Khan Noonien Singh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Khan (homonymie).
Khan Noonien Singh
Personnage de fiction apparaissant dans
Star Trek.

Naissance XXe siècle
Origine Terre
Décès 2285
Sexe Masculin
Espèce Humain génétiquement amélioré
Activité(s) Scientifique, dictateur

Interprété par Ricardo Montalbán (original)
Benedict Cumberbatch (réalité alternative)
Série(s) Star Trek, la série originale
Première apparition Les Derniers Tyrans (Space Seed)
Dernière apparition Star Trek Into Darkness
Saison(s) 1
Épisode(s) 22

Khan Noonien Singh est un personnage de fiction de l'univers Star Trek joué par l'acteur Ricardo Montalbán dans l'univers original, et Benedict Cumberbatch dans le futur alternatif.

Histoire[modifier | modifier le code]

Humain « modifié » ou « amélioré », ce tyran essaye d'arriver au pouvoir durant les guerres eugéniques de 1991-1996, il est fait prisonnier avec ses semblables et exilé par la Terre en 1996, à bord du vaisseau spatial S.S. Botany Bay.

Univers original[modifier | modifier le code]

Retrouvé avec les siens, en hibernation cryogénique en l'an 2266 par James Kirk et les membres de l'Enterprise[1]. Il tente de prendre le contrôle de l'Enterprise et de tuer son capitaine mais il est contraint à l'exil sur Ceti Alpha V, une planète vierge, en compagnie de Marla McGivers, l'historienne de l'Enterprise et ses camarades.

Mais six mois plus tard, la planète voisine explose, causant un désastre écologique sur Ceti Alpha V et tuant la majorité des camarades de Singh et sa compagne.

Khan Noonien Singh reparaît, assoiffé de vengeance, en 2285, en prenant le contrôle de l'USS Reliant (NCC-1864) et meurt dans la destruction de celui-ci après une bataille contre l'Enterprise.

Univers alternatif[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Star Trek Into Darkness.

Khan fait sa première apparition lorsqu'il propose son aide à un officier de Starfleet, ce dernier ayant une fille malade qui peut être guérie par le sang de l'humain amélioré. En échange de son aide, il demande au père de la fille qu'il vient de sauver de faire exploser le Centre des Archives de Starfleet (qui n'est en fait qu'une façade), ce qu'il fait après avoir informé ses supérieurs du fait que Khan le fait chanter. À ce moment Khan est connu sous le nom de John Harrisson et serait un des meilleurs agent de la Section 31, les services secrets de la Fédération.

Après un second acte terroriste contre le siège de Starfleet où se déroulait une réunion des officiers supérieurs de la flotte qui cherchaient une solution au premier attentat, il s'exile sur la planète Qo'noS, planète capitale de l'Empire klingon. La situation est difficile car les relations avec les Klingons sont très compliquée et le déclenchement d'une guerre entre la Fédération et l'Empire n'est qu'une question de temps. Le commandant en chef de Starfleet, l'Amiral Marcus, confie au Capitaine Kirk et à l'Enterprise la mission de retrouver Harrisson/Khan et de le tuer et ce, au mépris des lois fédérées et du règlement de Starfleet. L'Enterprise est équipé, à cette occasion, d'une nouvelle génération de torpilles à photons mystérieuses dont la composition et les spécifications techniques sont inconnues.

Spock évoque, dès le départ du vaisseau, les ordres de l'amiral et remet en cause ces derniers. L'assassinat d'un terroriste n'étant pas conforme ni aux valeurs ni aux lois de la Fédération, il parvient à convaincre Kirk de capturer le renégat plutôt que d'obéir simplement aux ordres de l'amiral, ceci afin de ramener Khan sur Terre afin qu'il y soit jugé pour ses crimes.

Après une scène épique où Kirk, Spock, Uhura et quelques red shirts ont failli être capturés par des Klingons, Harrisson aide les protagonistes avant de se rendre à Kirk qui le fait prisonnier.

Khan raconte alors son histoire : il fait partie d'une expérience, menée trois siècles plus tôt, lors des guerres eugéniques sur Terre à la fin du XXe siècle. Il était alors question de l'affrontement de l'humanité contre des humains génétiquement améliorés voulant détruire la race humaine considérée comme génétiquement inférieure. Les hommes parviendront à vaincre et à éliminer ces humains améliorés. Khan n'est pas le seul survivant de cette guerre. Il a été cryogénisé avec ses semblables et tous furent envoyés aux confins de l'espace dans un vaisseau prison. Il fut retrouvé et réveillé par Marcus dans le but de profiter de ses capacités. Finalement, sa férocité due à son utilité primaire (surpasser les autres races et les exterminer) va le pousser à retrouver ses congénères pour les réveiller et assurer leur mission. Marcus voulant exterminer sa famille, Khan les cachera dans 72 missiles de nouvelle génération de Starfleet, alors encore en phase de mise au point.

Kirk, ne pouvant laisser son équipage mourir par sa faute, propose à Khan de l'accompagner dans le but de mettre fin à la menace de Marcus. Il accepte et tous les deux se rendent à bord d'un grand vaisseau de guerre inconnu, conçu sur l'ordre de Marcus avec l'aide de Khan dans le plus grand secret. Là-bas, Khan tue Marcus en lui brisant le crâne et accepte que le reste de l'équipage soit sauvé en échange des 72 missiles.

De retour sur Terre, Khan et Spock se battent longuement avant de voir apparaître Nyota Uhura. Elle paralyse Khan et demande à Spock de l'épargner car son sang pourra ramener à la vie le capitaine de l'Enterprise. Khan, Spock et Uhura sont alors ramenés à bord, Kirk est ressuscité et Khan, à nouveau cryogénisé et non tué.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]