Rose bleue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rose bleue créée artificiellement en colorant une rose blanche

Dans la nature, il n'existe pas de rose bleue. En effet, les rosiers ne produisent pas le pigment végétal primaire qui est à l'origine des vraies fleurs bleues, la delphinidine. Traditionnellement, les roses bleues ne pouvaient être obtenues que par la teinture de roses blanches. De prétendues « roses bleues » ont parfois été produites par les méthodes classiques d'hybridation, mais les fleurs obtenues, comme 'Blue Moon', ont une couleur plus proche du lilas que du bleu.

En 2004, après 13 ans de recherches conjointes, les sociétés Florigene (Australie) et Suntory (Japon) ont créé la première vraie rose bleue en recourant à l'ingénierie génétique[1]. Le gène de la delphinidine a été cloné à partir d'un pétunia et inséré dans un rosier à fleurs mauve parme, 'Cardinal de Richelieu' (cultivar de Rosa gallica obtenu en Hollande en 1840 par Van Sian). Cependant, comme le pigment cyanidine était encore présent, la couleur de la rose tirait plus sur le bordeaux foncé que sur un vrai bleu. Des recherches ultérieures sur ce rosier, faisant appel à la technologie de l'ARN interférent pour réduire la production de cyanidine, ont produit une fleur d'un violet très foncé, avec seulement quelques traces de cyanidine.

• Variétés de roses pouvant avoir des tons bleutés: Indigoletta, Blue girl, Pacific dream, Charles-de-Gaulle, Suntory blue rose, Veilchenblau, Rhapsody in blue.

Symbolique[modifier | modifier le code]

Traditionnellement, la rose bleue évoque le mystère, l'atteinte de l'impossible, la patience, l'espoir éternel ou la pureté d'un amour impossible. On croit qu'elle est capable d'apporter la jeunesse à celui qui la détient ou de réaliser ses vœux. Ce symbolisme dérive des significations de la rose dans le langage des fleurs courant à l'époque victorienne.

Dans la mythologie slave, on peut voir réaliser ses vœux en offrant une rose bleue à Baba Yaga.

La « Rose bleue » était aussi le nom d'un mouvement artistique symboliste, influencé par l'impressionnisme, dans la Russie tsariste au début du XXe siècle.

Arts graphiques[modifier | modifier le code]

Rose bleue au pochoir sur un pot à lait en tôle émaillée.

La rose bleue semble avoir exercé une fascination particulière sur les concepteurs de tissus imprimés ; à certaines époques, par exemple dans les années 1970, la rose bleue a de loin surpassé les roses aux couleurs plus naturelles comme motif de dessin populaire.

Depuis 1970, la rose bleue a figuré principalement sur les draps et taies d'oreillers, la lingerie, les flanelles de coton imprimées, les nappes imprimées, les foulards, les mouchoirs, les motifs de tapisserie à l'aiguille, les emballages et le papier hygiénique imprimé.

Les roses bleues ornent également beaucoup de céramiques imprimées et cela depuis que l'impression bleue vernissée devint un mode de décoration courant dans les années 1700. À la fin des années 1960, la société britannique Wedgwood a produit une gamme de porcelaine tendre décorée de roses bleues, décor baptisé « Ice Rose ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]