Humiliation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'humiliation de l'Empereur Valérian par Shapur, Roi de Perse par Hans Holbein le Jeune.

Une humiliation est un rabaissement de l’autre conduisant à une mortification, un état d'impuissance ou soumission. L'humiliation peut être faite depuis une agression, intimidation, maltraitance physique ou mentale, ou par embarras lorsque le comportement d'un individu est perçu comme socialement ou légalement inacceptable. Alors que l'humilité survient seule dans le but de rabaisser l'égo, l'humiliation implique une relation entre individus. Quoi que cela soit plus rare, il est possible qu'un individu tente de s'humilier lui-même envers un autre, par exemple dans le cadre d'un jeu sexuel (on parle alors d'humiliation érotique), ou dans des situations plus complexes psychologiquement.

Types[modifier | modifier le code]

Punition ou tactique[modifier | modifier le code]

Humiliation publique et collective des Juifs durant l'ère du Troisième Reich.

L'humiliation d'un individu par un autre (le "bourreau") est souvent été utilisé pour exprimer la puissance envers le rabaissement, et était une forme d'oppression, d'agression ou d'abus utilisé dans le contexte autoritaire, policier, militaire ou dans les prisons en guise de torture. D'anciennes punitions actuellement abolies (torture par les chatouilles), pilori, "marque d'infamie" (stigmatisation sociale) devaient « servir d'exemple » pour d'autres individus qui tenteraient d'agir de la même manière. Certains états d'Amérique punissaient et humiliaient les hors-la-loi en indiquant leur faute. Des activités humiliantes comme déshabiller un prisonnier ou les forcer à des actes sexuels est contraire aux lois policières. Néanmoins, ces tactiques d'humiliation ont été utilisées par les interrogatoires policiers pour briser la résistance d'un prisonnier.

Humiliation érotique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Humiliation érotique.

L'humiliation peut être une pratique sexuelle consentante. Ce type d'humiliation engage des activités souvent sadomasochistes. C'est un type d'humiliation psychologique dans un contexte sexuel durant lequel un individu gagne du plaisir et une excitation érotique à l'aide d'un partenaire lorsqu'il se sent rabaissé et humilié ; souvent en conjonction avec la stimulation sexuelle d'un ou des deux partenaires durant l'activité. L'humiliation en elle-même a besoin d'être sexuelle. Elle peut être verbale ou physique et peut relativement être public ou privée. Souvent elle peut devenir banale, et contrairement à certaines variantes sexuelles, elle peut se tenir à distance par le biais du téléphone ou d'internet.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Lindner, Evelin, Gender, Humiliation, and Global Security: Dignifying Relationships from Love, Sex, and Parenthood to World Affairs (Contemporary Psychology), Praeger Security International, 2010. (ISBN 0-313-35485-5)
  • (en) Miller, William Ian (1993). Humiliation and Other Essays on Honor, Social Discomfort, and Violence. Ithaca, Cornell University Press.
  • Koestenbaum, Wayne, Humiliation[1], trad. de l'anglais par Nathalie Ferron, Paris, Flammarion, coll. Climats, 2012, 228 p. (ISBN 978-2-08-127076-3)

Référence[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]