Ikki Tousen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Ikki Tousen

一騎当千
(Ikkitōsen)
Genre Comédie, Action, Ecchi, Amour
Thèmes Arts martiaux, amitié, scolarité
Manga
Cible
éditoriale
Seinen
Auteur Yūji Shiozaki
Éditeur Drapeau du Japon Wani Books
Drapeau de la France Panini Comics
Prépublication Drapeau du Japon Comic Gum
Sortie initiale 2000 – en cours
Volumes 22
Anime japonais : Ikki Tousen
Réalisateur
Studio d’animation J.C.Staff
Licence Drapeau du Japon AT-X
Drapeau de la France Kazé
Chaîne Drapeau du Japon AT-X, UHF television stations (tvk, Mie television, Chiba TV, TV Saitama, Sun Television
1re diffusion
Épisodes 13
Anime japonais : Ikki Tousen Dragon Destiny
Réalisateur
Studio d’animation ARMS
Licence Drapeau de la France Kazé
Chaîne Drapeau du Japon AT-X, Chiba TV, KBS Kyoto, tvk, Tokyo MX, Sun Television, TV Aichi, TV Saitama
1re diffusion
Épisodes 12 + 6 OAV
Anime japonais : Ikki Tousen Great Guardians
Réalisateur
Kōichi Ōhata
Studio d’animation ARMS
Chaîne Drapeau du Japon AT-X, Chiba TV, TV Saitama, TV Aichi, tvk, Sun TV, TOKYO MX
1re diffusion
Épisodes 12 + 6 OAV
Anime japonais : Ikki Tousen Xtreme Xecutor
Réalisateur
Kōichi Ōhata
Studio d’animation TNK (studio) et ARMS
Chaîne Drapeau du Japon AT-X, Chiba TV, tvk, TV Saitama, Tokyo MX, TV Aichi, Sun Television
1re diffusion
Épisodes 12 + 6 OAV
OAV japonais : Ikki Tousen: Shūgaku Tōshi Keppū-roku
Réalisateur
Studio d’animation ARMS
Licence Drapeau du Japon Media Factory
Sortie
Épisodes 1
Anime japonais
1re diffusion 2014 – prévu

Ikki Tousen (一騎当千, Ikkitōsen?, litt. « Une personne en valant mille ») est un manga de Yūji Shiozaki basé sur le livre Histoire des Trois Royaumes de Luo Guanzhong. Il est prépublié depuis 2000 dans le magazine Comic Gum, et vingt-deux volumes sont sortis en janvier 2014. La version française du manga est licenciée par Panini Comics mais seuls douze volumes ont été publiés.

Suite au succès du manga, une série d'animation a été adaptée par plusieurs studios d'animation et est diffusée depuis le sur AT-X au Japon. La série est découpée sous forme de saisons, la première se nomme Ikki Tousen composé de 13 épisodes, la deuxième Ikki Tousen Dragon Destiny de 12 épisodes et 6 OAV, la troisième Ikki Tousen Great Guardians de 12 épisodes et 6 OAV, la quatrième Ikki Tousen Xtreme Xecutor de 12 épisodes et 6 OAV. Il y a aussi un OAV spéciale intitulé Ikki Tousen: Shūgaku Tōshi Keppū-roku sorti le au Japon[1],[2]. Une cinquième saison est prévue pour 2014[3].

En France, l'anime est diffusé sur Gong et sur Game One depuis .

Synopsis[modifier | modifier le code]

Les histoires sont différentes dans chaque saison mais les personnages restent les mêmes.

Ikki Tousen[modifier | modifier le code]

Dans la région du Kanto, au Japon, les élèves des sept écoles se font la guerre suivant un système d'alliances et de trahison dans le but de conquérir plus de pouvoir et plus de territoires. Chaque élève qui se bat pour une école est nommé « Toushi » et porte une étrange pierre à la forme d'une moitié de ying-yang sur l'oreille gauche nommée « magatama » (ou perle sacrée) qui renferme l'âme d'un personnage historique de l’ère Sangokushi, le destin de chaque combattant est régi par le destin de l'âme contenue dans son magatama. Le but révélé de chaque personnage est de vaincre son destin, de le modifier. Hakufu Sonsaku, une jeune fille bien proportionnée, qui adore se battre et qui est stupide à souhait, arrive pour la première fois au Japon où elle va vivre et aller à la même école que son cousin Kōkin Shūyu. Elle fait une entrée remarquée dés le premier jour en battant à plat couture plusieurs combattants de l'école. Une rumeur se met alors à circuler ; elle serait la réincarnation du Toushi le plus puissant qui ait marqué l'histoire il y a 1800 ans…

