, tous les nobles naissent avec un don leur permettant d'utiliser la magie. Cependant, la jeune Louise de la Vallière, élève à l'académie de magie du royaume de Tristain, présente des résultats si désastreux dans ses diverses tentatives que ses camarades doutent de ses pouvoirs. Étant en deuxième année, elle souhaite profiter de la cérémonie du familier pour prouver à tous qu'elle a des pouvoirs.

À Tokyo, le jeune Saito Hiraga se trouve à Akihabara pour faire réparer son ordinateur portable lorsqu'un cercle de lumière apparait devant lui. Intrigué, il se rapproche et se fait absorber par ce qui se révèle être un portail inter-dimensionnel. Il a été choisi pour devenir le familier de la jeune noble et ainsi accomplir leur fabuleux destin, celui des élus du Néant.

Univers[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Personnages de Zero no tsukaima.
  • Louise Françoise Le Blanc de la Vallière (ルイズ・フランソワーズ・ル・ブラン・ド・ラ・ヴァリエール, Ruizu Furansowāzu ru buran do ra variēru?) est l'héroïne de la série ; c'est une jeune noble de 16 ans du royaume de Tristain, étudiante en 2e année dans l'académie de magie de son pays.
    Présentée comme une magicienne ratée au début de la série, elle se révèle par la suite être l'un des porteurs du légendaire élément perdu du Néant.
    Elle présente une attitude hautaine et parfois cruelle avec Saito, c'est souvent pour renier les sentiments qu'elle éprouve envers lui et ne veut pas s'avouer.
  • Saito Hiraga (平賀才人, Hiraga Saito?) est le héros de la série ; c'est un jeune japonais de 17 ans sans histoire qui, en raison de sa trop grande curiosité, va se retrouver un beau jour propulsé au milieu d'un autre monde.
    Présenté très tôt comme le nouveau Gandalf, un mythique héros ayant aidé le Fondateur Brimir 6 000 ans plus tôt, il peut comprendre instantanément l'utilisation de tout objet ou dispositif fabriqué comme une arme.
    Assez naïf dans les relations humaines et très porté sur l'auto-humiliation, il a tendance à prendre au premier degré toutes les remarques que fait Louise ou à ne pas se considérer assez bien pour elle.

Halkeginia[modifier | modifier le code]

Carte de Halkeginia
Carte de l'Halkeginia

L'Halkeginia (ハルケギニア, Harukeginia?) est le continent dans lequel prend place l'histoire des différentes versions de Zero no tsukaima. Culturellement, géographiquement et politiquement, l'Halkeginia rappelle l'Europe entre le XVe siècle et le XVIIe siècle à quelques différences près.

Dans cette réalité, il y a deux lunes qui gravitent autour de la planète, l'une est petite et rose et l'autre est plus grande et bleue.

Dans ce monde, ou tout du moins sur ce continent en particulier, la magie a pris la place de la technologie dès qu'il s'agit de simplifier des tâches ardues. En raison de cela, les nobles doués de magie ont un statut social bien plus élevé que les simples roturiers. À côté de cela, la technologie du monde terrestre est si avancée à leurs yeux que le moindre objet moderne semble pour eux être un artefact magique de grande puissance.

La religion y étant pratiquée est de forme abrahamique et ressemble assez fortement au catholicisme, plusieurs références à la tradition et à l'histoire de ce mouvement religieux, dont notamment l'existence d'un pape en Romalia et la persécution d'un courant proche du protestantisme de la même façon que l'intolérance religieuse a été pratiquée dans le passé de l'Europe. De plus, une guerre religieuse a éclaté autrefois entre les fidèles humains du Fondateur Brimir[2] et les elfes qui vénère au contraire celui qui est assimilé à Satan[3]. L'un des points cruciaux de leur croyance est la collaboration de Brimir avec quatre familiers humains : le Gandalf (la main gauche de Dieu), le Windalf (la main droite de Dieu), le Myozitnir (le cerveau de Dieu) et Lisbrachir (le cœur de Dieu). Ces quatre héros, censés protéger les manipulateurs du Néant, sont vus comme des élus divins par certains. En revanche, les elfes les voient plutôt comme des destructeurs de Mondes car selon leur croyance, si les 4 familiers et les 4 maîtres venaient à être réunis sur la Terre-Sainte, cela signifierait la fin du monde.

