Jiangsu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

33° 00′ N 120° 00′ E / 33, 120

Jiangsu
Carte indiquant la localisation du Jiangsu (en rouge) à l'intérieur de la Chine
Carte indiquant la localisation du Jiangsu (en rouge) à l'intérieur de la Chine
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Autres noms Chinois : 江苏
Pinyin : Jiāngsū
Abréviation 苏 (sū)
Statut politique Province
Capitale Nankin
Démographie
Population 78 659 903 hab. (2010)
Densité 767 hab./km2
Rang 5e
Nationalités Hans (99,6 %)
Hui (0,2 %)
Géographie
Superficie 102 600 km2
Rang 24e
Économie
PIB (2004) 2 150 000  (3e)
PIB/hab. 27 333 Ұ (5e)

Le Jiangsu prononciation en mandarin (chinois simplifié : 江苏 ; chinois traditionnel : 江蘇 ; pinyin : Jiāngsū ; EFEO : Kiang-sou) est une province côtière chinoise. Elle borde la ville de Shanghai à l'ouest et au nord. La partie sud de la province, le long du Chang Jiang forme depuis un millénaire l'une des régions les plus riches et les plus densément peuplées de Chine. Le chef-lieu de la province, Nankin, fut plusieurs fois capitale de la Chine.

Le Jiangsu est la cinquième province chinoise par la population et la deuxième pour le PIB total. Les disparités économiques internes sont importantes : certaines villes du Sud, telles Suzhou, sont deux fois plus riches que la moyenne provinciale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie et hydrographie[modifier | modifier le code]

Le Jiangsu est une province de plaines. Elle dispose de nombreux cours d'eau, notamment, au nord du cours d'aval du Yangzi Jiang, premier fleuve chinois, et du Huai He. Les réseaux de canaux (Grand Canal) et d'irrigation sont bien développés.

Régions[modifier | modifier le code]

Les différences intérieures sont importantes. La partie sud, la ville de Suzhou en particulier, est depuis longtemps connue pour sa prospérité. Elle bénéficie en outre aujourd'hui de la proximité de Shanghai. On y parle wu (吴语). Plus au nord, on parle souvent jianghuai (江淮官话), une variété de mandarin, mais, souvent, bien des traits culturels rappellent la Chine du Sud. Pour rendre compte de cette complexité, on tend depuis une dizaine d'années à distinguer trois régions au Jiangsu : le Sud, la région où l'on parle wu, le centre, autour de Nankin, et le Nord, au Nord du Chang Jiang, que l'on peut rattacher à la Chine du Nord.

Environnement[modifier | modifier le code]

Il existe dans les années 2000 de fortes pollutions, par exemple un dépôt d'ordures chimiques à Taixing, dans un secteur d'industries chimiques, et un rejet d'eaux contaminées par l'industrie chimique (fluorine) de Changshu dans le Yangzi Jiang[1].

Économie[modifier | modifier le code]

L'agriculture occupe une place importante dans l'économie rurale de la province. Son atout principal étant un système d'irrigation extensif soutenant principalement la culture du riz et du blé, suivi par le maïs et le sorgho. Les principales cultures de rente sont le coton, le soja, les arachides, le sésame, le chanvre et le thé. Les autres produits comprennent la menthe poivrée, la menthe verte, le bambou, les plantes médicinales, les pommes, les poires, les pêches, les nèfles du Japon et le ginkgo.

Le ver à soie forme également une partie importante de l'agriculture du Jiangsu, en particulier autour du lac Taihu, qui représente une base historique importante de production de la soie en Chine. La production de poissons d'eau douce et d'autres produits aquatiques est aussi importante. Les mines de sel de Huaiyin ont plus de 0,4 trillions de tonnes de dépôts, un des plus grands dépôts en Chine.