Ikki Tousen Dragon Destiny[modifier | modifier le code]

Dragon Destiny se déroule un an après le début de la première série. Contrairement à la série précédente, on ne suit pas les aventures de Hakufu Sonsaku (bien qu'elle soit présente) mais celles de Unchou Kan-u de l'Académie Seito.
Toutaku, du lycée Rakuyou, est mort lors du précédent grand tournoi des « Toushi » (lycéens, réincarnations des héros d'il y a 1800 ans). La position d'école dominante est donc vacante et revendiquée par Kyosho. La lutte fait rage entre, notamment, les académies de Nanyou (sous les ordres de Hakufu Sonsaku), de Kyoshō (menée par Moutoku Sousou) et le lycée Seito (Gentoku Ryūbi) pour le contrôle du Kanto.
Shimei Ryomou, de l'académie Nanyou, met la main sur le Dragon de Jade après une âpre lutte contre Myousai Kakouen de l'académie Kyoshō. Ce dragon semble en effet posséder le pouvoir de maîtriser la puissance conférée par les trois souverains aux Toushi en lesquels ils se sont réincarnés et ainsi vaincre la malédiction des magatama… Un objet fort convoité tant par Moutoku Sousou, réincarnation du Roi Démon, que par Seito car Gentoku est dans l'incapacité de contrôler le dragon qu'elle habrite et qui lui ronge peu à peu le corps.

Ikki Tousen Great Guardians[modifier | modifier le code]

L'histoire continue pour Hakufu Sonsaku, Unchou Kan-u et tous les autres porteurs des âmes des guerriers légendaires des trois royaumes de Chine. Cette saison voit en outre le retour de Housen Ryofu.

Ikki Tousen Xtreme Xecutor[modifier | modifier le code]

Un nouveau tournoi opposant les différentes écoles de combat est proposé par un inconnu, et voici les principaux guerriers de chaque village partis pour s'affronter. Pendant ce temps, Mouki Bachou (présente dès le début dans le manga) fait son apparition et cherche à venger son frère, assassiné selon elle par Moutoku Sousou…

Les personnages[modifier | modifier le code]

