THQ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

THQ

alt=Description de l'image Logo THQ.svg.
Création 1989
Disparition 23 janvier 2013
Fondateurs Brian McNamara, Brian J. Farrell
Personnages clés Brian McNamara
Action Creation Educarice de Jeux Vidéos
Siège social Drapeau des États-Unis Agoura Hills (États-Unis)
Direction Brian J. Farrell (CEO, président)
Rasmus van der Colff (CFO par intérim)
Activité Industrie vidéoludique
Produits Jeux vidéo à licences Dawn of War
WWE
Tablette uDraw
Saints Row
Darksiders
Nick & Co. UltraGaming Collection
Effectif Estimé a 1000 personnes [réf. nécessaire] (2012)
Site web thq.com
Chiffre d’affaires en diminution 665 millions $ (2011)
Negatif
Résultat net en diminution 136 millions $ (2011)

THQ Inc. était un éditeur et un développeur américain de jeux vidéo. La société fut fondée en 1989 et basée à Agoura Hills, en Californie.

Son nom dérive de "Toy Head-Quarters" lorsque la société était un fabricant de jouets dans les années 1990. THQ possédait des bureaux en Amérique du Nord, en Europe et en Asie-Pacifique.

L'entreprise ferme en 2013 suite à sa faillite de décembre 2012, et après avoir vendu ses studios et ses franchises phares.

Historique[modifier | modifier le code]

THQ a annoncé des ventes nettes de 899,1 millions de dollars en 2010 (du 1er avril 2009 au 31 mars 2010), en hausse de 69 millions de dollars par rapport à l'année précédente. Les pertes nettes étaient de 9,6 millions de dollars pour les 12 mois de l'année fiscale.

En 2009, THQ rachète Midway Studios San Diego pour 200 000 dollars américains. La vente inclut tous les actifs sauf la licence du jeu vidéo TNA iMPACT!, qui revient à South Peak Interactive, et environ 40% des employés se sont vu proposer un emploi[1]. La plupart des anciens employés ont depuis été embauché par High Moon Studios.

Faillite et fermeture[modifier | modifier le code]

Le 19 décembre 2012, l'éditeur se déclare en faillite comme le lui permet la loi américaine et prévoit de revendre ses studios à la société d'investissement Clearlake Capital Group[2].

En décembre 2012, Le groupe Clearlake propose un rachat général de THQ pour 60 millions de dollars, l'offre sera néanmoins recalée.

Le 23 janvier 2013, THQ est démantelé, les propositions faites par différents repreneurs s'élèvent à plus de 100 millions de dollars, dépassant alors les 60 millions proposés par Clearlake pour l'acquisition globale de la compagnie.

Les studios et licences de THQ sont vendus à différents groupes de l'industrie vidéoludique[3]:

Studios[modifier | modifier le code]

Studios tout neufs[modifier | modifier le code]

  • 3DEnchers Productions PLC, basé en Suéde, fondé en janvier 2014, appartenant anciennement à 38 Studios avant la remise à la vie de THQ.
  • Lipsing Artificial & Digital Technologies, basé dans la cote ouest de Kirkland,

Studios vendus suite à la faillite[modifier | modifier le code]

Anciens studios[modifier | modifier le code]

Anciennes franchises et licences[modifier | modifier le code]

Jeux édités[modifier | modifier le code]

Hardware[modifier | modifier le code]

THQ lance la tablette uDraw[12], un périphérique qui se connecte à une manette de Wii, PlayStation 3 ou Xbox 360, livrée avec un stylet — pour pouvoir "dessiner" sur la tablette — et le jeu uDraw Studio, et qui permet de retranscrire le dessin sur l'écran de la TV. Ce périphérique est sorti sur Wii le 14 novembre 2010 et le 22 novembre 2011 sur Xbox 360 et PlayStation 3.

Le 3 février 2012, THQ annonce que les versions PlayStation 3 et Xbox 360 de son périphérique ont engendrées un échec commercial considérable[13].

Il est notable que c'est en partie une croyance aveugle et des investissements énormes sur uDraw qui ont conduit THQ a sa faillite en décembre 2012[réf. nécessaire].

Représentation visuelle[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]