Tristain[modifier | modifier le code]

Pavillon royal du Royaume de Tristain
Pavillon royal du Royaume de Tristain

Tristain (トリステイン, Torisutein?) est un royaume au nord de l'Halkeginia où se situe la majeure partie de l'histoire, la langue officielle est le français. Au début du récit, il est régi par le cardinal Mazarin à la suite de la mort du roi Philippe III. La princesse Henrietta est couronnée reine au cours du récit après la bataille de Tarbes. De petite taille par rapport aux 2 géants que sont Gallia et Germania, Tristain ne peut militairement pas rivaliser avec ces pays. Le pays reste indépendant en raison des alliances politiques qu'il a conclues avec Germania et du statut de neutralité que lui confère l'académie de magie.

Sa capitale est Tristania et se situe au nord-ouest du pays. Un autre lieu important du pays est l'académie, située à 2 heures de cheval de Tristania[4].

L'emblème royal est le lys blanc sur fond bleu ciel. La famille royale est censée être l'une des quatre familles descendantes du fondateur Brimir et, en tant que tel, est susceptible de donner naissance à un porteur du Néant[5]. La famille royale est en possession du livre de prière de Brimir et du Rubis de l'Eau, elle fait acquisition au cours du récit du Rubis de l'Air qui appartenait à la maison Tudor d'Albion.

Bien que plusieurs villes et territoires féodaux soient en réalité français, le royaume de Tristain peut être comparé à la Belgique et aux Pays-Bas dans l'Europe moderne.

Lieux connus :

  • La Rochelle (ラ・ロシェール?), port aérien à deux jours de cheval de Tristania.
  • Tarbes (タルブ?), village natal de Siesta situé près de la Rochelle.
  • Lac Ragdorian (ラグドリアン湖?), lac habité par l'esprit de l'eau, à la frontière entre Gallia et Tristain.
  • D'Angleterre (ダングルテール)?), village natal d'Agnès, détruit lors la traque au protestant.
  • La Vallière (ド・ラ・ヴァリエール?), duché au nord-est de Tristain, à la frontière de Germania, voisin des Von Anhalt Zerbst, à trois jours de cheval de Tristania.
  • Des Ornières (ド・オルニエール?), territoire féodal à l'abandon, il est légué au chevalier Saito de Hiraga au cours du tome 16.

Albion[modifier | modifier le code]

Albion (アルビオン, Arubion?), surnommé le pays blanc[6], est un royaume de l'Halkeginia situé sur une île flottant dans les cieux. Dirigé en début de récit par James I[7] de la maison Tudor, la royauté est renversée au cours du tome 2 par une faction de Reconquista et les héritiers sont tous tués à l'exception de Tiffania Westwood Tudor d'Albion.

Devenu la Sainte République d'Albion[8], elle est dirigée par Oliver Cromwell[9]. Après la guerre, une force d'occupation composée de Tristain, Germania et Gallia gère le pays dans l'objectif de restaurer la royauté.

Sa capitale est Londinium[8] et se situe à l'est de l'île.

Il peut être comparé au Royaume-Uni dans l'Europe moderne bien que quelques lieux soient issus de l'Allemagne.

Lieux connus :

  • Rosais (ロサイス?), port aérien
  • Newcastel (ニューカッスル?), dernier bastion des Tudor, détruit lors de leur défaite.
  • Saxe-Gotha (サウスゴータ?), ville d'origine de Mathilde, Longueville et Fouquet, base des forces de Tristain et de Germania.
  • Westwood (ウェストウッド?), forêt où habitait Tiffania.

Gallia[modifier | modifier le code]

Gallia (ガリア, Garia?) est un royaume situé à l'ouest de l'Halkeginia. Il était dirigé par le roi Joseph III, le véritable instigateur de Reconquista et utilisateur du Néant. Après sa mort sa nièce, Charlotte lui succède.

Sa capitale officielle est Lutèce mais c'est à Versailles que se trouve le palais royal.

L'emblème royal est composé de 2 cannes croisées. La famille royale a des problèmes relationnels puisque l'actuel roi a assassiné son frère, empoisonné sa belle-sœur et tenté à plusieurs reprises de tuer sa nièce. La famille royale est en possession du Rubis de la Terre et a acquis la boite à musique de Brimir en la volant à la famille royale d'Albion. Il peut être comparé à la France et à la Suisse dans l'Europe moderne.