Hakufu Sonsaku (孫策 伯符, Sonsaku Hakufu?)
Dotée d’une plastique pour le moins généreuse mais nettement moins gâtée au niveau de l’intelligence, Hakufu est une jeune fille naïve et insouciante qui vit sous la coupe (et les constantes tortures!) de sa mère Goei. Pleine de bonne volonté mais assez empotée, c’est une assez bonne combattante dotée d'une force physique exceptionnelle, en plus d’abriter un dragon. Ses formes ne manquent jamais d’attiser la convoitise des garçons, qui la draguent sans qu’elle s’en rende vraiment compte et elle apparaît souvent en petite tenue devant son cousin, sans se douter de l’effet qu’elle produit…
Shimei Ryomou (呂蒙 子明, Ryomou Shimei?)
Jeune fille étrange, renfermée au point de paraître totalement dénuée d’émotions, Shimei porte en permanence un cache car son œil gauche est ensorcelé. Elle semble avoir une prédilection pour les uniformes de servante. Cela ne l’empêche d’être une combattante redoutable qui s’est spécialisée dans les prises d’immobilisation en tous genres, n’hésitant pas à faire usage de la paire de menottes qu’elle a toujours avec elle. Elle respecte Hakufu et fait tout son possible pour lui venir en aide chaque fois que cette dernière est en mauvaise posture.
Kôkin Shûyu (周瑜 公瑾, Shūyu Koukin?)
Issu d’une riche famille et plutôt beau gosse, Kôkin est le cousin de Hakufu, pour laquelle il a le béguin. Mais ni sa grande timidité, ni l’extrême candeur dont Hakufu fait preuve en sa présence ne lui facilitent la vie. C’est un combattant de rang C que son manque de confiance empêche de progresser, malgré les grands pouvoirs dont il dispose. Il faut dire que, lorsqu’il était petit, c’est Hakufu qui venait à sa rescousse lorsqu’il était attaqué par les brutes de l’école.
Gentoku Ryûbi (劉備 玄徳, Ryūbi Gentoku?)
Gentoku est censée être le leader des combattants de l’école Seitô, mais le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’impressionne personne par ses talents de guerrière. Étourdie, maladroite et pas vraiment athlétique (elle ne sait même pas nager), elle préfère de loin se réfugier dans la lecture. Elle possède cependant un dragon très puissant qui ne se réveille que par intermittence, et surtout lorsque ses amies Unchô et Ekitoku sont en danger.
Unchô Kan-u (関羽 雲長, Unchou Kan-u?)
Probablement la plus puissantes des combattantes actuellement en vie, Unchô est bien décidée à suivre sa destinée, qui est de protéger son leader Gentoku. Il faut dire qu’elle en est secrètement amoureuse… Elle est la détentrice du légendaire sabre Kusanagi et son Chi est extrêmement puissant. Elle se voit forcée d’attaquer Hakufu et les autres combattantes de Nanyô aux côtés des sbires de Sôsô, le leader de Kyoshô, afin d’empêcher ce dernier de s’en prendre à Gentoku.
Ekitoku Chôhi (張飛 益徳, Chouhi Ekitoku?)
Petite, autoritaire et grande amatrice de friandises en tous genres, Ekitoku est la meilleure amie de Ryûbi, même si elle ne peut s’empêcher d’être frustrée par le manque de puissance et d’ambition de cette dernière. Bien qu’elle soit plutôt faible, ses origines la destinent à devenir un jour une combattante extrêmement puissante.
Kômei Shokatsuryô (諸葛亮 孔明, Shokatsuryou Koumei?)
Surnommée le "Dragon accroupi", Kômei est une jeune fille tranquille et mystérieuse qui passe sa vie aux côtés de Gentoku et qui est bien décidée à tout faire pour que celle-ci atteigne les objectifs qu’elle s’est fixés. On dit que, malgré son âge et son apparente innocence, elle manipule les événements dans l’ombre. Elle aussi semble avoir le béguin pour Gentoku.
Shiryû Chôun (趙雲 子龍, Chōun Shiryū?)
Avec ses yeux perpétuellement fermés et sa chevelure argentée, Shirû est une jeune fille qui sort de l’ordinaire. C’est aussi une combattante très puissante qui manie avec une grande dextérité le sabre qui ne la quitte jamais. Elle semble quasiment invincible mais sa force est difficile à mesurer car elle ne dispute pas beaucoup de combats et elle ne semble pas vraiment s’impliquer face à ses adversaires.

Manga[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Drapeau du Japon Édition japonaise : Wani Books
    • Nombre de volumes sortis : 22 (en cours)
    • Prépublication : Comic Gum
    • Date de première publication : 2000
  • Drapeau de la France Édition française : Panini Comics
    • Nombre de volumes sortis : 12 (en pause)
    • Date de première publication :
    • Format : 115 mm x 180 mm
    • Nombre de pages par volume : 160

Liste des volumes[modifier | modifier le code]

no  Japonais Français
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
1 [ja 1] ISBN 4-8470-3329-9[ja 1] [fr 1] ISBN 9782845382909[fr 1]
2 [ja 2] ISBN 4-8470-3396-5[ja 2] [fr 2] ISBN 9782845383210[fr 2]
3 [ja 3] ISBN 4-8470-3414-7[ja 3] [fr 3] ISBN 9782845383951[fr 3]
4 [ja 4] ISBN 4-8470-3429-5[ja 4] [fr 4] ISBN 9782845384415[fr 4]
5 [ja 5] ISBN 4-8470-3388-4[ja 5] [fr 5] ISBN 9782845385108[fr 5]
6 [ja 6] ISBN 4-8470-3452-X[ja 6] [fr 6] ISBN 9782845385788[fr 6]
7 [ja 7] ISBN 4-8470-3465-1[ja 7] [fr 7] ISBN 9782845386518[fr 7]
8 [ja 8] ISBN 4-8470-3482-1[ja 8] [fr 8] ISBN 9782845387232[fr 8]
9 [ja 9] ISBN 4-8470-3502-X[ja 9] [fr 9] ISBN 9782845387751[fr 9]
10 [ja 10] ISBN 4-8470-3530-5[ja 10] [fr 10] ISBN 9782845389373[fr 10]
11 [ja 11] ISBN 4-8470-3549-6[ja 11] [fr 11] ISBN 9782809400168[fr 11]
12 [ja 12] ISBN 978-4-8470-3586-9[ja 12] [fr 12] ISBN 9782809402100[fr 12]
13 [ja 13] ISBN 978-4-8470-3610-1[ja 13]
14 [ja 14] ISBN 978-4-8470-3645-3[ja 14]
15 [ja 15] ISBN 978-4-8470-3675-0[ja 15]
16 [ja 16] ISBN 978-4-8470-3698-9[ja 16]
17 [ja 17] ISBN 978-4-8470-3726-9[ja 17]
18 [ja 18] ISBN 978-4-8470-3764-1[ja 18]
19 [ja 19] ISBN 978-4-8470-3802-0[ja 19]
20 [ja 20] ISBN 978-4-8470-3828-0[ja 20]
21 [ja 21] ISBN 978-4-8470-3860-0[ja 21]
22 [ja 22] ISBN 978-4-8470-3902-7[ja 22]