Les industries légères comme le textile (Suzhou[2]) et l'industrie alimentaire côtoient depuis 1949 des industries lourdes telles que l'industrie chimique (Nankin) et des matériaux de construction. Les secteurs importants du Jiangsu comprennent les machines, l'électronique, les produits chimiques, et le secteur automobile. Récemment, le gouvernement cherche à promouvoir l'industrie solaire et espère d'ici à 2012 que l'industrie solaire atteindra une valeur de 100 milliards de RMB. Les réformes économiques de Deng Xiaoping ont grandement bénéficié aux villes du sud de la province, notamment à Suzhou et Wuxi, qui dépassent la capitale provinciale de Nanjing en termes de production totale. Dans la banlieue Est de Suzhou, Singapour a construit le Parc industriel de Suzhou, un projet de coopération entre la République Populaire de Chine et Singapour, et le seul parc industriel en Chine dont la majorité du capital provient d'un gouvernement étranger[2].

À l'issue de quatre années d'études, un projet visant à construire deux îles artificielles devrait permettre à la province du Jiangsu de développer entre 2014 et 2020 une surface de 1 000 km2 environ dans la région côtière autour de Yancheng, notamment en construisant un accès en eaux profondes, dont la province est relativement dépourvue par rapport aux autres provinces côtières. L'impact écologique de ce projet est sujet à controverse étant donné qu'il a été prévu de construire ces îles en utilisant le sable des dunes à proximité. L'un des responsables de ce projet est le chercheur Gao Shu, à la School of Geographic and Oceanographic Sciences de l'Université de Nankin. [1]

Comparée au "modèle économique" de la province du Zhejiang, l'économie du Jiangsu est parfois décrite comme un modèle dépendant davantage des exportations et des investissements étrangers, si bien que ces derniers profitent moins à la population du Jiangsu dans son ensemble. Cette observation renvoie au douzième programme quinquennal (2011-2015) du gouvernement central qui accentue l'importance d'un modèle économique orienté vers la demande et la consommation intérieures.
Cependant, c'est dans cette province que se trouve le village de Huaxi (en), situé à l'est de Jiangyin, considéré comme le plus riche village de Chine[3].

Divisions administratives[modifier | modifier le code]

Le Jiangsu est divisé en treize préfectures : Nankin (南京 Nanjing), la capitales provinciale, Zhenjiang (镇江), Changzhou (常州), Wuxi (无锡), Suzhou (苏州), Yangzhou (扬州), Taizhou (泰州), Nantong (南通), Xuzhou (徐州), Suqian (宿迁), Huai'an (淮安), Lianyungang (连云港), Yancheng (盐城).

Carte # Nom Préfectures Hanzi
Hanyu Pinyin
Population (2010)
Jiangsu prfc map.png
— Capitale provinciale —
1 Nanjing Xuanwu District 南京市
Nánjīng Shì
8,004,680
Préfecture
2 Changzhou Zhonglou District 常州市
Chángzhōu Shì
4,591,972
3 Huai'an Qinghe District 淮安市
Huái'ān Shì
4,799,889
4 Lianyungang Xinpu District 连云港市
Liányúngǎng Shì
4,393,914
5 Nantong Chongchuan District 南通市
Nántōng Shì
7,282,835
6 Suqian Sucheng District 宿迁市
Sùqiān Shì
4,715,553
7 Suzhou Jinchang District 苏州市
Sūzhōu Shì
10,465,994
8 Taizhou Hailing District 泰州市
Tàizhōu Shì
4,618,558
9 Wuxi Chong'an District 无锡市
Wúxī Shì
6,372,624
10 Xuzhou Yunlong District 徐州市
Xúzhōu Shì
8,580,500
11 Yancheng Tinghu District 盐城市
Yánchéng Shì
7,260,240
12 Yangzhou Guangling District 扬州市
Yángzhōu Shì
4,459,760
13 Zhenjiang Jingkou District 镇江市
Zhènjiāng Shì
3,113,384

Arts traditionnels et centres touristiques[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]