Lieux connus :

  • Eginheim (エギンハイム?), village près de la frontière avec Tristain, situé dans la Forêt Noire, une colonie d'hommes-oiseaux vit tout près.
  • Orléans (オルレアン?), duché de la famille royale, situé au bord du lac Ragdorian.
  • Lac Ragdorian (ラグドリアン湖?), lac habité par l'esprit de l'eau, à la frontière entre Gallia et Tristain.
  • Forteresse d'Al Hambra (アーハンブラ城?), forteresse de l'armée royale.

Germania[modifier | modifier le code]

Germania (ゲルマニア, Gerumania?) est un empire situé à l'est de l'Halkeginia. Il est dirigé par l'empereur Albrecht III[8]. Contrairement aux autres nations qui privilégient très fortement la naissance pour désigner les nobles et donc la capacité à utiliser la magie (noblesse d'extraction), Germania compte parmi ses nobles des gens incapables de pratiquer la magie. Pour cette raison, le pays est souvent considéré comme barbare par les nobles des autres pays.

Sa capitale est Vindobona[8], elle est située au sud-ouest du pays.

Il peut être comparé à l'Allemagne et à l'Autriche dans l'Europe moderne et (dans une moindre mesure) à la Russie.

Lieux connus :

  • Anhalt Zerbst (アンハルツ・ツェルプストー?), territoire féodal au nord-ouest de Germania, à la frontière de Tristain, voisin des de la Vallière.

Grudenholf[modifier | modifier le code]

Grudenholf (クルデンホルフ, Kurudenhorufu?) est un grand-duché situé entre Tristain et Galia. Il est militairement dépendant de Tristain mais reste politiquement indépendant.

L'héritière du trône, Béatrice Yvonne von Grudelhorf entre en première année à l'académie de magie de Tristain au cours du récit. Bien qu'elle en ait peur au début, elle devient amie avec Tiffania.

Il peut être comparé au Duché de Luxembourg dans l'Europe moderne.

Romalia[modifier | modifier le code]

Romalia (ロマリア, Romaria?) est un royaume religieux situé au sud de l'Halkeginia sur une péninsule. Elle fut un temps dirigée par une famille royale descendant de Brimir mais est aujourd'hui dirigée par un équivalent du Pape.

Le dirigeant actuel est un descendant de la famille royale de Romalia et est un porteur du Néant. Son familier, le Windalf, n'est autre que Giulio Cesare.

La famille royale était détentrice du Rubis de Feu et du quatrième trésor de Brimir.

Romalia peut être comparée au Vatican ainsi qu'à l'Italie moderne.

Autres pays[modifier | modifier le code]

Sahara[modifier | modifier le code]

Sahara est un pays désertique qui n'est pas situé sur l'Halkeginia mais sur le continent au sud de celui-ci. C'est l'une des nations elfiques.

La Terre-Sainte[modifier | modifier le code]

Terre mythique où Brimir aurait vécu, elle est actuellement un territoire elfique. Le but officiel de Reconquista est de la reconquérir après avoir fait de l'Halkeginia un seul royaume.

Il n'est pas précisé où elle se trouve, cependant les similarités entre l'Europe et le monde d'Halkeginia suggèrent qu'elle se situerait au sud-est d'Halkeginia de la même manière que le sont l'Israël et la Palestine pour l'Europe.

Rub al-Khali[modifier | modifier le code]

Terres humaines situées loin à l'est au-delà des territoires elfiques[8], elles sont décrites comme bien plus avancées technologiquement que les territoires d'Halkeginia. Saito prétend venir de ce pays face aux personnes ignorant ses véritables origines. Sasaki Takeo, le grand-père de Siesta, bien que venant lui aussi du Japon prétendait également venir de là-bas.

Les familiers du Néant[modifier | modifier le code]

Une chanson, La Chanson des familiers du Néant, chantée par le Prophete[10] décrit les pouvoirs et les aptitudes de chacun des quatre mythiques familiers et de leurs réincarnations.

« La main gauche de Dieu est Gandalf, le vaillant Bouclier du Seigneur.