Anime[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Titre original Ikki Tousen Ikki Tousen Dragon Destiny Ikki Tousen Great Guardians Ikki Tousen Xtreme Xecutor Ikki Tousen 2014
Créateur du manga Yūji Shiozaki
Réalisation Takashi Watanabe Kōichi Ōhata  ?
Character designer Shin'ya Hasegawa Rin Shin Rin Shin
Junji Goto
 ?
Musique Hiroshi Motokura
Project IKKI[4]
Kōji Takanashi  ?
Studio d'animation J.C. Staff ARMS TNK et ARMS  ?
Nombre d'épisodes 13 12 12 12  ?
Nombre d'OAV 0 6 6 6  ?
Genre Comédie, action, arts martiaux, ecchi
Année de production 2003 2007 2008 2010 2014
Licence japonaise et française Media Factory et Kazé

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison : Ikkitousen (2003)[modifier | modifier le code]

No  Titre français Titre japonais Date de 1re diffusion
Kanji Rōmaji
1 Les Champions Ichi
2 Une confrontation chez Nanyou Ni
3 Ma chasteté est en danger San
4 Un duel ! Taishiji contre Sonsaku Yon
5 Une école contre-attaque Go
6 Le Grand Tournoi commence Roku
7 Une confrontation avec le destin Nana
8 Pourquoi ? La Trahison de Gōei ! Hachi
9 Chapitre Neuf Kyuu
10 Une rencontre entre le souverain et le Diable
11 Ryofu : Amour et Mort 拾壱 Jû-ichi
12 Chapitre Douze 拾弐 Jû-ni
13 Adieu à Hakufu et les Jours de combats 拾参 Jû-san

Deuxième saison : Ikkitousen Dragon Destiny (2007)[modifier | modifier le code]

No  Titre français Titre japonais Date de 1re diffusion
Kanji Rōmaji
1 Les Mouvements de l'esprit d'un dragon nouveau-né 龍魂胎動
2 Le Réveil du roi maléfique 魔王覚醒
3 Ruissellement de sang, des larmes répandues 流血落涙
4 Rencontre hasardeuse entre deux dragons 弐龍邂逅
5 Cruel Toushi 闘士無惨
6 Une rencontre avec le dragon endormi 伏龍逢着
7 La Reddition de Kan-U 関羽投降
8 La Glorieuse Défaite d'un officier 小覇王散華
9 Une amitié bouleversée 友義滅裂
10 La Vissitude de Koukin 公瑾流轉
11 La Guerre des Toushi 闘士乱戦
12 Chibi Allaze 赤壁炎上

Troisième saison : Ikkitousen Great Guardians (2008)[modifier | modifier le code]

No  Titre français Titre japonais Date de 1re diffusion
Kanji Rōmaji
1 L'art de la guerre est d'une importance vitale pour l'état 兵は国の大事なり Hei ha kuni no daiji nari
2 Toute guerre est basée sur une illusion 兵とは詭道なり Hei to ha kidou nari
3 Les morts ne peuvent pas revenir à la vie 死者は復た生くべからず Shisha ha fuku ta nama kube karazu
4 Traite tes soldats comme des enfants 卒を視ること嬰児のごとし Sotsu o miru koto eiji no gotoshi
5 Ne combat pas sauf s'il y a danger 危うきに非ざれば戦わず Abunauki ni arazareba tatakawazu
6 Le Plus Vertueux d'entre eux 上智を以て間者と為す Jouchi wo motte kan mono to nasu
7 Comme une vierge 始めは処女の如く Hajime wa shojo no gotoku
8 Au peuple mais pas pour le peuple 人を致して人に致されず Hito wo itashite hito ni itasarezu
9 Beaucoup de calculs assurent une victoire. Peu assurent une défaite 算多きは勝ち、算少なきは勝たず San ooki wa kachi , san sukunaki wa katazu
10 Attaquer l'ennemi de l'intérieur 上兵は謀を伐つ Uehei wa bou wo batsu
11 Prendre l'initiative assure la défaite de l'ennemi 先ずその愛する所を奪う Mazu sono aisuru tokoro wo ubau
12 Destinés à se retrouver après avoir été séparés pendant longtemps 専まりて一と為る Sen marite hito to suru

Quatrième saison : Ikki Tousen Xtreme Xecutor (2010)[modifier | modifier le code]

Note : Attention, les titres français sont de simples traductions du japonais.

No  Titre français Titre japonais Date de 1re diffusion
Kanji Rōmaji
1 Guerrier trempé 濡れる闘士 Nureru Tōshi
2 Camarades réunis 集う仲間 Tsudō Nakama
3 L’Entrainement du lion 鍛える獅子 Kitaeru Shishi
4 Un démon attrayant 招く悪魔 Maneku Akuma
5 Les Liens de l'âme 魂の絆 Tamashii no Kizuna
6 Resserrement des crocs 群がる牙 Muragaru Kiba
7 Larmes silencieuses 沈黙の涙 Chinmoku no Namida
8 Réunion de poings 再会は拳 Saikai ha Kobushi
9 Amour furieux 怒る愛 Ikaru Ai
10 Floraisons ténébreuses 裂かれた闇 Sakareta Yami
11 Le Château brûlant 燃える城 Moeru Shiro
12 Éternel avenir 未来無限 Mirai Mugen

OAV (2011)[modifier | modifier le code]

No  Titre français Titre japonais Date de 1re diffusion
Kanji Rōmaji
1 Ikki Tousen: Shūgaku Tōshi Keppū-roku Ikki Tousen: Shūgaku Tōshi Keppū-roku
Cet OAV, sorti au cinéma, est une séquelle de la quatrième saison Ikki Tousen Xtrem Xecutor. La Nanyou Académie et la Seito High School font une excursion scolaire qui se finit à Kyoto lors d'une mission dont le but est d'augmenter leurs pouvoirs spirituels et la force brute par la collecte de « tsuba ». Bien sûr, l'avantage concurrentiel des deux écoles alliées et bien plus encore que leurs pouvoirs combinés sont une force que ni une course de bus, ni le Toushi Kyoto (combattants), ni Reikon sans corps, ni la pudeur ne peut les empêcher de dénigrer la beauté de Kyoto.

Cinquième saison : Ikki Tousen (2014)[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Personnages Drapeau du Japon Voix japonaises[5],[6],[7] Drapeau de la France Voix françaises[5],[6],[7]
Hakufu Sonsaku Masumi Asano Adeline Moreau (saison 1)
Bénédicte Rivière (saison 2)
Isabelle Volpe (saison 3)
Shimei Ryomô Yuko Kaida Cécile Nodie
Kôkin Shûyu Satoshi Hino Bruno Méyère
Gentoku Ryûbi Kei Shindō Caroline Combes
Unchô Kan-u Hitomi Nabatame Marine Tuja (saison 1)
Gaëlle Savary (saisons 2 et 3)
Ekitoku Chôhi Minori Chihara Annabelle Roux
Kômei Shokatsuryô Mai Kadowaki Cécile Nodie
Shiryû Chôun Yuu Asakawa Camille Goyard
Genjô Kakôton Yōji Ueda (saison 1)
Shūhei Sakaguchi (saison 2)
Luc Boulad (saison 1)
Damien Da Silva (saisons 2 et 3)
Goei Kikuko Inoue Catherine Desplaces

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

Kazé est le studio qui produit et édite ces DVD regroupant l'intégralité de la VO/VF non censurée :

  • 4 volumes sont sortis pour la première saison :
    • Le premier volume composé de 4 épisodes et 3 pour les volumes suivants, sont sortis entre le et le .
    • Un coffret collector regroupant l'intégralité de la saison 1 (13 épisodes) est sorti le .
  • 4 volumes sont sortis pour la deuxième saison :
    • Chaque volume composé de 3 épisodes, sont sortis entre le et le .
    • Un coffret collector regroupant l'intégralité de la saison 2 (12 épisodes) est sorti le [8].
  • 4 volumes sont sortis pour la troisième saison :

Musiques[modifier | modifier le code]

Première saison
Thème d'ouverture original : Drivin' Through the Night interprété par move
Thème de fermeture original :Let Me Be with You interprété par shela
Deuxième saison
L'OST de Dragon Destiny est composée par Hiroshi Motokura. Il comporte 22 pistes, en ne comptant pas l'ending et l'opening :
  1. Ikkitousen Dragon Destiny (Main theme)
  2. Tatakai
  3. Yakudou (Kibou to Yorokobi) - Heart and Soul
  4. Yasuragi - Garasu no Hana
  5. Ryū no Hatsudou
  6. Sousou & Moutoku no Theme
  7. Ryūbi no Kakusei no Sadame
  8. Battle
  9. Ryuubi no Theme
  10. Hiai
  11. Jingle
  12. Shibai no Heya - Sanbika
  13. Ryūbi to Chouhi - Dotabata
  14. Senran, Taitousuru Seiryoku
  15. Tatakai Oete - Yuujou
  16. Ryūhi Hotto Hitoikki
  17. Ryūhi no Kakusei
  18. Bukimi na Kinchou no Naka de
  19. Teni no Theme - Sanbika
  20. Sonsaku to Shūyu no Nagomi
  21. Gekitou
  22. Kunou
  • L'opening est Heart & Soul, interprété par la chanteuse Mai Kariyuki.
  • L'ending est chanté par Erica, sous le pseudonyme de Iori, le titre étant Garasu no Hana.
Troisième saison
  • L'opening est No×Limit!, interprété par Ami.
  • L'ending est Kage 〜shape of shadow〜 interprété par Rio Asaba.
Quatrième saison
  • Thème d'ouverture original : Stargazer par Yuka Masuda
  • Thème de fermeture original : Endless Soul 〜Owari naki Senshi par Hakufu Sonsaku (Masumi Asano) et Bachou (Aya Endō)
OAV 2011
  • FATE ~on the way~ par MAI & AMI

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : Magazine : Animeland #174
  2. (en) « New Ikki Tousen anime to play in theathers in november 2011 », sur Anime News Network (consulté le 19 juillet 2012)
  3. « Un nouvel anime Ikkitousen, annoncé », sur http://adala-news.fr/ (consulté le 19 juillet 2012)
  4. (ja) « Staff information sur le site officiel »
  5. a, b, c et d (en) « Ikki Tousen (TV) », sur Anime News Network.com (consulté le 17 octobre 2011)
  6. a, b et c (en) « Ikki Tousen: Dragon Destiny (TV) », sur Anime News Network.com (consulté le 17 octobre 2011)
  7. a, b, c, d et e (en) « Ikki Tousen: Great Guardians (TV) », sur Anime News Network.com (consulté le 17 octobre 2011)
  8. « Sortie du coffret intégral s02 », sur Manga-news (consulté le 4 août 2010)
  9. « Sortie du DVD-Vol.4 Ikkitousen-Great-Guardians », sur Manga-news (consulté le 20 juin 2010)
  10. « Sortie du coffret intégral s03 », sur Manga-news (consulté le 4 septembre 2011)

Édition japonaise

  1. a et b Tome 1
  2. a et b Tome 2
  3. a et b Tome 3
  4. a et b Tome 4
  5. a et b Tome 5
  6. a et b Tome 6
  7. a et b Tome 7
  8. a et b Tome 8
  9. a et b Tome 9
  10. a et b Tome 10
  11. a et b Tome 11
  12. a et b Tome 12
  13. a et b Tome 13
  14. a et b Tome 14
  15. a et b Tome 15
  16. a et b Tome 16
  17. a et b Tome 17
  18. a et b Tome 18
  19. a et b Tome 19
  20. a et b Tome 20
  21. a et b Tome 21
  22. a et b Tome 22

Édition française

  1. a et b Tome 1
  2. a et b Tome 2
  3. a et b Tome 3
  4. a et b Tome 4
  5. a et b Tome 5
  6. a et b Tome 6
  7. a et b Tome 7
  8. a et b Tome 8
  9. a et b Tome 9
  10. a et b Tome 10
  11. a et b Tome 11
  12. a et b Tome 12

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]