De sa main gauche, il tient une grande épée, de sa main droite, il brandit une longue lance, me protégeant d'une éternelle vigilance. »

Le premier familier. Il est capable de comprendre le mode de fonctionnement et de manipuler toutes les armes occasionnant des dégâts physiques. Sur sa main gauche apparaissent les runes gandalf[11].

« La main droite de Dieu est Windalf, la bienveillante Flûte du Seigneur.

Il domine toutes les bêtes de la vie, me conduisant à travers la terre, le ciel et la mer. »

Le second familier. Il est capable de comprendre et manipuler n'importe quelle créature vivante jusqu'à une certaine distance. Sur sa main droite apparaissent les runes windalf.

« L'esprit de Dieu est Myoznitnir, le livre qui porte la cristallisation de la pensée.

Il porte toutes les connaissances et fournit des conseils chaque fois que je suis dans le besoin. »

Le troisième familier. Il est capable comprendre le mode de fonctionnement et de manipuler tous les artefacts magiques. Sur son front apparaissent les runes mïoznitnir[12].

Tifania n'arrivant pas à se rappeler le dernier couplet sur le quatrième familier[13], on ignore à la fois la fonction et le nom de celui-ci. Selon Derflinger, sa marque runique devrait être inscrite sur le cœur de son porteur. Il s'appellerait Lisbrachir.

On apprend plus tard que le familier portant les runes lifdrasir sur la poitrine et est désigné comme le Cœur du Seigneur. Ce familier a le pouvoir d'amplifier la magie du Néant mais l'utilisation de ce pouvoir consume peu à peu l'esprit du familier jusqu'à la mort de celui-ci[14].

Roman[modifier | modifier le code]

Zero no tsukaima a commencé comme série de light novels écrite par Noboru Yamaguchi et illustrée par Eiji Usatsuka. Le premier volume a été publié au Japon le 25 juin 2004 et le dernier en décembre 2007. Au total, treize volumes ont été publiés par Media Factory. Une histoire parallèle, Les aventures de Tabitha, a été publiée en deux volumes.

Anime[modifier | modifier le code]

Zero no tsukaima a été adapté en une série anime de quatre saisons par le studio d'animation J.C. Staff. La première saison, diffusée au Japon entre le 3 juillet 2006 et le 25 septembre 2006, contenait treize épisodes. La seconde saison, connue sous le titre de Zero no tsukaima: Futatsuki no kishi a été diffusée au Japon entre le 9 juillet 2007, et le 24 septembre 2007, celle-ci contenait 12 épisodes; la diffusion de la troisième saison contenant 12 épisodes a débuté le 6 juillet 2008.

La première saison avait comme thème d'ouverture "First kiss" de Ichiko, et le thème de fermeture était "Mes vrais sentiments" (ホントノキモチ, Honto no Kimochi?) de Rie Kugimiya. Les thèmes d'ouverture et de fermeture pour la seconde saison étaient respectivement: "I Say Yes" de Ichiko, et "Suki!? Kirai!? Suki!!!" (スキ!? キライ!? スキ!!!, lit. Amour?! Haine?! Amour!!!?) de Rie Kugimiya. Les génériques de début de la série ont tous été interprétés par Ichiko et ceux de fin par Rie Kugimiya, également seiyu de l'héroïne[15],[16].

Zero no Tsukaima[modifier | modifier le code]

Zero no Tsukaima ~ Futatsuki no kishi ~[modifier | modifier le code]

Zero no Tsukaima ~ Prinsesse no Rondo ~[modifier | modifier le code]

Zero no Tsukaima F[modifier | modifier le code]

Diffusée du 7 janvier 2012 jusqu'à la fin mars 2012, cette saison comporte 12 épisodes.

Cette saison marque la fin de la version animée de la saga Zero no tsukaima.

Histoire: Le pape Vottorio pense que la manifestation des 4 mages du Néant est liée à une grande menace qui plane sur Halkeginia et tente de les réunir. Bien qu'il sache que l'un d'entre eux soit leur ennemi juré, il organise une cérémonie visant à rassembler les mages du vide et à leur donner plus de pouvoir, tandis que Joseph tente de récupérer les reliques du fondateur de Brimir. Ce dernier perdra la vie lors d'une mission qui échouera grâce à l'intervention de Saito.

Mais bientôt, une menace encore plus grande vient perturber le quotidien de Saito et Louise dans leur nouvelle demeure. Réveillé par l'utilisation du Libraschir, un redoutable dragon ancien fait son apparition. Ce dernier est attiré par le pouvoir des mages du Néant et devient plus fort en les dévorant.

Durant cette saison, Saito devra assumer son rôle de chevalier de la cour, diriger les chevaliers d'Ondine, calmer les situations conflictuelles entre Louise, Siesta, Tifania et Tabitha dans sa demeure, assurer son rôle de familier de Louise tout en essayant de concrétiser ses sentiments à son égard, mais il devra faire un choix : choisir Louise, Siesta, Charlotte, Tifania ou Henrietta ? Pendant un temps, il deviendra également le familier de Tifania. Quant à Louise, au moment crucial, elle devra choisir entre utiliser le pouvoir de Libraschir qui épuise la vie de Saito pour sauver son monde ou l'abandonner au Japon pour lui éviter de se sacrifier pour un monde qui n'est pas le sien.

Manga[modifier | modifier le code]

Une série manga illustrée par Nana Mochizuki a commencée à être pré-publiée dans le magazine de manga Japonais Monthly Comic Alive le 27 juillet 2006. Pour l'instant, deux volumes ont été publiés par Media Factory.

Zero no Tsukaima[modifier | modifier le code]

Zero no Tsukaima gaiden : Tabitha no bōken[modifier | modifier le code]

Zero no Tsukaima Chevalier[modifier | modifier le code]

Zero no Tsukaima - Yôchien Nano![modifier | modifier le code]

Jeu vidéo[modifier | modifier le code]

Une adaptation en visual novel sort en février 2007 sur PlayStation 2 sous le nom Zero no Tsukaima: Shōakuma to Shunpū Concerto. Le jeu est développé et édité par Marvelous Interactive.

Zero no tsukaima ~ Koakuma to Harukaze no Concerto ~[modifier | modifier le code]

Un visual novel a été développé par Marvelous Interactive sous le titre Zero no tsukaima: Koakuma to Harukaze no Concerto (ゼロの使い魔 小悪魔と春風の協奏曲?, ) pour la console PlayStation 2. Le jeu a été mis en vente en édition standard et en édition limitée le 15 février 2007 au Japon.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Dans l'épisode 4 de l'anime Asobi ni Iku yo!, Louise et Tiffania apparaissent très clairement vers 12’15”.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. au 25 février 2011
  2. Brimir le Rumiru Yuru Viri Vee Varutori (ブリミル・ル・ルミル・ユル・ヴィリ・ヴェー・ヴァルトリ?)
  3. Il est appelé le démon du désert dans l'épisode 3 de la troisième série. De plus, dans ce même épisode, la référence faite à la guerre ne parle pas de guerre entre les humains et les elfes mais entre Halkeginia et les elfes, il est donc possible que les elfes soient à comparer aux musulmans d'un point de vue non pas religieux mais historique.
  4. 2 jours à pieds
  5. La famille de la Vallière est une branche bâtarde de la famille royale, ce qui explique que Louise soit une porteuse.
  6. Le royaume est nommé ainsi en raison de l'important brouillard blanc se trouvant juste sous l'île. Il apparait en raison des chutes d'eau qui se répandent dans le ciel. Cf. tome 2
  7. Cf. tome 2.
  8. a, b, c, d et e Cf. tome3
  9. Dans l'anime, il est capturé à la fin de la première saison puis tué et remplacé par Sheffield au début de la seconde. Cet évènement n'existe pas dans les romans
  10. Cf. tome 7.
  11. Dans l'anime, les runes gundolf se lisant Gundolf sont toutefois utilisées.
  12. Dans l'anime, les runes mïodaitnir se lisant Mïodaitnir sont toutefois utilisées.
  13. Ironiquement, celui qui lui est destinée.
  14. Saison 4, épisode 09 du dessin animé : "Le couronnement de Tabitha".
  15. « Zero no Tsukaima », AnimeKa Network (consulté le 30-12-2007)
  16. (en) « Zero no Tsukaima saison 3 », Anime News Network (consulté le 10-07-2008)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :